Paradisier d'Albertis Paradisier de d'Albertis

Drepanornis albertisi - Black-billed Sicklebill

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Paradisaéidés

  • Genre
    :

    Drepanornis

  • Espèce
    :

    albertisi

Descripteur

Sclater, PL, 1873

Biométrie
  • Taille
    : 33 à 35 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 108 à 125 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le mâle présente un dessus brun-roux nuancé de châtain sur le croupion et la queue. Le dessous est plus ou moins brun fuligineux avec une ligne noire qui traverse le bas de la poitrine. Des zones de peau nue bleu iridescent couvrent les lores, se projetant sur le devant des yeux en petites 'cornes' dressées verticalement. La poitrine est encadrée par deux volants rouges bordés de noir, pouvant atteindre 65 mm. Les flancs portent deux ailerons sombres encore plus longs dont la longueur avoisine les 10 centimètres. La femelle, assez différente, présente un dessus brun comme le mâle. Chez elle cependant, les peaux nues faciales et les plumes ornementales de la poitrine et des flancs sont absentes. Les parties inférieures sont chamois avec de fines barres sombres.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Drepanornis albertisi albertisi (nw to ne New Guinea)
  • Drepanornis albertisi cervinicauda (se New Guinea)
  • Drepanornis albertisi geisleri ()

Noms étrangers

  • Black-billed Sicklebill,
  • Ave-del-paraíso de Albertis,
  • Gelbschwanz-Paradieshopf,
  • dolmányos paradicsombanka,
  • Geelstaartsikkelsnavel,
  • Falcibecco becconero,
  • Alberts bågnäbbsparadisfågel,
  • Sommerfuglsigdnebb,
  • rajka žltochvostá,
  • rajka černozobá,
  • Sortnæbbet Seglnæb,
  • käyränokka,
  • ocell del paradís d'Albertis,
  • pyszałek czarnodzioby,
  • Желтохвостая серпоклювая райская птица,
  • Paruh-sabit ekor-kuning,
  • アオカオカマハシドリ,
  • 黑嘴镰嘴风鸟,
  • 褐尾鐮嘴天堂鳥,

Voix chant et cris

Habitat

Ce paradisier est endémique de Nouvelle-Guinée où il fréquente les zones de montagne de 600 à 2200 mètres. L'aire de distribution est discontinue et morcelée en plusieurs zones. L'espèce nominale Drepanornis albertisii Albertisii est présente dans le péninsule de Vogelkop, les monts Arfak, les monts Faya et la presqu'île de Huon. La sous-espèce cervinicauda est présente sur les versants des monts Weyland et à la pointe est de l'île. En raison de son mode de reproduction et de son alimentation frugivore, le paradisier d'Albertis vit exclusivement dans les forêts et les zones boisées.

Comportement traits de caractère

Cet oiseau dont on connaît finalement peu de choses, passe la plupart de son temps sur les branches les plus élevées des plus grands arbres.

Alimentationmode et régime

Comme la plupart des paradisiers, il possède un régime mixte composé de fruits et d'insectes. On suppose que son long bec légèrement incurvé sert à fouiller les écorces en décomposition ou les cavités arboricoles à la recherche d'insectes ou de leurs larves, tout ceci restant une hypothèse hautement plausible mais pas absolument confirmée.

Reproduction nidification

On ne connaît pas en détail les rituels de la parade nuptiale mais on pense que cette dernière implique le déploiement des plumes ornementales de la poitrine et des flancs. La biologie reproductive reste confidentielle.Toutefois, on sait que le nid est une construction peu profonde, composée de fines racines et d'herbes et placée sur la fourche horizontale d'une branche. La femelle y pond un oeuf unique de couleur crème avec des reflets rougeâtres, strié et moucheté de brun et de gris sur sa partie la plus large.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Paradisier d'AlbertisFiche créée le 03/02/2006 par
publiée le - modifiée le 03-02-2006
© 1996-2021 Oiseaux.net