Étourneau de Ceylan

Sturnornis albofrontatus - White-faced Starling

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Sturnornis

  • Espèce
    :

    albofrontatus

Descripteur

Layard, EL, 1854

Biométrie
  • Taille
    : 20 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

Chez cet étourneau de petite taille au plumage pie, les plumes du capuchon, de la nuque et de la partie supérieure du manteau sont longues et hérissées. Le front, le côté de la tête, le menton et la gorge sont blancs, parfois avec une nuance grise. Le capuchon, la nuque et le haut du manteau présentent une couleur gris sombre avec des stries blanchâtres. Le reste des parties supérieures, y compris les ailes et la queue, est noir avec un lustre verdâtre. La poitrine, le haut du ventre et les flancs sont gris brunâtre, les plumes étant nuancées de lavande et striées de blanc. Le bas-ventre et les sous-caudales sont blanc sale. Les iris ont une couleur variable : ils sont soit bruns avec un anneau extérieur gris, soit blancs avec un anneau brun-rouge soit entièrement blancs. Le bec est vert grisâtre avec une base bleu-gris. Les pattes sont gris-plomb. Les deux sexes sont rigoureusement identiques.

Les juvéniles ont un dessus plus brun que les adultes. Ils présentent un vague sourcil sombre, plus gris dessous. Les stries blanches de la poitrine sont absentes.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • White-faced Starling,
  • Estornino cingalés,
  • Greisenstar,
  • ősz seregély,
  • Maskerspreeuw,
  • Storno facciabianca,
  • Vithuvad stare,
  • Hvitmaskestær,
  • škorec bielolíci,
  • špaček srílanský,
  • Hvidhovedet Stær,
  • srilankankottarainen,
  • estornell de Sri Lanka,
  • szpak białolicy,
  • Цейлонский скворец,
  • シロガオムクドリ,
  • 白脸椋鸟,
  • 白臉椋鳥,

Voix chant et cris

Les étourneaux de Ceylan passent pour être des oiseaux discrets et plutôt silencieux. Les seuls cris que l'on peut entendre sont des pépiements assez caractéristiques de la famille des sturnidés. Toutefois, ils délivrent aussi de temps en temps un "cheow" ou "cheewp" dont le ton rauque et le son puissant sont assez semblables à ceux d'un quiscale. Le chant est faible et doux.

Habitat

Les étourneaux de Ceylan sont strictement arboricoles et ils recherchent leur nourriture à la cime des grands arbres. Ces oiseaux fréquentent prioritairement les forêts pluviales inviolées mais ils visitent aussi les plantations d'arbres fruitiers situées dans le voisinage et dans les villages. Ces oiseaux vivent à des altitudes qui varient de 400 à 1220 mètres, mais on les trouve principalement en-dessous de 1000 mètres.

Comportement traits de caractère

Les étourneaux de Ceylan ne sont pas bien connus. Lors de rencontres, on dit qu'ils saluent et qu'ils effectuent des révérences à la manière des minos. Ce sont des oiseaux grégaires et, à la tombée de la nuit, ils établissent sans doute des dortoirs communs comme leurs cousins des îles Nicobar et Andaman (Sturnia erythropygia). Ces oiseaux sont sédentaires mais ils sont capables de parcourir d'assez longues distances entre leurs lieux de repos et leurs sites de nourrissage.

Alimentation mode et régime

Les étourneaux de Ceylan consomment principalement des fruits. Ils ingurgitent également du nectar et des insectes. Parmi les produits végétaux, on note surtout les baies de cannelle (cinnamomum) et de nombreuses sortes de figues (ficus). Ils recueillent le nectar de préférence au sommet des arbres du genre Bombax, Grevillea et Salmalia. Ces oiseaux quêtent leur pitance en couples, en petites bandes mais aussi en larges rassemblements pouvant contenir de nombreuses espèces.

Reproduction nidification

La saison de reproduction s'étale du mois d'avril au mois d'août. Le nid est situé dans un trou d'arbre. La plupart du temps, les oeufs sont déposés sur le bois nu mais occasionnellement la femelle forme une petite litière en déposant quelques brindilles au fond de la cavité. La ponte comprend habituellement 2 œufs, de couleur bleu pâle sans aucune tache. Ils ont une forme allongée et mesurent environ 26 millimètres sur 20. On ne possède pas d'autres renseignements.

Distribution

Comme son nom l'indique, cette espèce est endémique de Sri Lanka. Elle est confinée dans le sud-ouest humide de l'île, là où les grands arbres sont encore subsistants. Elle déborde légèrement sur les zones de collines et de clairières environnantes.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les étourneaux de Ceylan sont des oiseaux rares et ils sont considérés comme vulnérables. Leurs effectifs sont estimés à moins de 10 000 individus. La population est sérieusement en déclin à cause du morcelage et la dégradation de son habitat par l'éclaircissement des zones humides. En tant qu'espèce fréquentant la canopée, elle a été particulièrement touchée par l'abattage sélectif des grands arbres. Toutefois, de sévères mesures de protection sont prises dans les parcs nationaux et les réserves forestières, notamment dans le Sinharaja National Heritage Wilderness Area.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Étourneau de CeylanFiche créée le 30/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net