Gravelot de Forbes

Charadrius forbesi - Forbes's Plover

Gravelot de Forbes

Gravelot de Forbes

Charadrius forbesi

((Shelley, 1883))


Ordre : Charadriiformes

Famille : Charadriidés  ;

Genre : Charadrius

Espèce : forbesi

Espèce monotypique

Biométrie :

Taille : 20 cm
Envergure : -
Poids : 46 à 49 g

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : kulík Forbesův (cs), Forbes´ Præstekrave (da), Forbesregenpfeifer (de), Forbes's Plover (en), Chorlitejo de Forbes (es), ruskonaamatylli (fi), kongói lile (hu), Corriere di Forbes (it), ニシミスジチドリ (ja), Savannelo (nb), Forbes' Plevier (nl), sieweczka ciemna (pl), Borrelho-de-Forbe (pt), Буролобый зуёк (ru), kulík hnedolíci (sk), Savannstrandpipare (sv), 福氏鸻 (zh)

Identification :
Gravelot de Forbes Les gravelots de Forbes sont souvent confondus avec les gravelots à triple collier. En plumage nuptial, les différences sont les suivantes : le front, les lores, le cou et les côtés de la face sont bruns, avec seulement une petite tache blanche sur le menton ; certains individus affichent une tache blanchâtre en avant de l'œil ; la bande blanche qui traverse la partie supérieure de l'arrière du cou est plus étroite ; les bruns du capuchon et des parties supérieures sont plus foncés ; la bande pectorale inférieure est plus large, la bande supérieure se fond progressivement dans le brun du cou et ne contraste donc pas avec lui ; les marques brunes qui recouvrent le bord de traîne et les couvertures primaires du dessous des ailes sont moins développées Gravelot de Forbes ; les plus longues des sous-caudales sont barrées de brun-noir ;
le blanc sur les couvertures supérieures est plus réduit : les terminaisons blanches des couvertures primaires et des grandes couvertures sont très petites, les couvertures moyennes n'ont pas de blanc et le bord de traîne des secondaires est bien plus étroit ; les 3 paires de rectrices les plus externes sont dentelées ou barrées de blanc et de brun noirâtre.
En plumage éclipse, chez certains oiseaux, les bandes pectorales deviennent brun foncé ; le sourcil et le collier de l'arrière du cou sont souillés de chamois-brun.
Les juvéniles ressemblent à un adulte en plumage éclipse terne. Cependant, les plumes du Gravelot de Forbes capuchon et du dessus ont des liserés chamoisés. Le blanc terminal des rectrices centrales est remplacé par du chamois. Les sous-caudales sont moins barrées.

Chant : Les gravelot de Forbes émettent des sifflements plaintifs et parfois répétés qu'on peut retranscrire comme des "pee-oo". On peut également entendre des "pee-pee-pee-pee" plus rudes.

Habitat : Les gravelots de Forbes ne sont pas forcément liés aux zones aquatiques. Ils nichent dans des habitats rocheux de montagne avec des escarpements granitiques. Au Nigéria, on les trouve parfois dans les inselbergs, des petits massifs ou des reliefs qui dominent de manière significative une plaine ou un plateau subhorizontal. Pendant la saison sèche, lorsqu'ils ne nichent pas, ils occupent les habitats de prairie et même éventuellement les zones ouvertes à l'intérieur des forêts.
On peut aussi les observer sur les sols nus ou dans les zones récemment brûlées, Gravelot de Forbes dans les vasières près des lacs et des rivières. Ces oiseaux apprécient le voisinage des habitations ainsi que les aéroports et les terrains de golf. Occasionnellement, ils fréquentent les terres cultivées, les mares et les petits réservoirs.

Distribution : Les gravelots de Forbes sont originaires du continent africain, dans les zones tropicales qui s'étendent de part et d'autre de l'équateur. Leur aire de nidification s'étend du Ghana au sud-ouest du Soudan, puis se poursuit vers le sud à travers le Zaïre et l'Ouganda jusqu'au sud de l'Angola et l'extrême-ouest de la Zambie. Ces oiseaux sont également présents en Afrique Occidentale jusqu'au Sénégal, mais on pense généralement qu'ils ne s'y reproduisent pas. Les gravelots de Forbes sont monotypiques.

Comportements : Les gravelots de Forbes vivent habituellement en solitaire, mais on peut parfois les observer en bandes de 15 à 20 individus. Ces oiseaux marquent une nette différence Gravelot de Forbes par rapport aux gravelots à triple collier en montrant un attachement bien moins important pour les milieux aquatiques.
Des mouvements locaux sont connus pendant la saison sèche et il est probable que des migrations de plus longue distance interviennent aussi. En Afrique Orientale, ces oiseaux migrent en direction de l'ouest de l'Ouganda et de la Tanzanie, principalement entre avril et juillet.

Nidification : Les gravelots de Forbes pondent pendant la saison des pluies. La période de reproduction se déroule en juillet-août au Ghana et de mars à août au Nigéria. Au Gabon, la ponte a lieu pendant la saison sèche, c'est à dire de juin à septembre. Ces gravelots sont Gravelot de Forbes monogames et ils nichent généralement en couples isolés.
Le nid est un simple grattage qui est entouré par une rangée de petits galets. Il est souvent placé au sommet d'un escarpement rocheux pour éviter le risque des inondations. On peut également le trouver dans le lit d'une rivière, recouvert de graviers. Le site de nidification peut être utilisé pendant plusieurs années consécutives. La ponte comprend 2 àu 3 œufs qui sont couvés pendant au moins 22 jours par les 2 parents. Il peut y avoir 2 couvées par saison.
Les jeunes oisillons à la naissance ne sont pas décrits, ils sont nourris et éduqués par le couple. Après l'envol, ces petits rejoignent les champs cultivés situés au voisinage, et en particulier les rizières.

Régime : Les gravelots de Forbes ont un menu plutôt carnivore. Ils consomment des coléoptères, des sauterelles et d'autres insectes. Ils ingurgitent également des petits mollusques, des crustacés et des vers de terre.

Protection / Menaces : D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. La population globale n'est pas quantifiée. La répartition est très irrégulière : les gravelots de Forbes ne sont pas rares au Ghana et en Sierra Leone, localement communs au Nigéria et très clairsemés en Angola où peu de rapports sont disponibles.

Sources :

 

Autres liens :
Iucn
Birdlife
Avibase
Hbw Alive


Fiche créée le 25/12/2012 par Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 25/10/2014 18:03:34 - © 1996-2014 Oiseaux.net

Tundra Plovers: The Eurasian, Pacific and American Golden Plovers and Grey Plover

Gravelot de Forbes