Troglodyte de Nava

Hylorchilus navai - Nava's Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Hylorchilus

  • Espèce
    :

    navai

Descripteur

Crossin Ely, 1973

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

À une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souv... lire la suite

Description identification

En apparence, il est très semblable au troglodyte à bec fin (Hylorchilus sumichrasti) avec lequel il formait une espèce unique il y a encore peu de temps. L'adulte possède une tête et un dessus brun sombre, une face brun-fauve avec des lores légèrement plus grisâtres. Les rémiges sont faiblement barrées de noir. La gorge et la partie supérieure de la poitrine sont blanchâtres, virant au gris pâle avec des taches écailleuses sombres en forme de croissant sur la partie subterminale des plumes. Les côtés de la poitrine et les flancs affichent une couleur brun noirâtre. Les couvertures sous-caudales sont gris-brun terne. Le bec est noirâtre avec une base orange clair. Les pattes et les pieds sont gris. Le plumage des jeunes n'a encore jamais été décrit.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Nava's Wren,
  • Cucarachero de Nava,
  • Navazaunkönig,
  • Navawinterkoning,
  • Scricciolo di Nava,
  • navagärdsmyg,
  • Karstsmett,
  • oriešok krasový,
  • střízlík chiapaský,
  • Navabjergsmutte,
  • valkokurkkupeukaloinen,
  • cargolet de Nava,
  • skalik wielkodzioby,
  • ナパスハシナガミソサザイ,
  • 内氏鹪鹩,
  • 納瓦氏鷦鷯,

Voix chant et cris

Son cri est un 'tink' métallique très caractéristique. Il est complètement différent du 'chuck' éraillé ou du 'oui-ii-oo' trisyllabiques produits par le troglodyte à bec fin. Le chant est également très distinct. C'est une série hachée de riches notes sifflantes. Il commence par des notes qui accélèrent progressivement et se termine par un son presque inarticulé. Bien qu'ils aient une proche parenté physique, les troglodytes de Nava ne répondent pas aux chants des troglodytes à bec fin, et vice-versa. Le chant des femelles n'est toujours pas identifié.

Habitat

Le trogolodyte de Nava semble très exigeant dans le choix de son habitat. On ne le trouve que dans les forêts qui poussent sur des affleurements calcaires. Il est probable que, même lorsque les forêts sont monolithiques et continues, il se restreigne à ce genre de régions karstiques. Bien que ce genre d'habitat soit en constante diminution du fait de la déforestation intensive, aucun rapport ne vient signaler des cas de nouvelle colonisation dans des zones de forêt secondaire dégradée, comme c'est le cas pour le troglodyte à bec fin. Le troglodyte de Nava est endémique d'Amérique Centrale. Au Mexique, son aire de distribution est inférieure à 5000 km² dans les états de Vera Cruz, du Chiapas et marginalement dans celui d'Oaxaca. Compte tenu de la faible superficie de son territoire, l'espèce est monotypique et on ne connaît pas de sous-espèce.

Comportement traits de caractère

Le comportement du troglodyte de Nava n'est pas très éloigné de celui du troglodyte à bec fin. Cet oiseau, relativement discret, passe la plupart de son temps à rechercher sa nourriture sur les sols rocheux, dans les blocs de pierre et dans les crevasses. Certains observateurs ont rapporté dans le passé que cet oiseau adopte une posture différente de celle de son proche cousin quand il chante, mais cette affirmation est probablement erronée. Les troglodytes de Nava volent sur de courtes distances et toujours à une faible hauteur par rapport au niveau du sol.

Alimentationmode et régime

Le régime est composé partiellement ou en totalité d'invertébrés.

Reproduction nidification

A ce jour, ses oeufs et son nid n'ont pas été décrits. Néanmoins, on considère qu'ils sont proches ou semblables à ceux du troglodyte à bec fin (H. sumichrasti). Ce dernier, dont l'aire de distribution est fort proche en distance, se reproduit de mai à juillet. Il pond habituellement 3 oeufs dans une cavité calcaire ou une crevasse de rocher. On ne connaît pas la durée d'incubation ni celle du séjour au nid. Il semblerait bien qu'il n'y ait qu'une seule nichée par saison.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Au Mexique, la déforestion a été vraiment importante à cause de la création de pâtures pour le bétail. Des petites parcelles, situées dans des régions calcaires et souvent inférieures à 4 hectares, ont toutefois été préservées, formant des îlots discontinus. Ces faibles surfaces s'avèrent pourtant suffisantes pour l'installation de populations de troglodytes de Nava. Le principal problème de cette espèce consiste dans le fait qu'elle semble absolument incapable de s'adapter aux conditions nouvelles et de coloniser de nouveaux territoires dans des régions ayant subi des dégradations.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte de NavaFiche créée le 11/03/2008 par
publiée le - modifiée le 11-03-2008
© 1996-2021 Oiseaux.net