Minivet rose

Pericrocotus roseus - Rosy Minivet

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Campéphagidés

  • Genre
    :

    Pericrocotus

  • Espèce
    :

    roseus

Descripteur

Vieillot, 1818

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 14 à 19 g
Distribution

Distribution

Description identification

Minivet rose
♂ adulte
Minivet rose
♀ adulte

Le mâle présente un front, un trait supraloral et des sourcils blanchâtres. Il a également des lores noirs et une face gris clair jusqu'aux couvertures auriculaires. Le capuchon, le haut du dos et les scapulaires varient du gris-brun au gris. Le bas du dos et les sus-caudales ont une tendance rose clair. Les sus-caudales ont des pointes vermillon. Avec l'âge, le rouge du croupion et des sus-caudales devient plus brillant et le gris des parties supérieures devient plus uniforme.
Les ailes sont noir grisâtre. Les grandes couvertures ont des liserés rouges qui se fondent dans les bandes vermillon des rémiges. Les bordures terminales des tertiaires et l'intérieur des secondaires sont également rouge-vermillon. La paire centrale de rectrices est brun-noir, les paires extérieures sont majoritairement rouges. Le menton et la gorge affichent une couleur blanche avec un lavis rosâtre. Les parties inférieures, y compris les axillaires et le dessous des ailes, sont roses.
Les femelles ont des motifs ornementaux semblables à ceux des mâles, mais les parties inférieures sont gris-olive. Les ailes ont des reflets jaunâtres et la queue est presque entièrement jaune. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais paraissent plus bruns, avec des liserés jaunâtres sur la tête et le dessus du corps. La poitrine est légèrement écaillée ou mouchetée de sombre. Les immatures sont très proches des femelles.
Les hybrides de la race sandfordi qui vivent dans le sud de la Chine ont un front rosâtre, des marques roses sur les rectrices externes et sur les ailes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Rosy Minivet,
  • Minivet Rosado,
  • Rosenmennigvogel,
  • Roze Menievogel,
  • Minivet roseo,
  • Rosenminivett,
  • Rosenmønjefugl,
  • pestrec ružový,
  • suříkovec růžový,
  • Rosaminivet,
  • ruusuminivetti,
  • minivet rosat,
  • purpurek różowy,
  • Розовый длиннохвостый личинкоед,
  • モモイロサンショウクイ,
  • 粉红山椒鸟,
  • นกพญาไฟสีกุหลาบ,
  • 粉紅山椒,

Voix chant et cris

Le cri n'est pas toujours le même selon les régions. En Thaïlande, le minivets roses émettent un trille ronronnant alors qu'en Inde, ils produisent une sorte de sifflement aigu "whiririri,whiririri, whiririri". En Assam, ils lancent un gazouillement suivi par un sifflement plus long et plus élevé.

Habitat

Les minivets roses fréquentent de nombreux types d'habitats forestiers, des boisements aux larges feuilles permanentes jusqu'aux parcelles d'arbres à feuilles caduques et de pins.
On les trouve également dans les zones boisées, dans les vallées recouvertes de végétation et dans les jardins. Ils pénètrent parfois à l'intérieur des villes. Leur habitat privilégié se situe entre 300 et 1800 mètres d'alitude. En hiver, ces oiseaux occupent les versants boisés, le pied des collines, les plantations, les bouquets d'arbres et les plaines cultivées avec des arbres clairsemés situés juste au niveau de la mer.

Comportement traits de caractère

Les mœurs de cet oiseau sont vraiment peu connues. il vit assez communément en couple mais, en dehors de la saison de reproduction, il est assez grégaire et forme des bandes relativement nombreuses. Il est presque exclusivement arboricole mais il ne laisse pas la même impresssion que les autres minivets, paraissant plus indolent, moins actif et plus paresseux.
Les minivets roses sont sédentaires et partiellement migrateurs. Les populations qui sont sujettes à des mouvements sont présents sur leurs sites de nidification du mois d'avril au mois d'octobre. Les populations qui nichent au sud de la Chine migrent en Thaïlande et au sud du Laos. Les populations qui nichent dans l'Himalaya migrent au centre du continent Indien. Certains continuent à passer l'hiver dans les collines malgré l'altitude et le climat peu favorable.

Alimentationmode et régime

Les minivets roses se nourrissent principalement d'insectes et de petits arthropodes. Ils recherchent leur alimentation dans la canopée ou dans le feuillage qui est situé juste sous la cime de l'arbre. Même quand ils se nourrissent, les minivets roses donnent l'apparence d'être moins actifs que la plupart de leurs autres congénères.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule en avril-mai en Inde, en avril au Myanmar. Le nid est construit principalement par la femelle, elle est aidée occasionnellement par le mâle. La structure, assez identique à celle du minivet à bec court (Pericrocotus brevirostris), a la forme d'une coupe profonde dont les différents éléments sont agglomérés avec des toiles d'araignée et décorés avec des touffes de lichen. Les principaux matériaux consistent en des tiges d'herbes, des racines et des longues épines en forme de brindilles. Le nid est placé entre 3 et 10 mètres au-dessus du sol sur la branche horizontale d'un grand arbre de la forêt. Il est rarement situé dans une zone clairsemée ou dans un jardin. La ponte comprend 3 ou 4 œufs blancs, couleur argile ou couleur pierre avec de nombreuses taches brun foncé ou lavande. Chaque œuf mesure en moyenne 19 millimètres sur 15. On ne possède aucun renseignement sur la durée d'incubation ni sur le soin parental.

Distribution

Les minivets roses nichent dans les collines au pied de l'Himalaya, du Nord-Pakistan en direction de l'est jusqu'au Manipur, à l'Assam et au Nagaland. Leur aire de distribution s'étend aussi au sud de la Chine (Sichuan, Yunnan, Guiehou, Guangxi et Guangdong), au Myanmar et au nord-ouest du Vietnam. Ils hivernent au sud et au centre de l'Inde ainsi qu'au sud-est de l'Asie (Thaïlande, Laos, et Sud-Vietnam). Malgré son vaste territoire, l'espèce est considérée comme monotypique.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les minivets roses ne sont pas globalement menacés. ils sont même relativement communs au Myanmar et en Chine Méridionale. Toutefois, ils sont rares sur le sous-continent indien et assez clairsemés ou locaux dans l'ouest de l'Himalaya. Au Pakistan, au Népal et au Bhoutan, ils sont estimés comme extrêmement rares.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Minivet roseFiche créée le 27/09/2011 par
publiée le - modifiée le 2011-09-28 09:40:18 © 1996-2019 Oiseaux.net