Caracara caronculé

Phalcoboenus carunculatus - Carunculated Caracara

Systématique
  • Ordre
    :

    Falconiformes

  • Famille
    :

    Falconidés

  • Genre
    :

    Phalcoboenus

  • Espèce
    :

    carunculatus

Descripteur

Des Murs, 1853

Biométrie
  • Taille
    : 56 cm
  • Envergure
    : 110 à 119 cm.
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Falconidés sont une famille de rapaces diurnes de taille petite à moyenne, comportant les caracaras et les faucons. Falco vient du latin "falx" qui désigne la faux. Il fait référence aux ailes falciformes des faucons, longues, étroites et pointues. Les Falconiformes ont été séparés sys... lire la suite

Description identification

Ce grand rapace sud-américain est majoritairement noir, excepté la zone faciale de peau nue, la poitrine striée et le bas de l'abdomen. Le bec est fin, les pattes sont assez frêles. Les ailes sont allongées et la queue présente une terminaison arrondie. Les deux sexes sont rigoureusement identiques et en principe, il n'y a pas de différence dans les dimensions. Les jeunes sont distincts des adultes. Les principales transformations interviennent au cours de la seconde année mais ils n'acquièrent leur plumage définitif qu'au bout de 3 ans.

Chez les adultes, le dessus est entièrement noir lustré, excepté les pointes des rémiges et les couvertures alaires qui sont tachées de blanc. L'extrémité de la queue porte une large bande blanche. Le haut des parties inférieures est d'un noir plus terne, avec de larges stries blanches sur la poitrine qui donnent à cette partie un aspect fortement écaillé. Le ventre, les cuisses et la zone anale sont entièrement blancs. La face est recouverte d'une peau rouge-orange, nue et caronculée, s'étendant jusqu'à la gorge. Les iris varient de la couleur noisette au gris noirâtre. La peau faciale peut varier du rouge-orange au rouge foncé. Le bec est jaune avec une base gris-bleu. Les pattes sont jaunes.
Chez les juvéniles, le plumage est largement nuancé de brun, mais les ailes et la queue sont plus sombres. Le capuchon est plus fauve et les couvertures alaires sont barrées de chamois. Les parties inférieures sont plus brun roussâtre avec des mouchetures pâles qui, comme celles des parties supérieures, tendent à disparaître en plumage usé. La face nue plus ou moins pâle crée un léger contraste avec le reste du plumage. Les iris sont initialement bleu très clair puis virent au bleu foncé puis au jaune. Les pattes sont bleuâtres.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Carunculated Caracara,
  • Caracara Carunculado,
  • Carcará-carunculado,
  • Streifenkarakara,
  • csíkos karakara,
  • Lelcaracara,
  • Caracara caruncolato,
  • Knölcaracara,
  • Paramokarakara,
  • karakara perlavá,
  • čimango andský,
  • Plettet Caracara,
  • viirukarakara,
  • caracarà carunculat,
  • karakara kreskowana,
  • Морщинистая каракара,
  • マダラコシジロカラカラ,
  • 冠巨隼,
  • 肉冠卡拉鷹,

Voix chant et cris

Les caracaras caronculés sont généralement silencieux. Toutefois, ils délivrent occasionnellement des cris qui ressemblent à des aboiements rudes.

Habitat

Les caracaras caronculés vivent entre 3000 et 4000 mètres d'altitude, au dessus de la ligne des arbres. En Colombie et en Equateur, ils fréquentent les prairies pentues balayées par le vent et parsemées de façades rocheuses. Ces pâtures humides et fraîches qui appartiennent à la zone du paramo sont recouvertes d'herbes et de broussailles assez hautes, même si ces dernières sont souvent abondamment broutées par le bétail. Plus au sud, ces zones de paramo sont remplacées aux mêmes altitudes par des étendues de puna qui sont plus arides. Les caracaras caronculés fréquentent également les surfaces cultivées qui sont dans les vallées adjacentes. Ils ne sont pas craintifs et s'approchent volontiers des cabanes et des habitations humaines.

Comportement traits de caractère

Les caracaras caronculés vivent en solitaire ou en couples, mais parfois aussi en petits groupes de 5 à 10 individus. Dans les zones de plus forte densité, les bandes lâches qui recherchent leur nourriture peuvent atteindre jusqu'à 100 oiseaux aux abords des troupeaux de bétail. Les caracaras caronculés n'effectuent pas de parades aériennes, ce qui ne les empêche d'accomplir des vols circulaires et de planer à des grandes hauteurs dans le ciel

Alimentation mode et régime

Bien que la composition du menu soit assez différente selon les endroits, les Caracaras caronculés se nourrissent principalement d'animaux morts ou d'aliments qu'ils trouvent en fouillant. Leur régime comprend des graines de céréales et d'autres matières végétales, des vers de terre, des asticots, des larves de coléoptères, des mille-pattes et d'autres invertébrés. Ils consomment également des amphibiens, des petits reptiles, des oisillons, des petits mammifères ainsi que de le charogne. Les caracaras caronculés recherchent leur nourriture grâce à un vol bas au dessus du sol. Ils marchent et ils courent à terre où ils grattent la surface pour trouver des graines et des invertébrés. Ils font peuve d'ingéniosité et ils frappent parfois des os contre une surface dure pour s'emparer de la moelle contenue à l'intérieur. Les caracaras caronculés se nourrissent en petits groupes à proximité du bétail ou des troupeaux de lamas.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois de septembre au mois de mai. Les caracaras caronculés construisent un nid assez volumineux sur une plate-forme rocheuse avec des végétaux qu'ils trouvent dans les environs. Parfois, le nid peut être placé sur les branches d'un grand pin. La taille de la ponte, la durée d'incubation et de séjour des jeunes au nid sont pour l'instant inconnues.

Distribution

Les caracaras caronculés vivent exclusivement dans le nord-ouest du continent sud-américain. Ils sont endémiques des Hautes Andes. Leur aire de distribution commence dans le sud-ouest de la Colombie et se poursuit en direction du sud jusqu'au sud de l'Equateur (centre et sud de la province de Loja). En raison de leur faible territoire, les caracaras caronculés sonr considérés comme monotypiques, c'est à dire qu'ils ne sont pas divisés en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les caracaras caronculés ont un aire de distribution très linéaire mesurant entre 850 et 900 kilomètres de longueur. Sa superficie est sans doute inférieure à 75 000 kilomètres carrés. Les oiseaux solitaires et les groupes peuvent être observés très régulièrement, ce qui donne une fausse impression d'abondance. Bien que les bandes contiennent souvent jusqu'à 40 individus, et exceptionnellement jusqu'à 100 en Equateur, il semble bien que la densité de la population soit assez faible. D'après David Christie et Birdlife, les effectifs sont estimés entre 1000 et 10 000 oiseaux. Apparemment, aucune menace ni preuves de persécution n'ont été enregistrées à l'encontre de ces rapaces. L'espèce est classée comme "de préoccupation mineure".

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Caracara caronculéFiche créée le 12/06/2011 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net