Phaéton à bec jaune

Phaethon lepturus - White-tailed Tropicbird

Phaéton à bec jaune
adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Phaethontiformes

  • Famille
    :

    Phaethontidés

  • Genre
    :

    Phaethon

  • Espèce
    :

    lepturus

Descripteur

Daudin, 1802

Biométrie
  • Taille
    : 82 cm
  • Envergure
    : 90 à 95 cm.
  • Poids
    : 220 à 410 g
Longévité

16 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Le phaéton à bec jaune est le plus petit des phaétons et le plus gracieux. L'adulte possède le corps blanc immaculé. Un large trait noir en forme de virgule à l'envers part des lores et s'étend un peu après les yeux bruns, les entourant. Deux barres alaires noires sont présentes sur les ailes longues et pointues permettant un très bon aérodynamisme en mer. La largeur des bandes alaires peut varier d'un individu à l'autre. La première bande noire se situe sur l'extrémité des rémiges primaires sans aller jusqu'au bout de celles-ci. La deuxième sur les scapulaires formant une délimitation bien nette en vol. Les pattes sont entièrement noires et palmées. Le bec jaune orangé vif est dentelé avec les narines en forme de fente. La queue est également blanche et cunéiforme prolongée par deux grandes rectrices centrales au rachis noir.
Il n'existe pas de dimorphisme sexuel.
Le juvénile est blanc strié de gris-noir sur la tête, les ailes, le dos et la queue. La gorge, la poitrine et les flancs restent quant à eux blancs. Comme chez l'adulte, la virgule noire au niveau des yeux est présente mais moins diffuse. Le bec est gris-bleu avec la pointe noire. Il ne possède pas les longues rectrices de l'adulte. Le juvénile est mature à quatre ans.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Phaethon lepturus catesbyi (West Indies, Bermuda)
  • Phaethon lepturus ascensionis (tropical s Atlantic)
  • Phaethon lepturus lepturus (Indian Ocean)
  • Phaethon lepturus europae (Europa I.. Mozambique Channel.)
  • Phaethon lepturus fulvus (Christmas I.. Indian Ocean.)
  • Phaethon lepturus dorotheae (tropical w Pacific)

Noms étrangers

  • White-tailed Tropicbird,
  • Rabijunco Menor,
  • Rabijunco-de-bico-amarelo,
  • Weißschwanz-Tropikvogel,
  • fehérfarkú trópusimadár,
  • Witstaartkeerkringvogel,
  • Fetonte codabianca,
  • Vitstjärtad tropikfågel,
  • Småtropikkfugl,
  • faeton bielochvostý,
  • faeton žlutozobý,
  • Hvidhalet Tropikfugl,
  • pikkutropiikkilintu,
  • Witpylstert,
  • cuajonc becgroc,
  • faeton żółtodzioby,
  • baltastes faetons,
  • Белохвостый фаэтон,
  • Buntut-sate putih,
  • シラオネッタイチョウ,
  • 白尾鹲,
  • นกร่อนทะเลหางขาว,
  • 白尾熱帶鳥,

Voix chant et cris

Le chant du phaéton est une sorte de craquement répété et très distinctif lorsqu'il vole "ké ké ké". Il reste silencieux en dehors des périodes de vol. Il pousse également de petits sons aigus rappelant le croassement des grenouilles.

Habitat

Le phaéton à bec jaune est un oiseau pélagique. En période de nidification il se nourrit et niche aux bords des côtes rocheuses.

Comportement traits de caractère

Le phaéton à bec jaune possède un profil et une envergure adaptés à la haute mer. Il s'approche des côtes dès qu'arrive la période de nidification où il passe beaucoup de temps à planer pour se nourrir. Il attrape ses proies en vol grâce à son bec dentelé et en plongeant de 15 à 20 mètres de haut puis avale sa proie avant de s'envoler. Il se repose en flottant sur l'eau grâce à ses ailes parfaitement étanches. En période de reproduction, il vit en colonies lâches au bord des côtes où falaises et rochers sont présents pour lui permettre de nidifier dans un environnement peu accessible aux prédateurs. Peu territorial il existe malgré tout une grande concurrence pour les meilleurs sites de nidifications. De violents combats avec le bec entraînant parfois de graves blessures voire la mort d'un individu peuvent en découler. En dehors de ces périodes c'est un oiseau solitaire. Adultes et jeunes résident dans leur région de distribution mais peuvent s'évader sur de longues distances, seuls quelques individus du nord de la zone (Bermudes) migrent.
Le phaéton à bec jaune si à l'aise en vol devient bien maladroit au sol.
Le vol : Le vol du phaéton à bec jaune est remarquable à observer en période nuptiale. Il effectue de belles acrobaties, vole en zig-zag et effectue des montées jusqu'à 100 mètres de haut puis des descentes vertigineuses toujours de façon parallèle à son partenaire.

Alimentation mode et régime

Le phaéton à bec jaune se nourrit de petits poissons, en particulier des poissons volants (Exocoetus volitans, Parexocoetus brachypterus, Cheilopogon furcatus), de calmars (Ommastrephidae) et de petits crustacés comme les crabes.

Reproduction nidification

Le phaéton à bec jaune se reproduit toute l'année. Après les vols acrobatiques en groupe, le site de reproduction est choisi pour un couple. L'accouplement a lieu sans préliminaire. Le mâle construit le nid dans une anfractuosité à l'abri du soleil avec parfois un tunnel sous la végétation pour y accéder, sous des corniches ou dans une dépression abritée au sol. La femelle y dépose un œuf rougeâtre couvé par les deux adultes qui alternent tous les treize jours. La durée totale d'incubation est de 40 à 43 jours. Dans les premiers jours le poussin est continuellement couvé avant de rester plusieurs jours seul au nid pendant que les parents partent en mer se nourrir. L'unique poussin est alors sujet à de nombreuses prédations par d'autres oiseaux de son espèce à la recherche d'un nid ou par d'autres espèces sauvages. Les adultes nourrissent par régurgitation directe dans le bec de l'oisillon. L'envol a lieu au bout de 70 à 85 jours. Les jeunes effectuent leurs premiers vols avec les adultes avant de devenir indépendants.
Le phaéton à bec jaune est monogame et les couples peuvent rester ensemble de nombreuses années.

Distribution

Le phaéton à bec jaune occupe les zones tropicales des océans Indien, Pacifique et Atlantique. Sur les 3 espèces qui existent, le phaéton à bec jaune est le plus couramment observé.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le phaéton à bec jaune est l'espèce de phaétons la plus commune. Bien que protégé par la loi, sa population décline légèrement sur certains sites à cause de la perte de son habitat. La construction d'infrastructures touristiques incluent le dérangement des nichées comme sur l'île Christmas. L'introduction d'espèces invasives comme les rats sur Porto Rico fut elle aussi problématique. Aux Bermudes l'espèce est victime de prédations par les chiens errants. Enfin dans les îles du Pacifique Sud, à Madagascar et à Mayotte les locaux n'hésitent pas à prélever les œufs et à le braconner.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/08/2015 par Nathalie Santa Maria © 1996-2017 Oiseaux.net