Pitajo à sourcils blancs

Ochthoeca leucophrys - White-browed Chat-Tyrant

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Tyrannidés

  • Genre
    :

    Ochthoeca

  • Espèce
    :

    leucophrys

Descripteur

d'Orbigny Lafresnaye, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Tyrannidés est une famille exclusivement américaine, la plus vaste et riche en espèces du continent. Elle groupe des espèces de taille très petite (le plus petit passereau est un Tyrannidé) à moyenne. Ecologiquement, les Tyrannidés sont très divers et occupent des places ten... lire la suite

Description identification

Pitajo à sourcils blancs
adulte
Pitajo à sourcils blancs
adulte

Le pitajo à sourcils blancs est un passereau de la famille des tyrannidés (gobemouche du Nouveau-Monde). De taille moyenne (similaire à celle de notre Gobemouche gris), son plumage est globalement gris, plus foncé sur le dessus que sur le dessous. La tête est marquée par un sourcil blanc très visible, prolongée par une marque frontale blanche au-dessus du bec. Un masque gris noir entoure l'œil noir lui aussi. Le dessus de la tête, le dos, les ailes et la queue sont gris foncé. Le ventre est gris clair. La queue est bordée d'un fin liseré blanc. Le bec est fin et court, de couleur gris foncé. Les pattes sont également gris foncé.
Chez certaines sous-espèces (6 ont été répertoriées) on distingue 2 légères barres alaires cannelles, ainsi qu'une nuance de même couleur au milieu du dos. Ceci concerne en particulier la sous-espèce nominale, que l'on trouve en Bolivie, mais pas les sous-espèces présentes au sud du Pérou (leucometopa et urubambae) qui elles n'ont que du gris.
Les sexes sont identiques, les juvéniles ressemblent aux adultes mais les barres alaires de couleur cannelle sont plus marquées et peuvent même être visibles chez les sous-espèces qui n'en ont pas à l'âge adulte.

Indications subspécifiques 6 sous-espèces

  • Ochthoeca leucophrys leucophrys (w Bolivia)
  • Ochthoeca leucophrys dissors (n Peru)
  • Ochthoeca leucophrys interior (c Peru)
  • Ochthoeca leucophrys urubambae (s Peru)
  • Ochthoeca leucophrys leucometopa (w Peru and nw Chile)
  • Ochthoeca leucophrys tucumana (nw Argentina)

Noms étrangers

  • White-browed Chat-Tyrant,
  • Pitajo Gris,
  • Schluchtentyrann,
  • Witbrauwtapuittiran,
  • Tiranno pigliamosche cigliabianche,
  • Vitbrynad bergstyrann,
  • Hvitbryntyrann,
  • pamuchár hájový,
  • tyranovec běločelý,
  • Hvidbrynet Bjergtyran,
  • valkokulmapitaho,
  • tirà diademat d'argent,
  • kląszczyk białobrewy,
  • Белобровый чекановый тиранн,
  • マミジロヒタキタイランチョウ,
  • 白眉唧霸鹟,
  • 白眉鵖霸鶲,

Voix chant et cris

Pitajo à sourcils blancs
adulte

Ce pitajo est très bavard, on ne peut pas vraiment dire qu'il chante, mais il émet sans arrêt une sorte de babillage grinçant.

Habitat

Pitajo à sourcils blancs
adulte

L'espèce fréquente les milieux ouverts avec buissons, les bois clairsemés y compris les bois de Polylepis (genre d'arbre ou d'arbrisseau indigène de l'Amérique du Sud, capable de pousser à très haute altitude), les zones agricoles à condition qu'elles comportent des haies ou des buissons, les bords de ravin et de torrent.

La proximité de l'eau semble appréciée.
On observe généralement cet oiseau à une altitude comprise entre 2 000 et 4 200 m, cependant on peut en trouver localement jusqu'au niveau de la mer.

Comportement traits de caractère

Généralement observé seul ou en couple, le pitajo à sourcils blancs aime se percher en évidence en haut d'un buisson, d'un cactus, ou d'un rocher s'il se trouve au bord d'un ravin peu garni en végétation.

Alimentationmode et régime

Le pitajo à sourcils blancs se nourrit d'insectes, qu'il capture à la façon des gobemouches : immobile sur son perchoir, il observe les alentours ; la proie repérée il quitte sa position précipitamment et la capture en vol avant de revenir se poser, généralement à son point de départ. Les insectes peuvent aussi être capturés au sol ou sur des parois rocheuses.

Reproduction nidification

Peu de données sont disponibles sur le sujet. La nidification semble avoir lieu entre octobre et janvier au Pérou, ce qui correspond au début de la saison humide, pendant laquelle la nourriture est plus abondante.

Pitajo à sourcils blancs
adulte plum. nuptial
Un juvénile volant a été photographié en novembre 2011 dans la province de Cuzco. En Argentine, la période de reproduction est un peu décalée : novembre à février. Le nid est une coupe faite de brindilles, et garnie de plumes et de laine, construit dans la végétation souvent en surplomb d'un ravin. Le nombre d'œufs est inconnu, un nid observé en Argentine en contenait un seul mais rien ne prouve qu'il s'agisse du cas général.

Distribution

Pitajo à sourcils blancs
adulte

Son aire de distribution recouvre une grande partie de la Cordillère des Andes (sud de l'Équateur, Pérou, Bolivie, extrême nord du Chili, tiers nord de l'Argentine). L'espèce est absente des versants orientaux des Andes, plus humides, mais est régulièrement observée dans le sanctuaire historique du Machu Picchu.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La population globale n'est pas quantifiée, mais l'espèce est considérée comme commune et non menacée. Aucun indice de déclin n'a été mis en évidence. De plus son aire de distribution est vaste (782 000 km²).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pitajo à sourcils blancsFiche créée le 09/11/2015 par
publiée le - modifiée le 2015-11-09 15:29:23 © 1996-2019 Oiseaux.net