Bruant chanteur

Melospiza melodia - Song Sparrow

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Melospiza melodia

((Wilson, A, 1810))


Ordre : Passériformes

Famille : Emberizidés  ;

Genre : Melospiza

Espèce : melodia

Sous-espèces : 24 [+] [-]
Melospiza melodia melodia(widespread, also to c Mexico)
Melospiza melodia maxima(w Aleutian Is.)
Melospiza melodia sanaka(e Aleutians and tip of Alaskan Pen.)
Melospiza melodia insignis(Kodiak Is. and e Alaskan Pen.)
Melospiza melodia kenaiensis(coastal s Alaska)
Melospiza melodia caurina(coastal se Alaska)
Melospiza melodia rufina(islands off se Alaska and w Canada)
Melospiza melodia merrilli(e British Columbia. sw Canada. to se Washington and nw Montana (nw USA))
Melospiza melodia morphna(c and sw British Columbia. sw Canada. to nw Oregon (nw USA))
Melospiza melodia cleonensis(sw Oregon and nw California. w USA.)
Melospiza melodia gouldii(c coast of California. except San Francisco Bay. , Santa Cruz IS.)
Melospiza melodia samuelis(San Pablo Bay and n San Francisco Bay. c coast of California in w USA.)
Melospiza melodia maxillaris(Suisan Bay. c coast of California in w USA.)
Melospiza melodia pusillula(s San Francisco Bay. c coast of California in w USA.)
Melospiza melodia graminea(Channel Is.. off sw California in w USA. and Los Coronatos Is. (off nw Mexico))
Melospiza melodia heermanni(c and sw California, n Baja California. nw Mexico.)
Melospiza melodia rivularis(s Baja California. nw Mexico.)
Melospiza melodia fallax(s Nevada, s Utah, Arizona and nw Mexico)
Melospiza melodia goldmani(nw to wc Mexico)
Melospiza melodia mexicana(sc Mexico)
Melospiza melodia villai(c Mexico)
Melospiza melodia adusta(wc Mexico)
Melospiza melodia montana(wc USA)
Melospiza melodia atlantica(coastal ec USA)

Chant :

Biométrie :

Taille : 17 cm
Envergure : 18 à 24 cm.
Poids : 12 à 53 g

Longévité : 11 ans

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : strnadec zpěvný (cs), Sangspurv (da), Singammer (de), Song Sparrow (en), Gorrión Cantor (es), laulusirkku (fi), énekes verébsármány (hu), Passero canterino (it), ウタスズメ (ja), Sangspurv (nb), Zanggors (nl), pasówka śpiewna (pl), Tico-tico-musical (pt), Певчая овсянка (ru), strnádlik spevavý (sk), Sångsparv (sv), 歌带鹀 (zh)

Identification :
Bruant chanteur Les deux sexes sont identiques. Le bruant chanteur adulte affiche un capuchon brun foncé, partagé en deux parties égales par une fine ligne claire. Le sourcil est blanchâtre ou grisâtre. Le dos est brun strié de noir. Les parties inférieures sont blanchâtres, avec de longues rayures noires et une évidente tache pectorale sombre. Les ailes présentent des tons fauves sur le dessus, et sont grisâtres en dessous. De chaque côté de la gorge blanchâtre, on peut apercevoir deux larges rayures brunes. La queue, teintée de roux, est longue avec un bout arrondi. Le bec est brun et conique. Les iris sont brun foncé, les pattes et les doigts, brun foncé à brun rosâtre.

Le juvénile ressemble aux adultes, mais son plumage est plus terne et plus chamoisé, Bruant chanteur avec des stries plus fines sur la face et les parties inférieures. Les rayures de la face et de la tête sont moins distinctes. Le bruant chanteur peut être assez facilement confondu avec le bruant de Lincoln (Melospiza lincolnii) et le bruant des prés (Passerculus sandwichensis).

Chant : Le chant du bruant chanteur, délivré généralement d'un perchoir exposé, tel que le sommet d'un buisson, un poteau de clôture ou un fil électrique, est énergique et très typique. Il consiste en une suite de 3 ou 4 notes claires et puissantes suivies par un "tow-wee" bourdonnant et par d'autres notes complexes. Parmi les différents cris, on peut entendre un "chimp" légèrement caverneux et un "tsiiiiii" Bruant chanteur qui sert de cri d'alarme. Les sous espèces sont nombreuses (36). Les chants varient selon les populations, et les spécialistes identifient souvent les races grâce à leur dialecte.

Habitat : Le bruant chanteur est commun ou abondant dans une grande variété d'habitats non-forestiers. Il fréquente de préférence les espaces ouverts tels que les zones de buissons et de petits arbustes, les haies vives qui délimitent les prés, les champs envahis par les herbes et les bouquets d'arbres Bruant chanteur qui bordent les cours d'eau et les étangs. On le trouve également dans les vallées de montagnes pourvues en buissons, dans les fermes, les grands jardins ou dans tout autre paysage ouvert pourvu de petits arbrisseaux. Le bruant chanteur est présent dans les zones semi-arides ou arides qui possèdent une couverture végétale suffisante, comme dans le sud-ouest des Etats-Unis ou sur les hauts plateaux du Mexique. Les sous-espèces qui résident en Alaska et aux Aléoutiennes fréquentent exclusivement les plages sableuses ou recouvertes de buissons. Elles recherchent leur nourriture dans les bois flottants Bruant chanteur ou les divers débris apportés par les marées. Les races qui vivent dans la baie de San Francisco sont confinées aux marais salants. Pendant la saison hivernale, les oiseaux migrants occupent des territoires assez analogues à ceux qu'ils occupent pendant la période de reproduction. A peine peut-on dire qu'ils sont plus ouverts.

Distribution : Le bruant chanteur est endémique d'Amérique du Nord, y compris les Aléoutiennes. Il occupe quasiment tout le continent excepté la toundra du nord, l'extrême sud-est et la partie le plus méridionale du Midwest aux Etats-Unis. Il est également présent au Mexique, de Durango jusqu'à Michoàcan et Puebla. Il n'existe pas moins de 36 sous-espèces, réparties dans trois grands groupes : groupe continental nord-américain Bruant chanteur (26) : melodia, atlantica, euphonia, juddi, merrilli, inexspectata, morphna, rufina, montana, fisherella, cleonensis, gouldii, maillardi, heermani, cooperi, rivularis, fallax, saltonis, goldmani, zacapu, villai, yurira, adusta, niceae, azteca, mexicana, - groupe de l'Alaska et des Aléoutiennes ( (6) : caurina, kenaiensis, insignis, sanala, amaka, maxima - groupe de la baie de San Francisco (4) : micronyx, clementae, graminea, coronatorum.

Comportements : En dehors de la saison de nidification, les bruants chanteurs vivent en solitaire, en couple ou en petits groupes familiaux, souvent mélangés avec d'autres espèces. Pendant la migration, les groupes rassemblent des effectifs plus importants. La plupart du temps, les bruants chanteurs sont monogames mais des cas de polygamie ont parfois été observés. Le mâle arrive avant la femelle sur le lieu de nidification. Il commence à marquer son territoire en ébouriffant son plumage, en déployant et faisant palpiter ses ailes, et en chantant à partir de 3 ou 4 perchoirs différents. Il se fait reconnaître par son chant et par son Bruant chanteur attitude agressive. Les femelles affirment leur identité soit par un cri aigu, soit par un bavardage nasillard. La formation du couple a lieu sur le territoire du mâle. La femelle choisit son partenaire sans doute en fonction de la qualité de son territoire. Le mâle montre qu'il est prêt à s'accoupler en effectuant des bonds près de la femelle. Il lui arrive également de bondir auprès de femelles voisines lorsque leur partenaire est absente. Néanmoins, les femelles sont assez fidèles et repoussent généralement les avances des intrus. Si besoin est, le mâle vient les défendre. Les femelles ne sont pas totalement soumises à leur époux : elles montrent parfois leur réticence en leur donnant de petits coups de bec et en leur tournant résolument le dos.

Vol : En vol, le bruant chanteur agite la queue de bas en haut, habitude qui est partagée avec les autres bruants du genre Melospiza.

Nidification : Le nid est souvent situé à terre, bien dissimulé sous une touffe d'herbe. Il peut être également placé à faible hauteur dans un arbre ou dans un buisson. Tout au début Bruant chanteur de la saison de nidification, la femelle préfère généralement bâtir son nid directement sur le sol. Elle met de 5 à 10 jours pour accomplir son ouvrage. Ce dernier est construit avec des herbes, des morceaux d'écorce et des feuilles. L'intérieur est garni avec des herbes plus fines, des racines et du crin. Le dépôt des oeufs s'effectue entre février et août. Chaque ponte contient habituellement entre 3 et 5 oeufs, de couleur bleu pâle ou vert grisâtre avec de nombreuses petites taches brunes ou brun rougeâtre. L'incubation dure 12 ou 13 jours. Les jeunes quittent le nid au bout d'une dizaine de jours, alors qu'il ne savent pas encore voler. Les deux parents les alimentent intensément pendant les premiers Bruant chanteur jours qui suivent l'éclosion et ils ne sont sevrés que vers l'âge de 18 à 20 jours. En temps normal, il y a deux ou trois nichées par saison.

Régime : Les bruants chanteurs consomment principalement des graines, mais pendant la saison de nidification, ils ingurgitent également des insectes et parfois des baies. Ces oiseaux recherchent surtout leur nourriture à terre, s'aventurant dans les espaces ouverts mais interrompant leur quête et fuyant dans les buissons dès qu'ils sont dérangés. Les bruants chanteurs fréquentent aussi les mangeoires artificielles installées dans les zones suburbaines et rurales.

Protection / Menaces : Le bruant chanteur est commun ou abondant sur la plus grande partie de son aire de distribution. Seule exception, les sous-espèces californiennes qui vivent dans des petites îles, exclusivement près des zones de marées, sont menacées par la disparition ou la transformation de leur habitat. Par contre, les oiseaux qui vivent plus à l'intérieur du continent bénéficient du déboisement qui leur procure un habitat buissonneux convenant mieux à leurs besoins. Le bruant chanteur possède de nombreux prédateurs parmi lesquels on note surtout les oiseaux de proie. Les oisillons sont victimes des serpents, des ratons laveurs, des chats, des hermines et d'autres petits prédateurs terrestres.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : Oiseaux étrangers qui ont rapport aux Bruants.
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur


Fiche créée le 04/10/2008 par Daniel Le-Dantec


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 20/03/2014 04:33:17 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Providence of a Sparrow: Lessons from a Life Gone to the Birds

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur

Bruant chanteur