Engoulevent de Salvin

Antrostomus salvini - Tawny-collared Nightjar

Systématique
  • Ordre
    :

    Caprimulgiformes

  • Famille
    :

    Caprimulgidés

  • Genre
    :

    Antrostomus

  • Espèce
    :

    salvini

Descripteur

Hartert, 1892

Biométrie
  • Taille
    : 26 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Les engoulevents de Salvin sont sexuellement dimorphiques. Leurs parties supérieures brun noirâtre sont très nettement striées et tachées de noir, excepté la nuque qui est recouverte d'un discret collier fauve et chamois (caractère discriminatif essentiel). Les couvertures alaires brun noirâtre sont légèrement tachetées et mouchetées de cannelle. On peut apercevoir une fine bande blanche ou chamoisée entourant le bas de la gorge. Les parties inférieures brun noirâtre ont de nets motifs clairs. Les sous-caudales ont un fond chamois avec des barres brunes.
Les deux partenaires n'ont aucune barre blanche sur les ailes. Par contre, celles-ci ont des barres fauves chez les mâles et chamois chez les femelles.
Le mâle affiche de fines extrémités blanches sur les 3 rectrices les plus externes. Au même endroit, la femelle présente des pointes blanches plus étroites. Les iris sont brun sombre, le bec noir. Les pattes et les pieds ont une teinte brun-noir.
L'engoulevent de Salvin se distingue de l'engoulevent maya (Caprimulgus badius) qui est généralement plus foncé et qui affiche un collier nucal plus mince et plus sombre. L'engoulevent à queue de soie (Caprimulgus sericocaudatus) possède des pointes plus épaisses sur les 3 dernières rectrices caudales.
Le plumage des juvéniles et des immatures n'est pas précisément décrit.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tawny-collared Nightjar,
  • Chotacabras Ticuer,
  • Salvinnachtschwalbe,
  • Salvin-lappantyú,
  • Salvins Nachtzwaluw,
  • Succiacapre collofulvo,
  • Gråbrun nattskärra,
  • Rustnakkenattravn,
  • lelek okrovokrký,
  • lelek Salvinův,
  • Mexiconatravn,
  • sierramadrenkehrääjä,
  • enganyapastors de Salvin,
  • lelkowiec obrożny,
  • Сальвинов козодой,
  • メキシコヨタカ,
  • 褐领夜鹰,
  • 棕領夜鷹,

Voix chant et cris

Les engoulevents de Salvin chantent à l'aube ou au crépuscule à partir de perchoirs situés à une moyenne hauteur dans les arbres et dans les buissons. Ils produisent des séries rapides de "yip willow", "chip willow" ou des "chip wow" encore plus expéditifs.
Il n'y a pas de détails supplémentaires sur le répertoire vocal.

Habitat

Les engoulevents de Salvin sont des oiseaux des plaines et des régions basses. On peut les apercevoir principalement dans les semi-déserts ou dans les endroits arides qui reçoivent des quantités de précipitations assez limitées. Ils marquent une nette préférence pour les lieux ouverts où l'on trouve des broussailles dispersées. Toutefois, ces engoulevents de taille moyenne fréquentent aussi parfois des endroits plus humides, comme les exploitations agricoles pourvues de champs et de fourrés. Ils ne dédaignent pas pour autant les lisières des zones boisées et les clairières. Ces engoulevents vivent du niveau de la mer jusqu'à 500 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les engoulevents de Salvins sont considérés comme sédentaires. Ce qui ne les empêche pas occasionnellement d'entreprendre des déplacements locaux en dehors de la période de reproduction, c'est à dire de décembre à février en direction du sud de Veracruz et du nord de Oaxaca. La migration se poursuit peut-être jusqu'au Nicaragua, mais cette information demande à âtre confirmée.
Ces oiseaux ont un plumage cryptique, qui leur permet de se camoufler dans la végétation quand il se reposent dans la journée. Comme la plupart de leurs congénères, ils sont nocturnes et crépusculaires et ils privilégient l'obscurité pour mener à bien leurs activités. A la nuit, ils sont plus facilement repérable car la lumière des éclairages artificiels et des phares de voitures se reflètent dans leurs pupilles.

Alimentation mode et régime

Les engoulevents de Salvin se nourrissent surtout d'insectes, mais on ne possède aucune précision sur les détails de leur alimentation. Ces oiseaux attrapent leurs proies en vol, après une expédition rapide menée à partir d'un perchoir situé dans un petit arbre. D'autres stratégies sont également possibles, avec un démarrage à partir du sol.

Reproduction nidification

Les engoulevents de Salvin se reproduisent du mois d'avril au mois d'août. Le site des nids n'est pas précisément décrit mais il est probable que ces oiseaux déposent directement leur ponte sur le sol. Comme chez la plupart des engoulevents, il n'y a pas de structure "nidale" bien établie. La femelle dépose 2 œufs de couleur blanche avec un apport assez discret de marques brunes et grises. La durée d'incubation et le séjour des jeunes au nid ne sont pas connus. Il n'y a pas de renseignement supplémentaires sur les autres mœurs reproductives, comme le soin parental et la description des poussins.

Distribution

Les engoulevents de Salvin sont endémiques de l'état fédéral du Mexique. Ils vivent plus particulièrement dans la péninsule du Yucatan, et si on veut être plus précis, dans le centre du Nuevo Leon et le nord du Veracruz. Pendant la période hivernale, ils procèdent à de courts déplacements qui les mènent un peu plus au sud, dans le sud du Veracruz.
Ils ont une proche parenté avec les engoulevents à queue de soie et les engoulevents maya. Certaines organisations ornithologiques considèrent que les 3 espèces sont conspécifiques.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, l'habitat de cet engoulevent est souvent réduit aux zones boisées et aux broussailles, ce qui limite considérablement les possibilités de reproduction dans l'est du Mexique. Son aire de distribution, selon Birdlife, mesure environ 116 000 kilomètres carrés. Cependant, cet oiseau est un reproducteur assez commun dans les petits boisements. Son statut est assez incertain dans le sud-est, bien que dans l'Oaxaca, il y ait des signes probants de son expansion.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Engoulevent de SalvinFiche créée le 22/09/2015 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net