Niverolle de David

Pyrgilauda davidiana - Pere David's Snowfinch

Niverolle de David
régime - adulte nuptial
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Passéridés

  • Genre
    :

    Pyrgilauda

  • Espèce
    :

    davidiana

Descripteur

Verreaux, J, 1871

Biométrie
  • Taille
    : 15 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 20 à 25 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette niverolle cousine du moineau est un oiseau de petite taille, son bec fort et conique est gris, la tête est caractéristique avec son masque noir qui entoure complètement le bec (front, lore, gorge et menton). L'œil est noir avec un demi-cercle également noir à l'avant. La partie arrière de l'œil est souvent claire tirant sur le blanc et va jusqu'à la nuque. La calotte est brune, cette couleur va s'étendre sur le manteau, qui présente des rayures claires jusqu'au croupion. Les rémiges primaires et les sus-caudales sont marquées de noir, le ventre est blanchâtre, la poitrine est brun clair se rapprochant de la couleur du manteau. Les pattes sont noires.
Il n' y a pas de dimorphisme, les jeunes sont plus pâles et ne présentent pas le masque noir des adultes.
Un peu de curiosité : le nom de ce passeridé vient du Père missionnaire lazariste Armand David (né au Pays Basque à Espelette en 1826, mort à Paris en 1900), éminent zoologiste et botaniste qui fit découvrir le Panda Géant à l'Occident, mais également le Cerf du Père David et publiera en 1877 " Les oiseaux de Chine ".

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Pyrgilauda davidiana davidiana (c)
  • Pyrgilauda davidiana potanini (sc Siberia and e Mongolia)

Noms étrangers

  • Pere David's Snowfinch,
  • Gorrión de David,
  • ,
  • Davidschneefink,
  • ,
  • Монгольский земляной воробей,
  • 黑喉雪雀,
  • Pere Davids Sneeuwvink,
  • Fringuello alpino di Padre David,
  • Mongolsnöfink,
  • Gobifjellspurv,
  • śnieżka mongolska,
  • psiarka čiernohrdlá,
  • pěnkavák černočelý,
  • Lille Snefinke,
  • pikkulumivarpunen,
  • ,
  • モウコユキスズメ,

Voix chant et cris

La Niverolle du Père David est en général silencieuse, "gazouille" lorsqu'elle est en petite troupe.

Habitat

Plaines semi-désertiques, plateaux rocheux présentant des zones herbeuses sèches, affectionne également les bords d'étangs ou de lacs, présente de 1 000 m à 3 000 m.

Comportement traits de caractère

Cette niverolle, très mal étudiée, semble fortement territoriale ; elle est souvent présente en couple ou en petite troupe à l'approche de la période de reproduction.

Alimentation mode et régime

Niverolle de David
régime - adulte nuptial

Souvent au sol où elle cherche les graines des graminées, mais aussi les insectes, elle peut se rapprocher des habitations pour chercher sa nourriture dans le fumier (graines non digérées, insectes, herbes).

Reproduction nidification

Fait son nid au sol avec des herbes sèches, peut utiliser des brins de laine pris près de troupeaux domestiques ou sauvages, on l'observe souvent proche des terriers de susliks, hamsters, pikas (petits lièvres des steppes au cri strident). Cette cohabitation leur permet de "mutualiser" la surveillance vis-à-vis des prédateurs. La période de reproduction s'étale de mai à fin juillet, la couvée est en général de 5 à 6 œufs.

Distribution

Sud de la Russie (Altaï), Mongolie, nord de la Chine, parfois vue au Sikkim et au nord du Pakistan.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La niverolle du Père David n'est pas en danger et ne présente aucune préoccupation.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/11/2012 par Anne et Gabriel Leboff © 1996-2016 Oiseaux.net