Pic de Magellan

Campephilus magellanicus - Magellanic Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Campephilus

  • Espèce
    :

    magellanicus

Descripteur

King, PP, 1827

Biométrie
  • Taille
    : 38 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 276 à 363 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Les pics de Magellan ont une tête et une huppe entièrement rouges, généralement avec un nombre variable de barres blanches et noires à la base des plumes (surtout visibles sur le oreillons, la capuchon et la gorge). Le reste du plumage est noir brillant à brun noirâtre mais avec une large bande de blanc sur les filets intérieurs des tertiaires. Les parties inférieures sont plus brunes. Les couvertures sus-caudales et exceptionnellement le croupion sont recouverts de stries blanches. En plumage usé, tout le plumage devient plus terne et moins lustré. Les bases blanches des plumes de la tête sont plus évidentes. Les bases blanches des plumes des flancs et du ventre se transforment en fines barres. Par contre, les liserés blancs des primaires disparaissent.
Les femelles sont assez semblables à leurs partenaires. Toutefois, ils présentent un bec plus court et le rouge de la tête est restreint à la partie basse du front, aux lores, au menton et au devant de la zone malaire. La huppe est étroite mais plus longue que chez le mâle. Les juvéniles ressemblent aux femelles, mais l'ensemble de la livrée paraît plus brune, sans lustre. La huppe est plus modeste. Les jeunes mâles présentent un peu de rouge sur la tête, notamment dans la zone de la moustache.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Magellanic Woodpecker,
  • Picamaderos de Magallanes,
  • Pica-pau-mahalhânico,
  • Magellanspecht,
  • Magellán-harkály,
  • Magelhaenspecht,
  • Picchio di Magellano,
  • Magellanjättespett,
  • Magellanspett,
  • chochlák budum,
  • datel magellanský,
  • Magellanspætte,
  • chilentulikärki,
  • picot negre de Magallanes,
  • dzięcioł magellański,
  • Магелланов королевский дятел,
  • マゼランキツツキ,
  • 阿根廷啄木鸟,
  • 阿根廷啄木,

Voix chant et cris

Pic de Magellan
♀ adulte

Les cris les plus courants sont des "pi-caa" ou de "kéé-iou" explosifs , nasaux et bisyllabiques. On peut également entendre des "weeer-weeeeeeer" plus gutturaux. Des "toot-toot-toot" moins nasaux en qualité ne sont pas rares. Ce dernier cri est commun au pic impérial et au pic à bec ivoire. Pour être complet dans son répertoire, il faut ajouter un long "cray-cra-cra-cra-cra-cra" qui est introduit par un ou deux souffles puissants.

Habitat

Les pics de Magellan soit endémiques de la pointe terminale de l'Amérique du Sud et de l'extrême sud du Chili, de Curico jusqu'à la Terre de Feu. Son aire de distribution déborde légèrement sur les régions boisées du sud-ouest de l'Argentine. Dans toutes ces régions, ce n'est pas un oiseau rare, et à certains endroits, il est même considéré comme localement commun. Les pics de Magellan fréquentent les forêts de faux hêtres du genre nothofagus parvenus à un bon stade de développement. Ces arbres, appelés localement coiguës ou robles, possèdent des feuilles caduques ou des feuilles persistantes selon les espèces. Les sous-bois sont souvent recouverts de bambous. Les pics de Magellan visitent également les forêts ayant subi des modifications et les zones boisées plus ouvertes. On les trouve du niveau de la mer jusqu'à la limite supérieure des arbres, soit environ 2000 mètres.

Comportement traits de caractère

Les pics de Magellan vivent en solitaire, en couples ou en petits groupes de 3 ou 4 individus. Ils recherchent leur nourriture à toutes les hauteurs de la végétation, depuis les souches d'arbres tombés à terre jusqu'aux plus hautes branches extérieures en passant par les troncs. Toutes les parties de l'arbre, qu'elles soient mortes ou de bonne vitalité, sont visitées. Ils picorent et ils explorent partout mais avec un tambourinage moins soutenu que chez certaines espèces de pics. De temps à autre, ils enlèvent des bouts d'écorce et ils creusent également de profondes excavations. Il se déplacent rapidement dans les feuillages, se cramponnent aux branches un peu à la manière des mésanges et changent souvent d'arbre en volant de façon bruyante. Une des formes les plus courantes de parade consiste à dresser la crête. La distance entre deux couples est généralement de 2 kilomètres. Le seul concurrent possible dans cette région est le pic bûcheron (picoides lignarius) qui est plus petit et moins commun.

Alimentation mode et régime

Les pics de Magellan sont exclusivement insectivores. Ils consomment des larves et des coléoptères de taille adulte.

Reproduction nidification

Cette espèce est monogame et les deux partenaires partagent en commun toute les tâches. La saison de reproduction se déroule de la fin du printemps jusqu'à la moitié de l'été austral, soit d'octobre à janvier. Elle dure environ 65 jours. Les cavités nidicoles sont situées entre 5 et 15 mètres au-dessus du sol dans de grands arbres qui sont partiellement morts. Le trou d'entrée est circulaire ou ovale en forme de goutte. La ponte comprend entre 1 et 4 oeufs qui sont couvés pendant environ 20 jours. Ces derniers mesurent 35X24 mm. Lorsqu'ils naissent, les oisillons sont impuissants et totalement incapables de se mouvoir. Leur séjour au nid est long et dure approximativement 45 jours. Ils sont nourris par leurs deux parents et ils restent au sein de groupe familial pendant deux ans ou plus. En dépit de cela, ils ne jouent pas le rôle d'assistants dans les reproductions ultérieures.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Espèce considérée comme ne posant pas de problème.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic de MagellanFiche créée le 16/04/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net