Chevêche brame

Athene brama - Spotted Owlet

Chevêche brame

Chevêche brame

Athene brama

((Temminck, 1821))


Ordre : Strigiformes

Famille : Strigidés  ;

Genre : Athene

Espèce : brama

Sous-espèces : 5 [+] [-]
Athene brama brama(s Iran to Southeast Asia)
Athene brama indica(Iran to n and c India, Bhutan and Bangladesh)
Athene brama ultra(Assam. ne India.)
Athene brama pulchra(Burma, s China)
Athene brama mayri(Thailand, s Laos, Cambodia and s Vietnam)

Chant :

Biométrie :

Taille : 21 cm
Envergure : -
Poids : 110 à 115 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : sýček brahmínský (cs), Indisk Kirkeugle (da), Brahmakauz (de), Spotted Owlet (en), Mochuelo Brahmán (es), brahmanpöllö (fi), brama kuvik (hu), Civetta macchiata (it), インドコキンメフクロウ (ja), Tempelugle (nb), Brahmaanse Steenuil (nl), pójdźka bramińska (pl), Mocho-de-Brama (pt), Браминский сыч (ru), kuvik škvrnitý (sk), Brahminuggla (sv), 横斑腹小鸮 (zh)

Identification :
Chevêche brame La chevêche brame, version asiatique de la chevêche d'athéna, est plus petite que sa cousine européenne, plus "trapue", elle apparaît plus ronde. Deux sous-espèces sont reconnues en Inde : indica, au plumage plus marron au nord et centre du sous-continent Indien, et brama, plus grise, au sud. Sa tête ronde présente deux disques faciaux blancs légèrement marqués de traces brun clair ou grises selon les sous-espèces, le front est très nettement marqué de blanc, la calotte est foncée et tachetée de petits points blancs. Les iris noirs sont cerclés de jaune, le bec petit est gris jaunâtre, la séparation entre la tête et le corps est soulignée par un collier noir. La poitrine blanche est marquée de traits foncés, bruns ou marrons, parfois en légères Chevêche brame formes "d'ailes" qui s'atténuent vers le ventre. Les tarses recouverts de duvet se terminent avec des doigts jaune clair et des serres noires. Le dos, les couvertures et les rémiges sont de couleur foncée, brune ou grise, tachetées de points blancs, la queue est petite et légèrement rayée de blanc. Il n'y a pas de dimorphisme entre les sexes.

Chant : Athene brama est plutôt bavarde dès le coucher du soleil, mélange de cris, hurlements, "chirurr-chirurr-chirurr" se terminant par un "chirwak-chirwak", sifflements plaintifs, "plew-plew".

Habitat : Présente jusqu'à 1 500 m, près des villes et des cultures, forêts ouvertes, plaines semi-désertiques, évite les forêts trop denses.

Distribution : La chevêche brame se retrouve du sud de l'Iran à l'Asie du Sud-Est. Les sous-espèces albida au sud de l'Iran et du Pakistan, indica au nord et centre de l'Inde, brama au sud de l'Inde (mais on ne la trouve pas au Sri-Lanka), pulchra au plumage plus foncé en Thaïlande, Myanmar, Laos, Cambodge et sud du Vietnam.

Comportements : Principalement sédentaire, cet Chevêche brame oiseau diurne peut s'observer le jour, seul ou en couple, parfois en petits groupes. Même s'il est souvent perché, on le voit au sol courir et sautiller à la recherche de proies. On peut parfois voir des couples ou un parent et un enfant se frotter l'un à l'autre, dans des poses très tendres. Les avis divergent sur la signification de ces attitudes : geste de tendresse, mais aussi dans le but de déparasiter les plumages respectifs. Il est remarquable de voir que les deux cousines que sont chevêche d'athéna et chevêche brame ont des noms "divins", Athéna déesse de la guerre, mais surtout de la sagesse, des artisans et des artistes. Ce sont les Français qui ont donné le nom de chevêche brame à ce petit rapace asiatique, Brahma est le dieu de la création dans la mythologie indienne.

Vol : Son vol est fait de petits battements d'aile rapides, suivis d'une "glissade", les ailes rabattues.

Nidification : Niche dans des trous d'arbre, parfois précédemment occupés par des perroquets, Chevêche brame des étourneaux (en Inde Common Mynah : Acridotheres tristis) ou des rolliers. Egalement dans des petites cavités rocheuses, ou carrément dans les toits et greniers de maisons. Le nid peut être garni de plumes et d'herbes. Périodes de nidifications différentes suivant la localisation, de février à avril pour les résidents plus au nord (sous-espèce indica) pouvant aller de novembre à mars pour les oiseaux localisés au sud (sous-espèce brama). Deux à cinq œufs blancs couvés principalement par la femelle, période d'incubation d'environ 30 jours, les parents alimentent les jeunes pendant 30 jours, ceux-ci peuvent rester un mois, voire plus avec les parents.

Régime : Chevêche brame est une grande opportuniste, son régime se compose d'insectes, batraciens, reptiles, petits mammifères, passereaux. Chasse à partir d'un perchoir, parfois au sol, observé en petits groupes près d'éclairages publics pour chasser des insectes.

Protection / Menaces : Cette petite chouette s'est apparemment bien adaptée à l'homme et n'est pas en danger.CITES II.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame


Fiche créée le 01/01/2013 par Anne et Gabriel Leboff


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 20/03/2014 04:33:17 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame

Chevêche brame