Moineau de Shelley

Passer shelleyi - Shelley's Sparrow

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Passéridés

  • Genre
    :

    Passer

  • Espèce
    :

    shelleyi

Descripteur

Sharpe, 1891

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Passeridés sont de petits passereaux de l'Ancien Monde assez compacts, à bec conique adapté à un régime granivore et à ailes courtes et arrondies liées aux habitudes sédentaires d'une majorité des espèces. Leur plumage est peu voyant, excepté chez quelques espèces où le jaune domine... lire la suite

Description identification

Moineau de Shelley
adulte
Moineau de Shelley
adulte

Chez le mâle adulte, le capuchon, la nuque et le haut du manteau sont gris-bleu pâle. Les lores sont noirs. Une bande châtain en forme de croissant part de l'arrière de l'œil et s'étend sur les côtés du cou. Elle est doublée par une fine ligne noire. Les joues et les couvertures auriculaires sont grises. On peut apercevoir une fine bavette noire sur le menton. Les parties supérieures en arrière du manteau sont châtain pâle. Le dos est fortement strié de noir. Les ailes varient du brun sombre au noirâtre, les plumes étant liserés de chamois. Il y a de larges terminaisons blanches sur les couvertures médianes, de fines pointes chamois sur les grandes couvertures. On peut apercevoir une petite tache blanche à la base des primaires. La queue est brun sombre mais les rectrices externes ont des liserés pâles.
Les parties inférieures sont gris foncé, devenant plus clair sur le ventre. Les iris sont brun sombre, le bec couleur corne devient ardoise foncé à la période nuptiale. Les pattes sont brunâtres.
Le moineau de Shelley diffère du très similaire grand moineau (P. motitensis) par sa plus petite taille et son plumage moins brillamment coloré. La femelle est semblable à son partenaire mais elle est plus terne et sa bavette est grise. Les juvéniles ressemblent aux femelles, mais avec des couleurs ternes qui paraissent passées.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Shelley's Sparrow,
  • Gorrión de Shelley,
  • Nilsperling,
  • Nijlmus,
  • Passera rossiccia di Shelley,
  • Rift Valleysparv,
  • Savannespurv,
  • vrabec nílsky,
  • Rift Valley-spurv,
  • pardal de Shelley,
  • wróbel nilowy,
  • Vorobey nilskyi,
  • 谢氏麻雀,
  • 謝利氏麻雀,

Voix chant et cris

Moineau de Shelley

On a vraiment peu de détails sur les vocalisations de cet oiseau. Le répertoire est composé de pépiements et de gazouillis musicaux. Il contient également des cris grinçants plus rudes. Le chant n'est guère éloigné de celui du Moineau domestique.

Habitat

Les moineaux de Shelley fréquentent principalement les savanes herbeuses qui sont pourvues d'arbres, à des altitudes qui varient de 1 000 à 1 700 mètres. Toutefois, l'éventail des habitats ne se limite pas qu'aux savanes, il se développe également en direction des semi-déserts d'une part et des zones légèrement boisées de l'autre. Dans une moindre proportion, on les trouve aussi dans les terres cultivées qui bordent les habitations, mais ils ne pénètrent pas à l'intérieur des villages car ils semblent méfiants des humains.

Comportement traits de caractère

Pendant la période nuptiale, les moineaux de Shelley sont assez grégaires. En dehors de la saison de nidification, on manque de renseignements sur les formes de groupement. Ces oiseaux sont sédentaires.

Alimentationmode et régime

Il y a très peu de renseignements sur le régime alimentaire de cet oiseau. Le moineau de Shelley se nourrit surtout à terre où il trouve des graines et des insectes.

Reproduction nidification

La saison de nidification se déroule de septembre à novembre et de mars à juin. Les moineaux de Shelley se reproduisent en petites colonies, le nid est construit par les 2 parents. Il est de forme ovoïde, il est recouvert d'un dôme et il a une entrée latérale qui donne accès à la chambre de ponte. Il est bâti de façon assez désordonnée avec des herbes sèches et il est garni avec des plumes. L'édifice est placé à 1 ou 2 mètres au-dessus du sol sur la branche épineuse d'un acacia.
La ponte comprend entre 3 et 6 œufs qui sont couvés par les 2 partenaires pendant une période indéterminée. On ne possède pas d'autres informations.

Distribution

Les moineaux de Shelley sont originaires de l'Afrique Orientale. Leur aire de distribution couvre le sud-est du Soudan, le nord-est de l'Ouganda, l'ouest de l'Ouganda, le sud et l'est de l'Éthiopie ainsi que le nord-ouest de la Somalie. Dans les synonymes étrangers, ils sont parfois appelés moineaux de la vallée du rift ou moineau du Nil Blanc. L'espèce est monotypique, c'est à dire qu'elle n'est pas divisée en sous-espèces.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle est modérément commune en Éthiopie, assez commune en Ouganda mais rare au Kenya. Partout ailleurs, elle est assez clairsemée. Le moineau de Shelley est considéré comme une espèce à part entière depuis quelques années seulement. il y a peu de temps encore, il était classé comme une sous-espèce du grand moineau (Passer motitensis), si bien que ses effectifs ne son pas bien connus. Selon Birdlife, son aire de distribution dépasse à peine les 300 000 kilomètres carrés et sa population est stable.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Moineau de ShelleyFiche créée le 23/04/2014 par
publiée le - modifiée le 2014-05-06 15:27:50 © 1996-2019 Oiseaux.net