Vacher luisant

Molothrus bonariensis - Shiny Cowbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Ictéridés

  • Genre
    :

    Molothrus

  • Espèce
    :

    bonariensis

Descripteur

Gmelin, JF, 1789

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : 30 cm.
  • Poids
    : 31 à 63 g
Longévité

5 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Vacher luisant
♂ adulte plum. nuptial
Vacher luisant
♀ adulte plum. nuptial

Le Vacher luisant fait partie des "Blackbirds" américains, ainsi nommés car le plumage des mâles est majoritairement ou totalement noir. C'est un blackbird de taille moyenne, à peu près celle de l'Étourneau sansonnet, mais il est plus élancé que ce dernier. Le mâle apparaît entièrement noir. Cependant, sous un bon éclairage, son plumage présente des reflets bleu-violet pourpre sur tout le corps et souvent vert bronze sur les ailes et la queue. La femelle est d'un brun assez uniforme avec le dessous légèrement plus clair. Un léger sourcil pâle se remarque à la tête. Le juvénile ressemble à la femelle mais son plumage est moins uniforme, légèrement strié dessus et dessous et souvent avec une nuance jaunâtre. A tous âges, l'oeil est brun sombre, les pattes et le bec gris-noirâtre. Le bec conique et pointu est plus fin que celui des autres espèces de vachers. Les 7 sous-espèces reconnues diffèrent par la taille, l'intensité des reflets du plumage des mâles et la tonalité du brun de celui des femelles. Certaines femelles peuvent être très sombres et ressembler de loin à des mâles. Suivant les régions, le Vacher luisant peut être confondu avec d'autres espèces de blackbirds. On le distinguera surtout au plumage très brillant du mâle et à son habitude de fréquenter assidument les troupeaux de bovins et de chevaux.

Indications subspécifiques 7 sous-espèces

  • Molothrus bonariensis bonariensis (c and e Brazil to Chile, Bolivia and Argentina)
  • Molothrus bonariensis minimus (s Florida. se USA. , West Indies, the Guianas and n Brazil)
  • Molothrus bonariensis cabanisii (e Costa Rica to w Colombia)
  • Molothrus bonariensis venezuelensis (e Colombia and n Venezuela)
  • Molothrus bonariensis aequatorialis (sw Colombia and w Ecuador)
  • Molothrus bonariensis occidentalis (sw Ecuador and w Peru)
  • Molothrus bonariensis riparius (e Ecuador, e Peru and w Brazil)

Noms étrangers

  • Shiny Cowbird,
  • Tordo Renegrido,
  • Vira-bosta,
  • Seidenkuhstärling,
  • kékfejű gulyajáró,
  • Glanskoevogel,
  • Vaccaro splendente,
  • Glanskostare,
  • Silketrupial,
  • zanášač kravský,
  • vlhovec modrolesklý,
  • Silkekostær,
  • hohtoturpiaali,
  • vaquer negre,
  • starzyk granatowy,
  • Блестящий коровий трупиал,
  • テリバネコウウチョウ,
  • 紫辉牛鹂,
  • 紫輝牛鸝,

Voix chant et cris

Vacher luisant
♂ adulte

Le chant est une sorte de gazouillis, suivi de légers sifflements et d'un trille mélodieux. En vol, le mâle émet des sifflements suivis d'un bavardage rapide et aigu, diffèrents du chant proprement dit.

Habitat

Le Vacher luisant se plaît dans tous les milieux ouverts, du niveau de la mer jusqu'à 2 000 m d'altitude (parfois jusqu'à 3 500 m) : champs cultivés, pâtures, rives des cours d'eau, pentes des collines, parcs et jardins jusque dans les grandes villes, savanes, maquis, zones humides, mangroves, bords de route,...

Comportement traits de caractère

Vacher luisant
♂ adulte

C'est un oiseau confiant, sociable et grégaire surtout en dehors de la saison de reproduction. Il fréquente assidûment les troupeaux domestiques d'où son nom de vacher, cowbird en anglais.

Vacher luisant
♀ adulte
Il s'est bien adapté à l'Homme et ses activités qui lui procurent de la nourriture, pour peu que soient présentes les espèces-hôte de sa reproduction. En effet, le Vacher luisant est un parasite.
La plupart des populations sont sédentaires. Cependant, les populations vivant le plus au sud du continent sud-américain ou sur les contreforts des Andes, doivent se déplacer à la mauvaise saison vers des régions plus clémentes.

Alimentationmode et régime

Vacher luisant
♂ adulte

Le menu se compose d'insectes et de graines, recherchés au sol, généralement en groupe. Les Vachers luisants se nourrissent en particulier d'insectes dérangés par les grands mammifères herbivores, qu'ils soient sauvages (cervidés, capybara) ou domestiques (bovins, moutons, chevaux). Il n'est pas rare de les voir perchés sur le dos du bétail. Les fruits et le nectar de certaines fleurs sont occasionnellement consommés.

Reproduction nidification

Vacher luisant
♂ subadulte plum. transition

La monogamie n'est pas la règle chez le Vacher luisant, et quand c'est le cas, les couples ne semblent pas stables dans le temps. On observe plutôt une promiscuité des sexes qui rend complexe le système d'appariement.
La reproduction a lieu durant le printemps austral dans la majorité de l'aire qui est dans l'hémisphère sud et plutôt entre mars et septembre au nord. À l'instar des 4 autres espèces de vachers, il pratique le parasitisme : l'œuf est déposé par la femelle dans le nid d'une autre espèce, dite espèce-hôte, qui se chargera de le couver puis d'élever le jeune oiseau.

Vacher luisant
♂ adulte plum. nuptial
240 espèces-hôte différentes ont été répertoriées, les plus fréquentes étant suivant les régions le Bruant chingolo, le Diuca gris, le Tyran des savanes, le Fournier roux, le Moqueur à ailes blanches, le Carouge à calotte rousse et le Troglodyte familier. L'œuf est couvé pendant une douzaine de jours, avec plus ou moins de succès car certaines espèces parasitées le reconnaissent comme étranger, le cassent ou le font tomber du nid. Contrairement à notre Coucou gris, le poussin une fois éclos n'expulse pas les autres œufs ou oisillons présents dans le nid. Si tout se passe bien, le poussin est nourri par ses parents adoptifs, souvent bien plus petits que lui. Ces derniers ne font généralement pas de différence avec leur propre progéniture, pourtant le jeune Vacher luisant ne fait aucun effort pour imiter les jeunes légitimes dans la manière de quémander la nourriture. Cependant comme il est en général plus gros et plus insistant que les poussins de l'hôte, il sera nourri en priorité, ce qui peut être fatal à la survie des autres oisillons. Il quitte le nid au bout d'environ 2 semaines mais continue à être nourri par ses parents adoptifs.

Distribution

Vacher luisant
♀ immature

On trouve le Vacher luisant dans la majeure partie de l'Amérique du Sud, à l'exception des Andes au-dessus de 2 000 m, du sud de la Patagonie, des déserts chilien et bolivien et du cœur de la forêt amazonienne. Au nord, son aire de distribution s'étend autour de la Mer des Caraïbes jusqu'au Panama et au Costa Rica en Amérique centrale, sur toutes les îles des Caraïbes et jusqu'au sud de la Floride. Au sud, elle ne dépasse pas la province argentine de Chubut. L'espèce est en expansion aux deux extrémités de son aire.

Menaces - protection

Vacher luisant
♂ adulte plum. nuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée. Elle s'adapte très bien aux milieux modifiés par l'homme. Son aire de distribution s'étend régulièrement depuis 1900 : Cuba et la Floride dans les années 1980, quelques individus vus au Mexique en 1996. Des zones de l'Amazonie autrefois impropres à l'espèce mais devenant favorables à la suite du déboisement sont colonisées peu à peu. L'expansion de l'espèce n'est donc pas forcément une bonne chose. Son arrivée dans une région est le signe que des écosystèmes locaux ont été modifiés. De plus, dans les nouvelles contrées occupées, le Vacher luisant peut être un danger pour certaines espèces indigènes, hôtes potentiels, qui peuvent être en mauvais état de conservation, en particulier les espèces endémiques des Antilles. C'est pour cette raison que des opérations de régulation de l'espèce ont lieu, en particulier à Porto Rico.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Vacher luisantFiche créée le 09/10/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-10-11 05:44:28 © 1996-2019 Oiseaux.net