Arrenga de Taiwan

Myophonus insularis - Taiwan Whistling Thrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Muscicapidés

  • Genre
    :

    Myophonus

  • Espèce
    :

    insularis

Descripteur

Gould, 1863

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les deux sexes sont identiques. Les adultes ont un plumage presque entièrement bleu noirâtre ou bleu-violet foncé avec une barre bleu métallique évidente sur la partie supérieure du front et au-dessus des yeux. Les parties supérieures, du capuchon jusqu'aux sus-caudales, sont noires avec un lustre bleu-marine. La queue est noire, avec une nuance bleue sur toutes les plumes, excepté les rectrices les plus externes, les extrémités et la tige des plumes centrales. Les petites couvertures présentent une tache bleu métallique pas toujours visible. Les grandes et les moyennes couvertures sont semblables au dos mais avec des bordures bleu acier. L'alula et les rémiges primaires sont bleu marine. Les secondaires et les tertiaires sont noirâtres. Les lores et l'ensemble de la face sont noirs ou bleu noirâtre. Le dessous est noir avec un lustre bleu foncé ou bleu-marine sur le menton, la gorge, le haut de la poitrine, le ventre et la partie supérieure des flancs. La partie basse des flancs, la zone anale, les cuisses et les sous-caudales forment un ensemble noir brunâtre. Le bec est relativement court, mais large et trapu. L'iris est rouge éclatant ou brun foncé. Les pattes et les pieds sont noirs.
Les juvéniles sont assez semblables aux adultes, mais leur plumage est plus terne avec une nuance bleue sur les ailes, particulièrement accentuée sur les petites couvertures.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Taiwan Whistling Thrush,
  • Arrenga de Formosa,
  • Taiwanpfeifdrossel,
  • tajvani fütyülőrigó,
  • Formosa-fluitlijster,
  • Tordo fischiatore di Taiwan,
  • Taiwanvisseltrast,
  • Taiwanplystretrost,
  • hvízdač modrý,
  • modravec tchajwanský,
  • Taiwanfløjtedrossel,
  • taiwaninjokirastas,
  • griva xiuladora de Taiwan,
  • gwizdokos wyspowy,
  • Тайваньская синяя птица,
  • ルリチョウ,
  • 台湾紫啸鸫,
  • 臺灣紫嘯鶇,

Voix chant et cris

Le cri est un sifflement puissant et tranchant, émis avec encore plus d'acuité en cas de danger ou de situation d'urgence. Le chant est un mélange plaisant de sifflements et de phrases mélodieuses ascendantes 'tooo-tu-toot-duu' ou 'wooot-oot-duu' auquel viennent s'ajouter quelques notes gutturales et rugueuses suivies par quelques notes aiguës et flûtées. Le chant peut commencer doucement et augmenter progressivement de volume.

Habitat

Sa répartition s'étage du niveau de la mer jusqu'à 2 400 mètres d'altitude. Dans le nord de l'île, l'arrenga de Taïwan vit le long du littoral, mais ailleurs, il fréquente principalement les forêts de montagne où se mêlent arbres à feuilles persistantes et bambous. On le trouve souvent dans les ravins boisés, humides et ombragés, le long de rivières à débit rapide ou au bord de torrents, à des altitudes qui varient de 400 à 2 100 mètres et quelquefois plus. Il apprécie également les cavités naturelles et les crevasses de rochers. Cet arrenga est, comme son nom l'indique, endémique de Taïwan, au large du continent asiatique. Les populations assez nombreuses y sont sédentaires.

Comportement traits de caractère

Excepté pendant la période de nidification, l'arrenga de Taïwan vit habituellement en solitaire. Il a des moeurs et une activité assez semblables à celles de l'Arrenga siffleur (Myophonus Caeruleus) et de l'arrenga de Malabar (Myophonus horsfieldii). Il passe la plupart de son temps à terre, courant, sautant, bondissant de rocher en rocher dans les cours d'eau forestiers ou les les lits de rivières asséchées. Il se perche souvent sur un rocher escarpé ou sur un éboulis, déployant et rentrant sa queue ou la dressant en l'air. C'est un oiseau plutôt discret , menant le plus gros de ses activités à l'aube et au crépuscule.
Son vol est rapide et direct, habituellement bas et proche du sol. Il recherche sa nourriture dans les endroits détrempés, sur les rives des cours d'eau, mais aussi sur les rocs en plein milieu des courants rapides.

Alimentation mode et régime

Son régime est composé de crevettes d'eau douce, d'insectes aquatiques (principalement des coléoptères et leurs larves). Cependant, les lézards, grenouilles, sauterelles, mantes religieuses et vers de terre viennent également agrémenter son menu et en constitue une part non négligeable.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule d'avril à juillet, mais la période de pointe a lieu surtout à la fin mai et en juin. Le nid, en forme de coupe peu profonde, a des dimensions assez importantes. Il est fabriqué avec des petites branches mortes, des tiges de roseaux, des racines et de la mousse. Le fond est garni de racines plus fines. Il est placé dans un trou de rocher ou une cavité d'arbre, jusqu'à 12 mètres au-dessus du sol, entre les racines d'un grand arbre, ou dans une crevasse entre deux blocs rocheux. La ponte comprend deux à quatre oeufs, de couleur rose jaunâtre à chamois rosâtre clair, avec des petites taches brun rougeâtre et des gribouillages gris-lavande légèrement plus évidents. L'incubation dure 12 à 14 jours. Le nourrissage des oisillons est assuré par les deux parents.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce assez commune, ne bénéficiant d'aucun statut de protection particulier.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/07/2007 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net