Mino anaïs

Mino anais - Golden Myna

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Mino

  • Espèce
    :

    anais

Descripteur

Lesson, R, 1839

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 144 g
Distribution

Distribution

Description identification

Mino anaïs
adulte

Chez le mino anaïs, les plumes du front, du capuchon, du menton, de la gorge, du manteau, de la partie supérieure du dos et du ventre sont noires, avec de larges bordures vert brillant. Les plumes des côtés et de l'arrière du cou forment un collier orange-crème mat. Celles de la poitrine, du bas du dos et du croupion sont allongées et affichent une couleur orange foncé avec de légers reflets brillants. Les couvertures sous-caudales sont crème ; les ailes sont brun foncé avec de larges taches blanches sur les primaires formant une barre alaire bien visible en vol. La queue est courte et carrée, de couleur noire avec un léger lustre vert. L'iris, le bec et les pattes sont jaunes. L'arrière de l'oeil est recouvert par une zone de peau nue bleu foncé.
Les immatures ont ont des parties supérieures plus ternes que les adultes. Chez eux, le collier orange-crème et la poitrine orange sont absents. L'orange du bas du dos est moins étendu. Les plumes du dessous sont noires avec de petits liserés jaunes qui donnent un aspect écailleux à cette partie. Il existe deux sous-espèces : Mino anais robertsoni, du nord de la Nouvelle-Guinée, diffère de la race méridionale anais anais par sa calotte et sa nuque entièrement orange brillant.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Mino anais anais (west Papuan islands and nw New Guinea)
  • Mino anais orientalis (n and ne New Guinea)
  • Mino anais robertsonii (s New Guinea)

Noms étrangers

  • Golden Myna,
  • Miná dorado,
  • Orangeatzel,
  • narancsmajna,
  • Goudborstmaina,
  • Maina dorata,
  • Praktmajna,
  • Gyllenstær,
  • majna zlatoprsá,
  • majna zlatoprsá,
  • Pragtbeo,
  • kultamaina,
  • minà daurat,
  • majna złota,
  • Златогрудый мино,
  • Mino emas,
  • キムネムクドリ,
  • 金树八哥,
  • 金腰樹八哥,

Voix chant et cris

Les minos anais possèdent un vaste répertoire de cris composé de notes éraillées, nasales, sifflantes et grinçantes. Leur chant est un court sifflement mélodieux. Coates le décrit comme une série variable de 5 à 6 notes aiguës et criantes qui montent et qui descendent. Les phrases ne sont pas toujours répétées à l'identique. L'ensemble donne l'impression d'une vieille bicyclette qu'on fait grincer en pédalant. Le mino anais produit également de nombreux cris d'alarme enroués, bourdonnants et grinçants, un "whaa" descendant, un "whaiiey" montant et descendant ainsi qu'un "queelie" qui a la qualité du cri d'un drongo ou d'un perroquet.

Habitat

Le mino anais est surtout un oiseau des plaines et des régions basses. Il fréquente les zones boisées, y compris les forêts de mousson , les lisières et les zones partiellement défrichées. Cependant, dans les clairières, sa présence est conditionnée par l'existence de grands arbres. Il vit jusqu'à 300 mètres d'altitude et il a même été observé occasionnellement jusqu'à 570 m. Le mino anais est endémique de Nouvelle-Guinée, mais on le trouve également à Salawati et sans doute à Yapen. Il est absent de la côte nord, de la partie sud-est de l'île ainsi que du bassin alluvial de la Fly. Partout ailleurs, il est abondant.

Comportement traits de caractère

Les minos anais vivent principalement en couples dont les liens conjugaux peuvent durer toute la vie. Les partenaires passent la majorité de leur temps ensemble et se livrent régulièrement au rituel du lissage de plumes réciproque. Même pendant la période où ils nourrissent les jeunes ; les adultes s'absentent du nid et y reviennent ensemble. Comme la plupart des membres de la famille des sturnidés, ils se perchent souvent bien en évidence au sommet des branches mortes des grands arbres. Ils se rassemblent parfois en petites bandes. Les troupes atteignent rarement 25 individus ou plus. Les minos anais s'associent occasionnellement avec des groupes de minos de Dumont.

Alimentation mode et régime

Les minos anais consomment exclusivement des fruits qu'ils trouvent dans l'étage supérieur des arbres. Toutefois, les différentes catégories de fruits ingurgités n'ont jamais encore été décrits de façon exhaustive.

Reproduction nidification

Les minos anais nichent dans les cavités d'arbre mort ou en bonne santé, à une hauteur qui varie généralement de 10 à 30 mètres au-dessus du sol. Les arbres qui abritent les nids sont situés habituellement à la lisière des forêts ou occupent une place isolée dans une clairière. Les oeufs n'ont à ce jour jamais été décrits mais on suppose, grâce à l'observation de jeunes au nid, que la ponte comprend deux oeufs. Les jeunes sont nourris uniquement de fruits et, comme chez toutes les espèces dont les poussins sont frugivores, la période de séjour au nid est relativement longue. La saison de reproduction semble très étendue. L'agitation bat son plein aux alentours des cavités nidicoles de février à octobre, mais ce regain d'activité autour des trous d'arbres peut induire en erreur car ces derniers ne servent pas uniquement pour la ponte mais sont également utilisés comme lieux de repos. Coates considère que la période de reproduction commence à la fin de la saison des pluies et s'étale pendant toute la saison sèche.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 14/04/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net