Perruche splendide

Neophema splendida - Scarlet-chested Parrot

Systématique
  • Ordre
    :

    Psittaciformes

  • Famille
    :

    Psittaculidés

  • Genre
    :

    Neophema

  • Espèce
    :

    splendida

Descripteur

Gould, 1841

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 36 à 44 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cet oiseau de moyenne taille est particulièrement bariolé. La face et le front sont bleu-turquoise légèrement brillant, plus foncé sur la gorge et sur le menton. Les parties supérieures sont vert-gazon. La courbure de l'aile est bleu foncé, les couvertures alaires ont la même nuance de bleu que la face. Les couvertures primaires affichent une teinte d'un bleu-violet profond. Les primaires noires ont un léger lavis bleu sur les vexilles externes. La bordure extérieure des secondaires ont une teinte de bleu verdâtre qui se fond dans le vert pur des filets internes et des tertiaires. Le dessous des ailes est bleu sombre.
La poitrine est rouge écarlate brillant, ce qui est un trait de reconnaissance majeur. Les côtés de la poitrine et les flancs sont verts. Le reste du dessous est jaune brillant. Le dessous de la queue est vert mais les pointes des rectrices externes sont tachées de jaune.
Le bec est noir, l'iris brun sombre. Les pattes ont une couleur gris-brun.
La femelle est bien plus terne que son partenaire, avec du vert sur le ventre et sur la poitrine. Le bleu de la face est restreint. Les femelles et les jeunes affichent souvent des barres alaires. Les jeunes mâles mettent quatre mois pour acquérir leur plumage mature mais ils conservent une brillance juvénile jusqu'à l'âge de 2 ans.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Scarlet-chested Parrot,
  • Periquito Espléndido,
  • Periquito-esplêndido,
  • Glanzsittich,
  • vörösmellű fűpapagáj,
  • Splendidparkiet,
  • Pappagallo pettoscarlatto,
  • Scharlakansröd parakit,
  • Rødbrystparakitt,
  • tráviar nádherný,
  • neoféma modrohlavá,
  • Rødbrystet Græsparakit,
  • punaruohokaija,
  • periquito esplèndid,
  • łąkówka wspaniała,
  • Красногрудый травяной попугайчик,
  • ヒムネキキョウインコ,
  • 红胁鹦鹉,
  • 鮮紅胸鸚鵡,

Habitat

Les perruches splendides fréquentent en général les zones de broussailles arides qui sont composées principalement d'acacias et d'eucalyptus. Elles apprécient en particulier les plantes connues sous le nom local de mallee (Eucalyptus gracilis) et de mulga (Acacia aneura). Ils vivent également dans les zones boisées dominées par les gommiers et les casuarias et ces endroits sont d'autant plus appréciés que leur sol est recouvert par des spinifex ou des grosses touffes d'herbes du genre Triodia. Les perruches splendides ne dédaignent pas les crêtes des collines qui sont pourvues d'une abondance de végétaux, elles aiment les plaines ouvertes recouvertes d'arroches marines ou de pourpriers de mer qui sont des plantes qui se développent dans le milieu salin.

Comportement traits de caractère

Les perruches splendides recherchent leur nourriture à terre, elles forment des bandes relativement conséquentes en dehors de la saison de nidification. Pendant la période nuptiale, ces oiseaux ne sont pas vraiment grégaires mais les couples installent leur nid dans des arbres guère éloignés les uns des autres. Comme chez les perruches turquoise, la répartition des tâches est bien établie et ce sont les femelles qui sont chargées de recueillir les feuilles vertes qui viennent garnir l'intérieur du nid. On ne possède aucune description des différentes parades.

Alimentationmode et régime

Les perruches splendides ont un régime presque exclusivement granivore. Dans son livre sur la grande famille des psittacidés, Tony Juniper suggère que cet oiseau acquiert la plupart de l'humidité qui lui est nécessaire en consommant de succulentes plantes qui ont une bonne qualité masticatoire. Si cette pratique ne suffit pas, ces perruches procèdent comme les autres espèces des contrées arides, c'est à dire qu' elles vont se ravitailler directement aux sources et aux points d'eau. Le détail du menu est peu connu mais ont sait que la plupart des graines machouillées proviennent de plantes telles que Triodia, Newcastelia, Haloragis, Acacia et Stipa.

Reproduction nidification

La saison de nidification bat généralement son plein du mois d'août au mois de janvier, mais ces dates peuvent changer car la reproduction est nettement influencée par les conditions climatiques, notamment les précipitations. Le nid est placé dans une cavité d'arbre, la plupart du temps un eucalyptus. L'édifice est situé entre 2 mètre 50 et 8 mètres au-dessus du sol.
Les perruches splendides constituent des colonies assez lâches. De faibles concentrations de couples peuvent intervenir sur un nombre limité d'hectares.
La ponte comprend 3 à 5 œufs dont l'incubation dure environ 18 jours. Les nichées les plus nombreuses fournissent parfois 6 œufs. Les poussins sont nidicoles, ils ne prennent leur envol et ne quittent leur lieu de nasissance qu'approximativemeent 30 jours après l'éclosion.

Distribution

Les perruches splendides sont endémiques d'Australie. Leur aire de distribution couvre l'intérieur du sud-est et du sud-ouest du continent, principalement le grand désert de Victoria. Une population isolée vit dans le sud-est de l'Australie Méridionale, dans les environs de Gluepot Station qui est une petite réserve de 540 kilomètres carrés. Certaines années, l'aire de répartition peut être considérablement élargie par de soudaines irruptions qui interviennent à la suite de sècheresses très marquées.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, cette espèce est éparse ou rare et elle est classée comme VULNERABLE. Cependant, les irruptions de 1939 et 1996 prouvent que ces oiseaux sont capables de former très rapidement de larges rassemblements. Les perturbations qui affectent le milieu naturel ont eu des effets néfastes sur l'évolution des effectifs. L'utilisation des ressources aquatiques par le bétail et la concurrence exercée dans ce domaine par les perruches de Bourke ont provoqué également des détériorations. Le braconnage et la commercialisation de cet oiseau ont eu des conséquences ravageuses : plus de 25 000 perruches splendides sont en captivité en Australie.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Perruche splendideFiche créée le 20/01/2015 par
publiée le - modifiée le 2015-01-21 17:52:00 © 1996-2019 Oiseaux.net