Verdin barbe-bleue

Chloropsis cyanopogon - Lesser Green Leafbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Chloropseidés

  • Genre
    :

    Chloropsis

  • Espèce
    :

    cyanopogon

Descripteur

Temminck, 1830

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Verdin barbe-bleue
♂ adulte
Verdin barbe-bleue

Chez le mâle adulte de la race nominale, les motifs décoratifs qui ornent la tête sont nombreux et particulièrement remarquables : trace jaune cuivré qui traverse le front, masque facial, menton et haut de la poitrine d'une belle couleur noire. On peut apercevoir une tache vert-émeraude sur les petites couvertures. Tout le reste du plumage est vert-gazon légèrement brillant, les parties inférieures ayant une nuance un peu plus pâle que celle du dos et du manteau. La pointe de la bavette est entourée par une étroite zone très étincelante.
Les iris sont brun sombre, le bec noirâtre avec une mandibule inférieure couleur ardoise. Les pattes varient du vert foncé au bleu-plomb. Le Verdin barbe-bleue se distingue du Verdin de Sonnerat par sa plus petite taille, sa moindre corpulence et sa tache jaune sur le front. Le noir du masque est moins développé en direction du haut de la poitrine. Il n'y a pas de jaune infiltré dans les primaires.
Chez la femelle, le masque noir est absent, une légère rayure jaune éclaire les joues. Les juvéniles ressemblent aux femelles mais ils n'ont pas de raie sur la joue. Le pourtour de l'œil et la gorge sont teintés de jaune. La race septentrionalis est plus petite que la nominale. La barre frontale est nettement cuivrée chez les 2 partenaires. La bavette noire possède une fine bordure jaune.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Chloropsis cyanopogon cyanopogon (s Malay Pen., Sumatra and Borneo)
  • Chloropsis cyanopogon septentrionalis (n and c Malay Pen.)

Noms étrangers

  • Lesser Green Leafbird,
  • Verdín Gorgiazul,
  • Blaubart-Blattvogel,
  • kékbajszú levélmadár,
  • Blauwbaardbladvogel,
  • Fogliarolo verde minore,
  • Grön bladfågel,
  • Grønnbladfugl,
  • zelenáčik modrofúzy,
  • sýkavka zelená,
  • Blåskægget Bladfugl,
  • pikkuviherlehvi,
  • verdet menut,
  • zielenik niebieskowąsy,
  • Малая (зелёная) листовка,
  • Cica-daun kecil,
  • コノハドリ,
  • 小绿叶鹎,
  • นกเขียวก้านตองเล็ก,
  • 小綠葉鵯,

Voix chant et cris

Verdin barbe-bleue
♂ adulte

Le chant des Verdins barbe-bleue est puissant et varié, il est composé d'un mélange de phrases gazouillantes et de notes mélodieuses, certaines de ces dernières étant nettement doublées. Ces oiseaux sont très vocaux et sensibles aux cris de leurs partenaires grâce auxquels ils peuvent conserver un contact permanent.

Habitat

Verdin barbe-bleue
♀ adulte

Les Verdins barbe-bleue vivent dans les forêts et les lieux boisés. Ils marquent une nette préférence pour les forêts de plaine d'arbres à feuilles permanentes. Pour autant, il ne dédaignent pas les parcelles marécageuses et les peuplements en cours de régénération parvenus à maturité. Ils apprécient également les plantations d'arbres fruitiers et les lots de petits arbres qui parsèment les clairières. Les Verdins barbe-bleue aiment aussi les plantations qui procurent de l'ombre. Exceptionnellement, on peut les observer sur les plages boisées qui bordent le littoral.
Ces passereaux de moyenne taille vivent à des altitudes qui varient du niveau de la mer à 700 mètres sur des versants sub-montagneux. Parfois, dans la péninsule malaise, ils peuvent grimper jusqu'à 1 100 mètres.

Comportement traits de caractère

Compte-tenu de la grande variété de leur menu, les Verdins barbe-bleue utilisent un grand nombre et techniques et déploient de multiples stratégies de chasse et de cueillette. Ils poursuivent dans les airs les insectes en fuite. Ils récoltent surtout des figues dont la taille peut atteindre jusqu'à 27 millimètres, mais ils saisissent aussi de nombreuses sortes de baies provenant des arbres du genre Eugenia, Loranthus, Pipturus, Callicarpa, Muntingia ou Poikilospermum. Les fruits de petite-taille sont avalés directement alors que ceux qui sont plus gros ou qui possèdent une enveloppe robuste sont découpés avec le bec de façon à en extraire la pulpe.
Les arbres en fleur sont rarement visités, exceptés les eucalyptus dont les fleurs tubulaires sont percées à la base de la corolle pour en soutirer le nectar.
Les Verdins barbe-bleue recherchent leur nourriture en couples ou en solitaire. Parfois, ils rejoignent d'autres espèces d'oiseaux insectivores.

Alimentationmode et régime

Verdin barbe-bleue
♀ adulte

Les Verdins barbe-bleue sont des oiseaux omnivores, ils consomment des fruits, des invertébrés et des arthropodes. Occasionnellement, ils ingèrent du nectar, des fleurs et des insectes qu'ils capturent sur la surface des feuilles de la canopée. Ils apprécient particulièrement les chenilles, les coléoptères et les mouches (diptères).

Reproduction nidification

Chez les adultes, les parties sexuelles sont dilatées de la fin du mois de février jusqu'au mois d'août. Les nids sont assez abondants au mois de juin. Les poussins et les jeunes sur le point de s'envoler sont visibles en avril et en juin.
Les Verdins barbe-bleue sont des nicheurs solitaires. A ce jour, leur nid n'a pu encore être décrit. On sait cependant qu'il est bâti sur la branche latérale d'un grand arbre, à une hauteur importante au-dessus du sol. Certaines constructions sont installées jusqu'à une hauteur de 12 mètres.
Comme c'est le cas pour la plupart des espèces de verdins, la taille de la couvée et la durée d'incubation ne sont pas connues. Toutefois, les oiseaux en captivité pondent 2 ou 3 œufs rosâtres dont l'incubation dure environ 14 jours.

Distribution

Cette espèce est originaire de l'Asie du Sud-Est, dans la péninsule de Malaisie et les grandes îles de la Sonde (Sumatra et Bornéo). 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : l'aire de distribution est très compacte et mesure environ 1 200 000 kilomètres carrés.
C. c. septentrionalis - extrême sud du Myanmar (Sud-Tenasserim), sud-ouest de la Thaïlande, nord de la péninsule de Malaisie.
C. c. cyanopogon - sud de la péninsule malaise, Sumatra et Bornéo (y compris l'île Banggi).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Verdins barbe-bleue ne sont pas globalement menacés. Ils sont plus ou moins communs dans les endroits où l'habitat leur convient. Ils sont en déclin et ils ont disparu d'une grande partie de leur aire initiale en raison de l'éclaircissement de la forêt. Ils sont encore visibles dans les zones protégée en Thaïlande, à Sumatra et Bornéo. D'après Birdlife, les effectifs ne sont pas connus précisément.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Verdin barbe-bleueFiche créée le 02/08/2016 par
publiée le - modifiée le 03-08-2016
© 1996-2020 Oiseaux.net