Comment aider les oiseaux !

Conseils

Dans notre domaine privé:jardins, vergers, champs et près


Les Motifs

Les oiseaux nous apportent beaucoup d'agréments par leurs chants, couleurs et activités. Ils sont aussi indispensables à notre bien-être que les arbres, arbustes, gazons et fleurs. Ils constituent une partie intégrante de ce tout que nous appelons la Nature.

L'aide que nous pouvons leur apporter soit en agissant, soit en nous abstenant de commettre des erreurs, est aujourd'hui plus indispensable que jamais alors que leurs milieux naturels et / ou propices se réduisent, voire disparaissent:jardins potagers, vieux vergers, prairies humides, haies, bosquets, friches etc.

Mais notre action individuelle aussi utile soit-elle, n'est pas suffisante pour arrêter l'immanquable diminution des espèces et de leurs populations. Isolés, nous n'avons aucune influence pour corriger les pratiques et modes qui entraînent les bouleversements néfastes à grande échelle.

Lorsqu'on est préoccupé, voire seulement alerté, par le déclin de la biodiversité, on ne peut pas se dispenser de faire partie d'une association naturaliste, comme la LPO pour ce qui est des oiseaux.

Le nombre des adhérents est l'élément déterminant du poids des interventions d'une association en vue d'infléchir, provoquer ou encourager certaines décisions à grande portée en matière de protection de la nature.


Les aides

Ce qu'il ne faut pas faire:

Utiliser systématiquement et abusivement insecticides, pesticides, herbicides et engrais. Ils détruisent non seulement la base alimentaire des oiseaux, mais souvent les intoxiquent.

D'ailleurs, l'excès de fertilisants et de produits de traitement entraîne une diminution de la capacité de résistance des plantes face à certains insectes ou maladie.

En cas de besoin extrême, il faut utiliser des produits bio, maintenant disponibles dans le commerce.

Tailler, élaguer, débroussailler, voire ranger et débarrasser pendant les mois d'avril, mai et juin.

Ce sont les mois où les oiseaux communs dans nos jardins couvent et élèvent leurs jeunes. Par ces opérations, on risque donc de détruire involontairement des nids occupés, alors qu'à cette époque aucune taille ne s'impose.


Laisser divaguer les chats domestiques, surtout pendant la période de reproduction des oiseaux et la nuit où leur vigilance de ceux-ci est facilement prise en défaut. Au demeurant un collier muni d'une double clochette, ne nuit pas aux chats et alerte les oiseaux.

Ce qu'il est bon et efficace de faire:


Créé le 30/12/2004 par Gilbert Blaising © 1996-2017 Oiseaux.net