Garrulaxe à gorge jaune

Garrulax galbanus - Yellow-throated Laughingthrush

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Garrulax

  • Espèce
    :

    galbanus

Descripteur

Godwin-Austen, 1874

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 55 à 57 g
Longévité

10 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Chez ce garrulaxe, on est tout de suite frappé par le large masque noir qui contraste avec les magnifiques couleurs jaunes des parties inférieures. Les adultes ont une nuque et un capuchon brun cendré, ce dernier étant délimité sur le devant et sur les côtés par un très fin sourcil blanc. Le reste de la tête (lores, joues et couvertures auriculaires) est noir. L'ensemble des parties supérieures, du manteau jusqu'à la queue, est brun ocré. Les rectrices externes ont de larges terminaisons blanches qui sont précédées de noir. Les parties inférieures sont jaune pâle, avec une vague nuance olive sur les flancs. Les sous-caudales sont blanches. Les 2 sexes sont rigoureusement identiques. En vol, le blanc des rectrices extérieures et des sous-caudales lui procure une apparence très voyante.
Les iris varient du brun rosâtre au brun-rouge. L'anneau orbital est bleu. Le bec est noir. Les pattes et les pieds sont gris noirâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Yellow-throated Laughingthrush,
  • Charlatán goligualdo,
  • Zaragateiro-de-garganta-amarela,
  • Gelbbauchhäherling,
  • sárgatorkú álszajkó,
  • Geelbuiklijstergaai,
  • Garrulo sghignazzante golagialla,
  • Gulstrupig fnittertrast,
  • Gulbuklattertrost,
  • timáliovec žltobruchý,
  • sojkovec žlutobřichý,
  • Gulstrubet Skadedrossel,
  • keltarintatimali,
  • xerraire golagroc,
  • sójkowiec żółtogardły,
  • Желтобрюхая кустарница,
  • キノドガビチョウ,
  • 黄喉噪鹛,
  • 黃喉噪鶥,

Voix chant et cris

Alors que le cri de la plupart des garrulaxes consiste en un rire assez bruyant, le garrulaxe à gorge jaune émet un gazouillement relativement tranquille et discret qu'il répète à de nombreuses reprises.

Habitat

L'habitat préféré des garrulaxes à gorge jaune est constitué par des prairies aux longues herbes dans lesquelles on trouve des arbres épars et des buissons. Il semble également que ces oiseaux apprécient les lisières des forêts pourvues d'arbres à larges feuilles. En cela, ils sont très différents des autres espèces de garrulaxes qui préfèrent les massifs de bambous. Les garrulaxes à gorge jaune fréquentent aussi les jungles ouvertes. Leur habitat de prédilection se situe habituellement entre 800 et 1800 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les garrulaxes à gorge jaune vivent en couples ou en petits groupes de 5 à 6 individus, mais il arrive parfois qu'ils forment de plus grands rassemblements pouvant compter de 50 à 80 oiseaux, souvent en association avec des garrulaxes à gorge rousse. Ces oiseaux ont une activité diurne, ils passent toute la journée à rechercher leur nourriture aux étages inférieurs des arbres ou sur le sol. Ils prospectent dans la litière des feuilles, un peu à la manière des merles noirs. Ils se déplacent toujours en file indienne. Quand ils sont effrayés, ils s'envolent dans les arbres et se faufilent entre les branches pour se frayer un chemin.

Alimentationmode et régime

Dans le milieu naturel, les garrulaxes à gorge jaune sont omnivores et consomment une grande variété d'aliments. Les insectes et les invertébrés forment le plus gros de la diète, mais les graines et les baies sont également prises en nombre. Les garrulaxes à gorge jaune recherchent leur nourriture collectivement.

Reproduction nidification

Jusqu'à récemment, on pensait que cet oiseau restait toujours en couple ou en petites bandes. Cependant, depuis l'année 2000, il a fait l'objet d'une recherche approfondie en Chine, ce qui a permis de découvrir qu'il se réunissait souvent en grosses troupes pouvant regrouper plusieurs dizaines d'oiseaux. Cette découverte suggère que l'espèce peut parfois nicher en colonies lâches au sein des arbres, une habitude qui n'existe pas chez les autres espèces de garrulaxes. Peu de renseignements ont été collectés mais on est sûr du fait que les couples forgent des liens conjugaux solides et qu'une reproduction coopérative est souvent établie, des jeunes des couvées précédentes aidant parfois les parents à accomplir les différentes tâches.

La saison de nidification se déroule d'avril à juin. Les couples établissent un territoire à l'intérieur duquel ils unissent leurs efforts pour construire le nid. Ce dernier est placé dans des plantes grimpantes, dans des buissons bas ou dans des petits arbres, à faible hauteur au-dessus du sol (jamais plus de 3 mètres), dans un endroit où la végétation est assez clairsemée. Le nid est une structure assez rudimentaire construite avec des tiges d'herbe, des feuilles de bambou, des lianes et des fines brindilles. La coupe intérieure qui est plutôt plate est garnie avec des herbes fanées et des fines radicelles.

La ponte comprend entre 2 et 4 œufs qui sont déposés à 2 jours d'intervalle. Les parents couvent à tour de rôle et les œufs éclosent au bout de 12 à 14 jours. Ils ont une coquille bleu clair et mesurent en moyenne 26 mm sur 19. Les jeunes oisillons qui naissent complètement impuissants, ont les yeux clos et sont totalement nus. Les 2 parents les couvent pour les réchauffer et leur proposent des menus riches en protéines composés principalement d'insectes. Les jeunes sont complètement emplumés et aptes au vol au bout d'environ 14 jours. Ils atteignent la maturité sexuelle vers l'âge d'un an.

Distribution

Cette espèce est originaire du continent asiatique. Son aire de distribution couvre un large espace qui va du nord-est de l'Inde (Sud-Assam, Nagaland, Manipur, Mizoram) jusqu'au sud-est du Bangladesh. Elle se poursuit jusqu'au nord et à l'ouest de la Birmanie voisine. Depuis sa séparation récente d'avec le garrulaxe de Courtois (ces 2 oiseaux étaient autrefois considérés comme conspécifiques), elle est considérée comme monotypique, c'est à dire qu'elle ne possède pas de sous-espèce.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les garrulaxes à gorge jaune sont classés par l'IUCN comme "de préoccupation mineure". Cela signifie que, dans un avenir proche, ils n'auront pas à affronter des menaces susceptibles de mettre en jeu leur existence. Toutefois, d'ores et déjà, ces oiseaux sont confrontés au braconnage et à la destruction lente mais significative de leur habitat.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Garrulaxe à gorge jauneFiche créée le 13/11/2010 par
publiée le - modifiée le 2010-11-15 12:46:36 © 1996-2019 Oiseaux.net