Géospize modeste

Camarhynchus pauper - Medium Tree Finch

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Thraupidés

  • Genre
    :

    Camarhynchus

  • Espèce
    :

    pauper

Descripteur

Ridgway, 1890

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 16 g
Distribution

Distribution

Description identification

Ce pinson arboricole de taille intermédiaire a un corps plus long ainsi qu'un bec plus large et plus trapu que celui des géospizes minuscules (Camarhynchus parvulus). La queue paraît plus brève et proportionnellement moins fournie que chez ces derniers.
Chez le mâle adulte, le capuchon noirâtre se développe jusqu'à la gorge et à la poitrine. Les plumes des parties supérieures sont olive brunâtre avec des centres plus sombres. Les parties inférieures sont chamois clair ou blanchâtres, avec de vagues stries sur le bas de la poitrine et sur les flancs. Les couvertures sous-caudales sont blanc uni ou sans ornements.
Les iris sont foncés. Le bec est noir pendant la période nuptiale, orange terne avec un culmen sombre aux autres périodes de l'année. Les pattes sont noires en permanence.
Chez la femelle, le plumage est brun grisâtre uniforme ou avec d'indistinctes stries. La tête brun grisâtre est traversée par un léger sourcil pâle. Le dessus grisâtre est à peine strié, la queue est brune. Les couvertures alaires brunâtres ont d'étroites barres gris-chamois. Le dessous est gris souillé avec de vagues stries grises sur la poitrine et des taches chamois clair sur l'abdomen et les sous-caudales. Le bec est orange terne avec un culmen plus foncé à toutes les saisons. Les pattes sont noirâtres.
Les immatures mâles ressemblent aux femelles, sauf le front, la face et la basse-gorge qui sont noirâtres.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Medium Tree Finch,
  • Pinzón Arbóreo Mediano,
  • Tentilhão-das-árvores-de-bico-médio,
  • Kleinschnabel-Darwinfink,
  • közepes rovarevő fapinty,
  • Charles' Boomvink,
  • Fringuello arboricolo intermedio,
  • Mellanträdfink,
  • Floreanatrespurv,
  • ostrovčan tmavohlavý,
  • pěnkavka hmyzožravá,
  • Mellemgalapagosfinke,
  • puusirkku,
  • pinsà de Darwin modest,
  • kłowacz ciemnogłowy,
  • Большой древесный вьюрок,
  • ダーウィンフィンチ,
  • 中树雀,
  • 查理樹雀,

Voix chant et cris

Le chant est une série répétitive de notes "che-che-che-che-che", "tew-tew-tew-tew" ou "chi'ri'ri chi'ri'ri" qui sont délivrées environ toutes les 1 à 5 secondes. Les cris sont composés de "zweeeeee" aigus ou de "phwee" nasaux. Pour attirer les femelles, le mâle chante depuis l'un des nids qu'il a construit pour parader.

Habitat

Les géospizes modestes fréquentent les habitats forestiers. On les trouve dans zones boisées qui sont situées à moyenne et haute élévation entre 300 et 400 mètres d'altitude. Ils apprécient particulièrement les forêts à feuilles permanentes de montagne ainsi que les broussailles humides et tropicales qui sont composées de plantes à feuilles caduques.

Comportement traits de caractère

Les géospizes modestes ont un régime mixte composé d'arthropodes, de végétaux et de fleurs. Grâce à leur bec spécialisé, ces oiseaux consomment des insectes, du nectar, des bourgeons, des jeunes pousses et des feuilles. Ils fouillent les crevasses dans l'écorce des arbres et ils prospectent sous les brindilles et dans les feuillages
Les géospizes modestes sont généralement monogammes, ils établissent des liens durables avec leur partenaire et ils se fixent sur un petit territoire stable pendant la période de nidification. Ils sont sédentaires sur leur aire de distribution restreinte. En hiver, ils quittent les zones montagneuses et ils descendent dans les zones plus basses.

Reproduction nidification

Le nid est construit par le mâle, c'est une sorte de sphère ou de dôme avec une entrée latérale proche du sommet. La structure est bâtie avec des herbes sèches et d'autres sortes de végétaux comme les lichens ou les mousses. Elle est placée de préférence dans un petit arbre du genre Scalesia pedunculata.
La ponte comprend habituellement 4 œufs de couleur blanche avec des taches roses ou brunâtres. La période d'incubation n'est pas connue avec exactitude mais le séjour des poussins au nid dure entre 13 et 16 jours après l'éclosion. La rentabilité des couvées est faible, seuls car tous les poussins sont infestés par des mouches parasites (Philormis downsi) ou attaqués par les prédateurs. Un quart des couvées prend son envol, les trois quarts restants sont détruits.

Distribution

Les géospizes modestes sont endémiques de l'archipel des Galapagos, dans l'océan Pacifique, au large de l'Equateur. On les trouve exclusivement dans Floreana (anciennement île Charles) qui est une île volcanique de 173 kilomètres carrés culminant à 640 mètres d'altitude au Cerro Pajas. Ces oiseaux peuvent être observés principalement dans les zones montagneuses au pied du volcan, ils ont une densité bien plus faible dans les zones qui bordent le littoral.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les géospizes modestes ont une répartition locale ou rare sur l'ensemble de leur terrtitoire qui mesure aux alentours de 23 kilomètres carrés. Au cours des 10 dernières années, ces oiseaux semblent avoir subi un déclin relativement rapide. En 2008, la population globale était estimée à environ 1 660 individus, soit une perte approximative d'environ 60% par rapport à l'année 2004. Dans la région du volcan Pajas, la densité a subi une chute vertigineuse, passant de 154 oiseaux par kilomètre carré à environ 60 individus par km carré, pendant la période qui va de 2004 à 2008.
Cette espèce est donc classée comme en danger critique et ce, pour de nombreuses raisons. Outre les mouches parasites déjà citées et qui sont de graves atteintes aux couvées, les géospizes modestes sont également victimes des prédateurs introduits tels que les cochons, les chats, les chiens et les rats. Ils subissent une dégradation intensive de leur habitat et les parcelles de Scalesia dans lesquelles ils nichent sont si morcelées qu'elles ne mesurent plus que 4 kilomètres carrés d'un seul tenant.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Géospize modesteFiche créée le 03/06/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net