Mohoua à tête blanche

Mohoua albicilla - Whitehead

Mohoua à tête blanche
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Mohouidés

  • Genre
    :

    Mohoua

  • Espèce
    :

    albicilla

Descripteur

Lesson, R, 1830

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    :
Longévité

16 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Mohouidés comprend seulement trois espèces présentes uniquement en Nouvelle Zélande. Espèce endémique de l'ile du Nord de la nouvelle Zélande.

Description identification

Mohoua à tête blanche
adulte

Petit oiseau au corps compact, queue courte, bec court et longues pattes. Bien que certaines espèces comme le moineau et le Zostérops à dos gris sont similaires en taille, la tête blanche distincte et la coloration du ventre permettent facilement de distinguer le mohoua à tête blanche des autres petits passereaux. Se cantonne principalement dans le feuillage de la canopée. Tête blanchâtre, ventre et queue brun jaunâtre.
Mâle adulte : tête, nuque, cou, poitrine, milieu du ventre et sous-caudales blancs, légèrement teinté de brun, en particulier sur le corps. Flancs brun pâle, couverture alaire supérieure plus pâle. Rémiges brun foncé ; vexilles externes des primaires bordés de gris et intérieur blanc jaunâtre. Iris, bec, tarses et pattes noirs, avec le dessous des doigts plus pâles et les griffes brunes.
Femelle adulte : semblable au mâle adulte, mais légèrement plus petite, nuque et couronne teintées de brun.
Immature : semblable à la femelle adulte mais ventre gris.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Whitehead,
  • Mohoua cabeciblanco,
  • Weißköpfchen,
  • fehérfejű maoriposzáta,
  • Witkopmohoua,
  • Testabianca,
  • Vitmohoua,
  • Hvithodemohua,
  • proroček bielohlavý,
  • pištec bělohlavý,
  • Hvidhovedet Mohoua,
  • moua capblanca,
  • maorysek białogłowy,
  • Белоголовая мохуа,
  • シロモフアムシクイ,
  • 白头刺莺,
  • 白頭刺鶯,

Voix chant et cris

Le chant est caractéristique "viu viu viu zir zir zir zir". Différents chants sont utilisés pour une communication constante au sein du groupe.

Habitat

Bien qu'on les trouve le plus souvent en haute forêt primaire où ils fréquentent généralement la canopée et les broussailles denses, ils se reproduisent aussi dans les plantations de pins matures. Leurs populations étaient en déclin, mais elles se sont reconstituées ces dernières années et ont recolonisé de nouveaux territoires.

Comportement traits de caractère

Durant la saison de reproduction, ils forment des groupes très bruyants et sont sédentaires. Ces groupes se disloquent dans la canopée ou se dispersent pour augmenter leurs aires d'alimentation pendant la saison de non reproduction. Les mohouas à tête blanche sont grégaires, ils vivent en petits groupe jusqu'à huit oiseaux et sont souvent entendus avant d'être vus. C'est le seul hôte parasité sur l'ile du Nord par le Coucou de Nouvelle-Zélande.

Vol

Le vol est ondulant avec de fréquentes pauses.

Alimentationmode et régime

Il se nourrit d'insectes, principalement de chenilles, de coléoptères, d'araignées capturés dans la végétation du sol à la canopée bien qu'ils attrapent des insectes en vol et parfois de graines de fruits ou autres matières végétales. Ils se déplacent rapidement à travers la canopée lors de la recherche de nourriture et sont souvent observés la tête en bas.

Reproduction nidification

Une couvée par an de septembre à janvier. Les nids sont des coupes réalisées par un tissage dense, soigné, bordé de matières fines comme des fibres naturelles ou de la mousse.

Mohoua à tête blanche
adulte
Ils sont généralement construits dans une fourche d'arbre, cachés dans la végétation du couvert dense de la canopée. Ils sont aptes à la reproduction à un an. Deux à quatre œufs espacés de 24 heures entre chaque ponte. La couleur des œufs varient du blanc au rose foncé, mais la plupart sont blancs, délicatement mouchetés ou marbrés de jaunâtre à brun rougeâtre, avec des marques plus denses vers l'extrémité la plus grande. Seule la femelle couve. Mâle et femelle participent au nourrissage. Ils sont discrets aux alentours du nid. L'incubation dure 17 à 19 jours et les jeunes quittent le nid au bout de 16 à 19 jours. Ils restent dépendant jusqu'à 9 mois. Mue complète peu après la saison de reproduction, entre janvier et avril.

Distribution

Mohoua à tête blanche
adulte

Il se reproduit uniquement sur l'ile du Nord en Nouvelle-Zélande. Sa répartition continentale se trouve au sud d'une ligne reliant la forêt Pirongia, de Hamilton et de Te Aroha. Il est localement commun, bien qu'inégalement réparti au sud de cette ligne, et au nord sa population est limitée à quelques îles au large ainsi qu'à un site de réintroduction clôturé. Ils sont naturellement communs sur les îles de Kapiti et Little Barrier et ont été introduits avec succès sur les îles de Tiritiri Matangi, Motuora et Tawharanui Regional Park, dans la région d'Auckland. Ils sont abondants sur certaines îles et sites du continent où les mammifères prédateurs sont efficacement régulés ou exclus. Ils peuvent être parmi les plus abondants des oiseaux forestiers présents sur ces sites.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans le passé, le nombre de mohouas à tête blanche a considérablement diminué en raison du déboisement et de la prédation dûe aux mammifères introduits (notamment le rat et l'hermine). Ces oiseaux sont réticents à traverser des zones ouvertes et sont sensibles à la fragmentation de leur habitat, ce qui a entraîné une non reconstitution des populations. Il a disparu fin 1800 du nord de l'île du Nord. Ils ont survécu sur Little Barrier et l'ile de Kapiti, ces deux populations étant utilisées comme sources pour la reproduction.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Mohoua à tête blancheFiche créée le 01/03/2015 par
publiée le - modifiée le 19-03-2015
© 1996-2020 Oiseaux.net