Canard musqué

Cairina moschata - Muscovy Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Cairina

  • Espèce
    :

    moschata

Descripteur

(Linnaeus, 1758)

Biométrie
  • Taille
    : 84 cm
  • Envergure
    : 120 cm.
  • Poids
    : 1250 à 4000 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce grand canard massif ne peut être confondu en raison de son plumage entièrement noirâtre hormis les couvertures alaires blanches. Le plumage est identique chez les deux sexes. Le mâle porte une courte huppe sur la nuque. La tête, le cou, le corps et la queue sont noir brunâtre avec des reflets verts et pourpres dessus. Les couvertures sus et sous-alaires sont blanches, ces zones étant plus développées chez les mâles que chez les femelles. Les rémiges sont noires. Le bec est noir tacheté de blanc dans la plus grande partie, rosé dans la partie subterminale. Le mâle possède une protubérance à la base du bec et une zone de peau nue faciale qui sont noirâtres parfois rougeâtres. Ces deux particularités sont absentes chez les femelles. Les pattes et les pieds sont noir grisâtre.

Les juvéniles ont un plumage quelque peu variable. La plupart ressemblent aux adultes mais présentent un ensemble moins brillant, plus terne et plus brun . Ils n'acquièrent que progressivement les couvertures blanches et peuvent être totalement noirâtres. Les sujets échappés d'élevages domestiques, qui peuvent être soit blancs soit bicolores, sont étranges mais facilement reconnaissables en raison de leur face rose verruqueuse, des pattes et du bec rougeâtres. De plus, l'ancêtre sauvage est bien plus svelte et élégant que ses descendants domestiques qui sont très patauds.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Muscovy Duck,
  • Pato Criollo,
  • Pato-do-mato,
  • Moschusente,
  • pézsmaréce,
  • Мускусная утка,
  • 疣鼻栖鸭,
  • Muskuseend,
  • Anatra muschiata,
  • Myskand,
  • Knoppand,
  • piżmówka,
  • pižmovka lesklá,
  • pižmovka velká,
  • Moskusand,
  • myskisorsa,
  • ,
  • バリケン,

Voix chant et cris

Habitat

Son aire de distribution se situe en Amérique Centrale depuis le Mexique et dans une large moitié nord-est de l'Amérique du Sud, dans les plaines septentrionales à l'est des Andes. Cet oiseau relativement commun , très lié aux milieux aquatiques, fréquente les lagunes, les lacs, les marais et les rivières lentes des forêts tropicales de plaine. Bien qu'il préfère les eaux douces, on le rencontre aussi parfois à la saison sèche dans les marais et les lagunes saumâtres des côtes.

Comportement traits de caractère

Le canard musqué vit en petits groupes. Même en période de mue, on n'assiste pas à de grands rassemblements. Relativement grégaire, il se déplace plutôt en petites troupes pouvant parfois atteindre la trentaine d'individus. Les relations entre mâle et femelle sont proches de la promiscuité , cependant il n'y a pas de lien durable dans le couple. Le mâle n'adopte pas de comportement territorial, il ne défend pas le nid et ne s'occupe pas de la nichée.
Le canard musqué se perche sur les arbres surplombant une crique ou un marais et se repose à leur cime, posé sur une grosse branche. Bien qu'il soit assez facilement observable, il adopte un comportement timoré et prudent car il est persécuté presque partout.

Alimentation mode et régime

Le canard musqué est surtout actif le soir et à l'aube. Il se nourrit en barbotant et en basculant le corps en eau peu profonde . Cependant, il broute aussi parfois la végétation herbeuse des rives. Son régime est principalement végétarien. Dans l'eau , il collecte toutes les parties des plantes (racines, graines, tiges, feuilles) mais il apprécie également les insectes, les mollusques, les crustacés et les petits vertébrés ( poissons et reptiles).

Reproduction nidification

La nidification est observée de février à mars dans les Guyanes, de juillet à novembre au Vénézuéla, en juin à Panama, en novembre en Bolivie et en mars au Pérou. Selon les lieux, ce canard semble se satisfaire d'une grande variété de type de nids : grosse anfractuosité dans un arbre ou un palmier, ancien nid d'échassier ou de rapace, nichoir, ou même construction installée à même le sol dans l'épaisse végétation riveraine. La femelle s'arrache du duvet de la poitrine et en tapisse le fond du nid où elle dépose entre 9 et 15 oeufs qui sont couvés pendant une période qui varie de 30 à 35 jours.
Dans une étude réalisée au Mexique, on estime qu'environ un tiers des nids recueille les oeufs de plusieurs femelles et peut alors contenir jusqu'à 21 oeufs. Malgré cette grande fertilité, le taux de réussite des nichées est peu important et seuls 2 ou 3 oeufs parviennent à éclosion car de nombreux oeufs sont pondus après le début de l'incubation et ne peuvent de ce fait arriver à terme.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 09/08/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net