Batara huppé

Sakesphorus canadensis - Black-crested Antshrike

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thamnophilidés

  • Genre
    :

    Sakesphorus

  • Espèce
    :

    canadensis

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 22 à 27 g
Distribution

Distribution

Description identification

Batara huppé
♂ adulte
Batara huppé
♀ adulte

Comme son nom l'indique bien, cet oiseau de moyenne taille possède une crête qui est bien visible sur l'arrière du capuchon. Chez le mâle de la race nominale la tête, la gorge et le centre de la poitrine sont noirs.
On peut apercevoir quelques vibrisses blanches aux alentours du bec et une bande blanche sur la nuque qui se poursuit jusqu'aux côtés du cou. Les parties supérieures sont brun-cannelle, les ailes et la queue sont noires avec des bordures blanches. Les terminaisons des rectrices externes sont recouvertes de taches blanches. Les sous-caudales gris blanchâtre contrastent avec les flancs et la zone anale qui sont plus gris.
Chez la femelle, la capuchon est roux, le front est plus pâle avec des bases de plumes noires, la face est grise. La nuque et les côtés du cou affiche une couleur cannelle, le dessus est semblable à celui du mâle, les ailes et la queue sont noir brunâtre. Les tertiaires sont bordées de blanc, il ya du chamois clair sur les primaires. La queue a des bordures blanches. La poitrine est cannelle avec des stries sombres, la gorge et le reste des parties inférieures sont blanchâtres avec une nuance chamois. Les subadultes mâles ressemblent aux femelles. Chez les différentes races, le plumage est plus ou moins sombre et change de couleur. Chez pulchellus, le noir de la tête est moucheté de blanc, le dessus est cannelle clair. Il y a beaucoup de blanc sur les ailes. La race fumosus est plus sombre, les parties supérieures tendent vers le noirâtre, le dessous est gris-ardoise. Loretoyacuensis est proche de la précédente. Trinatis et intermedius sont presque identiques à la nominale.

Indications subspécifiques 6 sous-espèces

  • Sakesphorus canadensis canadensis (Suriname and French Guiana)
  • Sakesphorus canadensis pulchellus (n Colombia and w Venezuela)
  • Sakesphorus canadensis intermedius (e Colombia and nc Venezuela)
  • Sakesphorus canadensis fumosus (sw Venezuela and extreme n Brazil)
  • Sakesphorus canadensis trinitatis (ne and se Venezuela and Guyana, Trinidad)
  • Sakesphorus canadensis loretoyacuensis (se Colombia, nw Brazil and ne Peru)

Noms étrangers

  • Black-crested Antshrike,
  • Batará Crestinegro,
  • Choca-de-crista-preta,
  • Schwarzhauben-Ameisenwürger,
  • Zwartkuifmierklauwier,
  • Averla formichiera crestanera,
  • Svarttofsad myrtörnskata,
  • Svarttoppmaurvarsler,
  • batara čiernochvostá,
  • mravenčík černochocholatý,
  • Myretornskade,
  • sointumuura,
  • batarà capnegre,
  • mrowiec czarnoczuby,
  • Чернохохлый малый эсперито,
  • エボシアリモズ,
  • 黑冠蚁鵙,
  • 黑冠蟻鵙,

Voix chant et cris

Batara huppé
♂ adulte

Le chant puissant est composé d'une série de 10 à 15 notes qui commence par une nuance plate et plaintive puis qui se poursuit par une partie montante et rapide. Il peut avoir une variante plus lente composée d'une vingtaine de notes qui s'étendent sur 9 secondes. Les cris forment un répertoire assez complexe et comprennent notamment un "chup" abrupt répété à de multiples reprises ainsi qu'un crépitement introduit par une note claire.

Habitat

Batara huppé
♀ adulte

Les bataras huppés fréquent le sous-bois et l'étage moyen des forêts composées d'arbres à feuilles caduques.

On les trouve également dans les forêts-galeries, les savanes arborées et les lisières broussailleuses des boisements qui sont temporairement envahies par les eaux. Ils peuvent grimper jusqu'à des altitude de 900 mètres. Localement, ils occupent les mangroves et les broussailles denses qui poussent sur les dunes côtières de sable, notamment sur le littoral du Surinam et de la Guyane Française. Les populations de la race pulchellus qui vivent dans les zones de faibles précipitations dans le nord de la Colombie préfèrent les fourrés et les endroits buissonneux. Sur l'ensemble de leur aire de distribution, les bataras sont généralement plus communs dans les zones semi-arides ou inondées temporairement. Dans les régions humides, ils restreignent leur participation aux zones forestières qui bordent les cours d'eau. Dans certaines régions, on les trouve aussi dans les jardins et les parcs des villes.

Comportement traits de caractère

Batara huppé
♂ adulte

Les bataras huppés recherchent leur nourriture en solitaire, en couple mais aussi parfois en petites bandes composées d'espèces mixtes.

Batara huppé
Ils prospectent entre 10 et 15 mètres au-dessus du sol et ils concentrent leur attention sur les enchevêtrements de plantes grimpantes et sur les feuillages épais. Ils progressent par petits bonds qui sont entrecoupés de pauses durant quelques secondes pour scruter leurs proies. Les bataras huppés sont moins léthargiques et moins indolents que la plupart des chasseurs de fourmis de grande taille : les pauses entre les bonds sont plus brèves et les changements de direction sont plus fréquents. L'activité dans les branches est plus soutenue. Les sauts d'un perchoir à un autre, vers le haut ou vers le bas, sont parfois accompagnés d'un brusque coup d'aile, ce qui leur permet atteindre plus facilement leur objectif.

Alimentationmode et régime

Batara huppé
♂ adulte

Les bataras huppés se nourrissent principalement d'une grande variété d'insectes. Le régime de ces oiseaux comprend surtout des punaises (hémiptères), des coléoptères, des adultes et des larves de papillons, des sauterelles et des criquets (orthoptères) ainsi que de nombreuses sortes d'arthropodes mais plus particulièrement des araignées.

Batara huppé
♂ adulte
Occasionnellement les bataras capturent des petits lézards. Les matières végétales telles que les fruits de loranthacées et les piments (Capsicum) font également partie du menu.

Reproduction nidification

Batara huppé
♀ adulte

La femelle dépose 2 œufs dans un nid profond en forme de coupe. L'édifice est construit par les deux adultes et il est suspendu sous une branche ou une plante grimpante à une hauteur qui varie de 2 à 8 mètres au-dessus du sol.

Batara huppé
Bien que les toiles d'araignée soient très souvent utilisées pour sa confection, les matériaux changent quelque peu selon les sites.
La durée d'incubation est habituellment de 14 jours. Les 2 adultes couvent à tour de rôle, excepté pendant la nuit où la femelle travaille seule. Les oisillons prennent leur envol environ 12 jours après l'éclosion.

Distribution

Batara huppé
♀ adulte

Les bataras huppés sont originaires du nord-ouest et du nord de l'Amérique du Sud, de l'extrême nord de la Colombie jusqu'à la côte de la Guyane Française. Au Brésil, ces oiseaux sont présents le long du cours supérieur du fleuve Amazone jusqu'au Rio Maranon et sur les rives du Rio Negro. Il y a officiellement 6 sous-espèces réparties de la façon suivante du nord au sud : S. c. pulchellus - nord de la Colombie (Guajira, Nord-Chocó, basse vallée de la Magdalena jusqu'à Santander) et extrême nord-ouest du Venezuela (Zulia, ouest et centre de Falcón, Lara). - S. c. intermedius - est de la Colombie (Vichada et Meta) et Venezuela au nord de l'Orénoque (Est-Falcón, Portuguesa, Apure et Anzoátegui). - S. c. trinitatis - nord-est et sud du Venezuela (Sucre, Monagas, delta de l'Amacuro ainsi que Bolívar and Nord-Amazonas), Trinidad, Guyana. - S. c. canadensis - Surinam et côte de la Guyane Française. -S. c. fumosus - sud-ouest du Venezuela (Sud-Amazonas) et extrême nord du Brésil (Nord-Roraima, extrême nord du Pará). - S. c. loretoyacuensis - nord-ouest du Brésil (le long du Rio Negro, Rio Branco et Rio Solimões), extrême sud-est de la Colombie (Sud-Est-Amazonas) et nord-est du Pérou (le long de l'Amazone, du bas Marañón et du RioUcayali).

Menaces - protection

Batara huppé
♀ adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée, elle est même genéralement assez commune sur l'ensemble de son aire de distribution. Son adaptation à toutes les sortes d'habitats boisés constitue un grand avantage. Certaines populations, notamment celles qui sont restreintes aux milieux arides, semblent plus sensibles à la détérioration de leurs lieux de vie.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Batara huppéFiche créée le 01/07/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-07-01 21:43:43 © 1996-2019 Oiseaux.net