Bernache néné

Branta sandvicensis - Nene

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Branta

  • Espèce
    :

    sandvicensis

Descripteur

Vigors, 1834

Biométrie
  • Taille
    : 71 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 1525 à 3050 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez cette espèce, pas de dimorphisme sexuel, les 2 partenaires sont quasiment semblables. Le menton, les côtés de la tête jusqu'en arrière des yeux, la calotte et l'arrière du cou forment un ensemble noir brunâtre. Les côtés de la tête, le devant et les parties latérales du cou sont parcourus par des lignes qui sont formées par des sillons dans les plumes. Un étroit collier foncé orne la base du cou. Les plumes du dessus, de la poitrine et des flancs sont brun moyen, mais au niveau des scapulaires et des flancs, elles ont un milieu plus foncé et un liseré jaune clair qui produisent des lignes transversales sur le dessus. Le croupion et la queue sont noirs, le ventre et les sous-caudales blancs.
Les couvertures alaires présentent une teinte brune, les rémiges sont plus sombres. Le dessous des ailes est également brun.
Les juvéniles ne diffèrent guère des adultes, mais ils ont un plumage plus terne. La tête et le cou sont d'un noir plus nuancé de brun, le corps est moins barré, affichant des motifs légèrement écailleux. Dès la première mue, ils acquièrent leur livrée adulte.
En tous plumages, le bec, les pattes et les pieds sont noirs, les iris brun foncé. Les doigts sont légèrement palmés mais robustes en accord avec leur mode de vie terrestre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Nene,
  • Barnacla Nené,
  • Ganso-do-havaí,
  • Hawaiigans,
  • hawaii lúd,
  • Hawaiigans,
  • Oca delle Hawaii,
  • Hawaiigås,
  • Hawaiigås,
  • bernikla vlnkovaná,
  • berneška havajská,
  • Hawaiigås,
  • havaijinhanhi,
  • oca de les Hawaii,
  • bernikla hawajska,
  • Гавайская казарка,
  • ハワイガン,
  • 夏威夷黑雁,
  • 夏威夷雁〔黃頸黑雁〕,

Voix chant et cris

La Bernache néné a une communication assez discrète, elle est nettement moins bruyante que la plupart des autres oies. Son cri principal, qui est à l'origine de son nom vernaculaire, est un "né, né" grave et plaintif. Pendant les parades nuptiales, il est plus puissant et plus rauque.

Habitat

Cette espèce vit sur les pentes volcaniques de certaines montagnes des îles Hawaï entre 1 525 et 2 440 mètres d'altitude. Elle apprécie particulièrement les versants pourvus de végétation éparse. La Bernache néné fréquente également les broussailles, les prairies et les dunes côtières. Elles est très attirée par les habitats qui sont façonnés par l'homme, tels que les pâtures et les parcours de golf. Certaines populations effectuent des déplacements entre leurs lieux de nidification situés dans les régions basses et leurs lieux de nourrissage plus généralement placés dans les montagnes.

Comportement traits de caractère

Les Bernaches néné vivent en famille une partie de l'année. De juin à septembre, les familles se regroupent pour passer l'hiver. En septembre, lorsque les couples s'apprêtent à nicher, les troupes se disloquent.
Les Bernaches néné adoptent un mode de reproduction monogame. Une fois que les liens conjugaux sont solidement établis, l'accouplement ou la copulation a lieu à terre, contrairement à la plupart des anatidés (excepté l'Oie céréospe). C'est la femelle qui choisit l'emplacement du nid.
Les Bernaches néné sont sédentaires. Leurs doigts faiblement palmés sont robustes car ils sont adaptés à leur mode de vie terrestre et à la recherche de la nourriture végétale dans le milieu rocheux et volcanique. Comme la plupart des espèces de la famille des anatidés, pendant la mue, les Bernaches néné subissent une incapacité temporaire de vol, le temps que leurs rémiges se renouvellent.
Plus les oiseaux ont des liens conjugaux solides, plus leurs parades sont généralement sophistiquées. C'est vraiment le cas chez les Bernaches néné. Le mâle tente de séduire sa partenaire en marchant face à elle de façon assez rigide et en dévoilant les parties blanches du dessous de sa queue. Lorsque la femelle a été conquise, les 2 partenaires entament une marche triomphale au cours de laquelle le mâle écarte ses rivaux et produit des cris puissants. Ce rituel est suivi par une phase plus intime où les deux compagnons se parlent dans les oreilles. La suite de la parade est moins originale et ressemble beaucoup à celle des autres oies. Les deux partenaires se saluent mutuellement, penchant la tête vers le sol, leurs révérences étant de plus en plus synchronisées au fur et à mesure de la progression de la parade. Finalement lorsque la femelle est prête, le mâle monte sur son dos, l'oblige à courber la tête et lui touche la nuque avec son bec. Aussitôt après l'accouplement, les deux partenaires crient, la femelle agite les ailes et le mâle se pavane.

Alimentation mode et régime

Les Bernaches néné sont végétariennes et plus particulièrement herbivores. Elles recherchent leur nourriture à terre et en solitaire. Elles broutent et elles paissent les herbes et les feuilles. Elles ingurgitent les fleurs, les baies et les graines.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule d'août à avril, ce qui est la période la plus étendue pour n'importe quelle espèce d'oie. Cependant, les pontes les plus nombreuses interviennent d'octobre à février. Contrairement à leurs congénères, ces oiseaux nichent à terre, dans la végétation au milieu des champs de lave. La femelle creuse à terre une petite dépression qu'elle garnit avec un peu de plantes.
Le ponte comprend de 1 à 5 œufs (en moyenne, 3 sur Hawaï, 4 sur Maui). La femelle couve seule pendant 29 à 32 jours, le mâle est présent près du nid et assure une surveillance vigilante. La femelle est absente du nid pendant 4 heures de la journée qu'elle passe à se nourrir et à se reposer. Lorsque les œufs sont éclos, elle reste plus longtemps au nid, couvrant les petits jusqu'à ce que leur duvet soit sec.
Les oisons sont précoces, ils sont rapidement aptes à se suffir à eux-même en ce qui concerne la nourriture. Toutefois, ils sont incapables de voler jusqu'à l'âge de 3 mois, ce qui les rend vulnérables aux prédateurs. Ils restent au sein du groupe familial jusqu'à la saison suivante.

Distribution

Les Bernaches néné sont endémiques des îles Hawaï. Elles sont particulièrement présentes sur l'île principale (pentes du Mauna Loa, de l'Hualalai et du Mauna Kea) mais on les trouve également en petit nombre sur l'île de Maui (cratère de l'Haleakale). Récemment, elle a été introduite sur l'île de Molokai.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Bernaches néné étaient autrefois très abondantes. Avant l'arrivée de Cook, à la fin du XVIIIème siècle, les effectifs étaient estimés à plus de 25 000 individus. La chasse, le prélèvement intempestif des nids, la prédation des adultes en mue à la période où ils sont le plus vulnérables par les mangoustes, les porcs, les chèvres ou d'autres espèces introduites ont entraîné leur raréfaction puis leur quasi-disparition dans les années 1950.
Heureusement, l'élevage en captivité réalisé dès 1949 a permis d'entreprendre les premier lâchers dans le milieu naturel quelques dix ans plus tard. Près de 1 000 oies ont ainsi été réintroduites sur Hawaï et Maui, ce qui a permis de sauver l'espèce. En même temps que la réintroduction, une sévère chasse aux prédateurs a été entreprise.
L'espèce, aujourd'hui protégée par la loi, reste dans une situation fragile et est considérée comme vulnérable.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 08/09/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net