Garrulaxe à ailes rouges

Liocichla phoenicea - Red-faced Liocichla

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Liocichla

  • Espèce
    :

    phoenicea

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 23 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 51 à 52 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le garrulaxe à ailes rouges se reconnaît par son plumage brun-olive contrastant avec les côtés de la tête, les ailes et les extrémités du dessus de la queue qui sont rouge cramoisi brillant. L'œil est surmonté d'un sourcil noir. Le dessus du capuchon est également strié de noir. La queue noire affiche une pointe et des rectrices externes rouge cramoisi. Les deux sexes sont identiques. Chez les adultes, les iris sont rouge foncé. La zone de peau nue qui entoure l'œil est gris sombre nuancé de plomb. Le bec est brun foncé ou noir. Les pattes et les pieds sont bruns.
Les juvéniles ressemblent à leurs parents mais le rouge de la face est moins brillant. Les parties supérieures sont moins rousses, le sourcil moins proéminent. Les rectrices sont plus étroites. L'extrémité rouge de la queue est moins visible. Contrairement aux adultes, les juvéniles ont un iris brun.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Liocichla phoenicea phoenicea (e Himalayas, sw China)
  • Liocichla phoenicea bakeri (s Assam. ne India. , nw Myanmar and sw China)

Noms étrangers

  • Red-faced Liocichla,
  • Charlatán carirrojo,
  • Karminflügelhäherling,
  • Roodmaskertimalia,
  • Liocicla facciarossa,
  • Rödkindad mesia,
  • Rødkinnlattertrost,
  • minla červenolíca,
  • sojkovec karmínovolící,
  • Rødkindet Pragttimalie,
  • punanaamatimali,
  • xerraire galta-roig,
  • krasnoliczek czerwonoskrzydły,
  • Карминнокрылая лиоцихла,
  • アカガオヤブドリ,
  • *红翅薮鹛,
  • 紅翅藪鶥,

Voix chant et cris

Le chant est constitué d'une phrase de 5 ou 6 notes qui se termine par 4 notes caractéristiques délivrées sur le même ton. La deuxième note du chant est de 2 tons supérieure à la première alors que la dernière se situe généralement entre la première et la seconde. On peut également entendre un cri plus bref qui ne contient que 4 notes, la première et la dernière ayant la même valeur, les 2 notes médianes se situant un demi-ton au-dessus. Le garrulaxe à ailes rouges délivre également des cris grinçants sur le ton de la conversation. Ces cris sont un mélange assez étonnant de rugosité et de douceur, comme chez la plupart des oiseaux du genre.

Habitat

La race nominale apprécie particulièrement les sous-bois dans les forêts d'arbres à feuilles permanentes et les fourrés fournis dans les parcelles secondaires parvenues à maturité. Elle élit souvent domicile à proximité des terres cultivées et des cours d'eau. La race bakeri procède à des choix presque similaires. Elle s'installe en priorité dans les sous-bois des forêts sempervirentes mais aussi dans les boisements ombragés d'arbres à feuilles caduques. Les garrulaxes à ailes rouges sont des oiseaux de moyenne montagne. La race nominale vit entre 900 et 1800 mètres en toutes saisons, descendant toutefois dans les zones de collines jusqu'à 600 mètres à la période hivernale. La race baleri, qui a une répartition plus orientale, peut grimper jusqu'à 2400 ou 2500 mètres pendant la saison estivale.

Comportement traits de caractère

Comme la plupart des espèces du genre Garrulax dans lequel il est parfois inclus, c'est un oiseau furtif passant assez facilement inaperçu. Selon les saisons, il vit en couple ou en petites bandes comptent entre 4 et 5 individus. Parfois, lorsqu'il chasse ou qu'il recherche sa nourriture, il s'associe avec d'autres oiseaux au sein de groupes plurispécifiques. Les garrulaxes à ailes rouges quêtent leur pitance dans les sous-bois ou sur le sol, ne grimpant dans les arbres que très occasionnellement.

Alimentation mode et régime

Les garrulaxes à ailes rouges ont un régime mixte. Ils consomment des insectes, des graines et des baies. Comme tous les garrulaxes qui résident en altitude, on suppose que le menu varie selon les saisons, les aliments d'origine animale étant plus fréquents au printemps et en été, le végétaux étant quasiment hégémoniques pendant le reste de l'année.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule du mois d'avril au mois de juin. Le nid est une coupe profonde bâtie avec des feuilles mortes, des herbes et des fines brindilles. Occasionnellement, des lichens, de la mousse et d'autres matières végétales sont également utilisées. L'intérieur, plus moelleux, est garni avec des fines radicelles. Le nid est placé habituellement à faible hauteur dans un buisson. Parfois, mais assez rarement, il est situé dans un jeune arbre entre 2 et 3 mètres au-dessus du sol. La plupart du temps, la ponte comprend 2 ou 3 œufs, rarement 4. Ces derniers ont une teinte bleuâtre avec de nombreux motifs brun foncé et quelques petites taches circulaires réparties irrégulièrement sur toute la surface de la coquille. La taille moyenne des œufs est de 26 millimètres sur 18,5. Les deux parents participent à l'incubation ainsi qu'au nourrissage et à l'éducation des oisillons. Ils couvent pendant une période indéterminée.

Distribution

Les garrulaxes à ailes rouges sont originaires du nord-est du sous-continent indien. Leur aire déborde sur le nord du Bangladesh, l'ouest de la Birmanie et se prolonge sans doute jusqu'au sud de la Chine et le nord du Vietnam. 2 sous-espèces sont officiellement reconnues : L.p. phoenicea, la race nominale (du centre du Népal en direction de l'est vers le Darjeeiling, le Bhoutan et le NEFA) - L.p. bakeri (Nord Bangladesh, Assam, Nagaland, Manipur, Sud Yunnan, Ouest Birmanie et Nord Vietnam).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

En dépit de leur aire de distribution relativement réduite, les garrulaxes à ailes rouges ne semblent pas en danger. La race nominale paraît toutefois moins courante que la race bakeri qui vit dans la partie orientale de leur territoire.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe à ailes rougesFiche créée le 15/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net