Bruselin de Przewalski

Urocynchramus pylzowi - Przevalski's Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Urocynchramidés

  • Genre
    :

    Urocynchramus

  • Espèce
    :

    pylzowi

Descripteur

Przewalski, 1876

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Ce roselin de moyenne taille a un bec fin, des ailes courtes composées d'une dizaine de longues primaires chamoisées et une queue assez échelonnée. Chez le mâle, les côtés du front, les lores, le sourcil, l'espace qui va des joues au menton, la gorge, la poitrine et le haut du ventre, ainsi que les flancs forment un bel ensemble rose foncé. L'anneau orbital est rose pâle. Le capuchon est chamois-brun, devenant gris sur la nuque avec d'abondantes stries. Les parties supérieures affichent une couleur chamois ou brun sableux avec des stries sombres qui sont moins nombreuses sur le croupion et sur les rectrices. Les rectrices centrales sont brun foncé avec des terminaisons blanchâtres. Les rémiges sont roses ou bordées de rose-rouge. Les ailes sont noirâtres, les moyennes et les grandes couvertures ont de larges bordures claires. Les tertiaires sont semblables aux primaires et aux secondaires mais elles ont des pointes blanches. Les flancs et le ventre sont chamois clair avec des rayures sur les flancs. Les sous-caudales sont rose très foncé.
Les iris sont brun sombre, le brun de la mandibule supérieure contraste avec le rose de la mandibule inférieure. Les pattes ont des teintes variables de brun.
Chez la femelle, la tête et le dessus sont semblables à celles du mâle. Les lores et le sourcil sont chamois pâle, les joues et les couvertures auriculaires sont chamois-brun avec des fines stries plus prononcées. La queue a un centre foncé et des bordures claires. Le dessus est identique au mâle, les parties inférieures blanches sont teintées de chamois avec des stries sur la poitrine et sur les flancs. Les juvéniles ne sont pas décrits, ils sont probablement semblables à leur mère.
Il n'y a pas de variations régionales, l'espèce est monotypique.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Przevalski's Finch,
  • Camachuelo de Przewalski,
  • Pintarroxo-de-peito-rosado,
  • Rosenschwanzgimpel,
  • Przewalski's Roodmus,
  • Zigolo di Przevalski,
  • Rödstjärtad rosenfink,
  • Vierfink,
  • ružovec horský,
  • strnad Převalského,
  • Lyshalet Værling,
  • pyrstöpunavarpunen,
  • pinsà de Przewalski,
  • tybetańczyk,
  • Prževaļska svilpis,
  • Чечевица Пржевальского,
  • バライロシトドモドキ,
  • 朱鹀,
  • 紅尾朱雀〔朱鵐〕,

Voix chant et cris

Le chant est une sorte de bavardage court et précipité, il ressemble beaucoup à celui du Bruant des roseaux et il peut être retranscrit de la façon suivante : "chitri-chitri-chitri-chitri". Par ailleurs, ce passereau de grande taille est assez silencieux. En vol ou quand il est alarmé, il peut cependant émettre des "kvuit kvuit" clairs et sonnants.

Habitat

Les bruselins de Przewalski fréquentent les pentes des montagnes et les versants des collines qui sont recouverts de fourrés, de buissons et de broussailles. Ils apprécient particulièrement les zones qui dont tapissées de potentilles, de saules rabougris et de rhododendrons nains. Ils vivent à des altitudes comprises entre 3 050 et 5 000 mètres.

Comportement traits de caractère

Les bruselins de Przewalski vivent en solitaire ou en couples. En dehors de la saison de nidification, ils se rassemblent en bandes qui sont surtout composées d'immatures et qui peuvent atteindre jusqu'à une quinzaine d'individus.
Les bruselins de Przewalski sont des oiseaux sédentaires. Ce ne sont pas de grands voleurs, leurs déplacements sont constitués de petits battements d'ailes faibles. Ils parcourent de courtes distances pour trouver leur nourriture et, bien qu'ils mangent à terre, ils se perchent souvent au sommet de buissons.

Alimentation mode et régime

Le régime alimentaire est peu connu mais il est composé principalement de graines de potentille arbustive et de plantes alpines. Le bruselin de Przewalski prospecte dans les buissons et sur le sol, dans les espaces ouverts et sous la végétation, habituellement à proximité d'une source d'eau.

Reproduction nidification

Dans la province du Qinghai qui est située au centre-est de la Chine, 3 nids contenant des œufs et un jeune oiseau ayant pris son envol ont été découverts au début du mois de juillet. Les édifices sont placés à la base de buissons broussailleux, entre 5 et 15 mètres au-dessus du sol. La structure extérieure est constituée avec des tiges de longues herbes et des fines brindilles. Elle est garnie avec des radicelles et du crin animal, provenant la plupart du temps de longs poils noirs de la fourrure de yak domestique.
La ponte contient 2 à 4 œufs très caractéristiques, avec une couleur vert-gris ou vert-olive terreux avec de denses et fines mouchetures brun-gris ou des tachetures brunes, donnant à la coquille un aspect ou une apparence brune
Apparemment, les femelles couvent seules. Il n'y a pas d'autres informations.

Distribution

Ces passereaux d'assez grande taille sont originaires du centre et du sud de la Chine (est du Qinghai, sud-ouest du Gansu, en direction du sud jusqu'à l'est du Xizang et l'ouest du Sichuan). Dans cette région d'assez vaste superficie, ils sont sédentaires à proximité de la source des grands fleuves chinois (Mékong, Hoang Hé, Yangzi jiang).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Sur l'ensemble de son aire, elle est peu commune ou rare. Compte-tenu de son habitat retiré, peu de renseignements sont disponibles sur les dangers environnementaux et sur les prédateurs qui mettent en jeu son existence.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Bruselin de PrzewalskiFiche créée le 01/11/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net