Pic des Philippines

Yungipicus maculatus - Philippine Pygmy Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Yungipicus

  • Espèce
    :

    maculatus

Descripteur

Scopoli, 1786

Biométrie
  • Taille
    : 14 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 22 à 30 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Ces minuscules oiseaux ont un bec relativement long assez courbé sur le culmen et élargi au niveau des narines. Le Pic des Philippines présente un plumage assez varié mais, comme il s'agit de la seule espèce de la famille vivant dans l'archipel, aucune confusion n'est possible avec un autre pic.
Chez ce pic, les parties supérieures et les ailes sont généralement tachées de points et de stries sombres. Il y a des bandes noir et blanc sur la tête comprenant une moustache foncée. Occasionnellement, le mâle a des taches rouges sur les côtés de la nuque. Les oiseaux de l'archipel des Sulu ont un plumage plus brun et n'ont pas de barres. Leur croupion blanc est large et proéminent. Le dessous n'a pas de stries mais il y a un bande jaune orangé qui traverse la poitrine. Le mâle exhibe aussi un peu plus de rouge sur la tête. Une fois que l'on a fini de décrire l'oiseau dans son environnement naturel, on peut donner certains détails du plumage. Les longs et étroits sourcils blancs traversent la face et aboutissent au bas du cou. La longue moustache noire part de l'extrémité de l'œil et rejoint le noir de l'épaule. Le blanc des épaules et du croupion est maculé de grosses taches sombres. Le reste du dos est brun foncé avec des barres blanches et parallèles. Le dessous est fortement nuancé de chamois et marqué de petites stries verticales.
La femelle adulte a des ailes et une queue plus allongées. Il n'y a pas de rouge sur la calotte.
Chez les juvéniles, les barres du dessus et les stries du dessous sont moins contrastées que chez les adultes.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Yungipicus maculatus maculatus (wc, c Philippines)
  • Yungipicus maculatus validirostris (n Philippines)
  • Yungipicus maculatus fulvifasciatus (ec, s Philippines)

Noms étrangers

  • Philippine Pygmy Woodpecker,
  • Pico Filipino,
  • Scopolispecht,
  • Filippijnse Specht,
  • Picchio delle Filippine,
  • Filippinspett,
  • Filippinerspett,
  • ďateľ filipínsky,
  • strakapoud filipínský,
  • Filippinsk Flagspætte,
  • filippiinienpikkutikka,
  • picot garser de les Filipines,
  • dzięcioł plamkowany,
  • Филиппинский острокрылый дятел,
  • フィリピンコゲラ,
  • 菲律宾侏啄木,
  • 菲律賓侏啄木,

Voix chant et cris

Les cris d'appel ou de reconnaissance sont des "pitit" lorsqu'ils recherche leur nourriture entre partenaires. Des "Chriit" simples sont utilisés pour prendre contact quand les oiseaux sont situés à longue distance les uns des autres. Plusieurs séries de cris ressemblant en sonorité à celles qu'émettent les Pics épeichettes sont produits au printemps ( mois de février et mars).

Habitat

Les Pics des Phlippines vivent dans une grande variété d'habitats forestiers : forêts primaires plus ou moins denses, boisements secondaires et forêts de nuage. Ils apprécient les bois qui bordent les rivières, les clairières tapissées d'herbes et dans lesquelles subsistent quelques arbres parsemés.
Habituellement, les arbres morts et de petite taille sont présents en grand nombre dans les sites sélectionnés par ces oiseaux pour établir leurs nids.
Les Pics des Philippines les établissent le plus souvent à des altitudes qui vont de 590 à 1 350 mètres, au-dessus du sol et dans des sous-bois. Dans certaines îles, ils peuvent exceptionnellement grimper localement jusqu'à 2 500 mètres.

Comportement traits de caractère

Malgré son manque d'envergure, ce petit pic est très agile. Il vit en solitaire ou en couple et même parfois en groupes familiaux composés au maximum de 5 individus. Il arrive qu'il se joigne à d'autres espèces comme les sittelles ou les autres petits passereaux pour former des bandes mixtes.
Le plus souvent, il recherche sa nourriture à l'étage supérieur des arbres (à plus de 9 mètres au-dessus du sol). Les branches mortes sont indiscutablement les plus appréciées. Il se risque sur les arbres morts ou sur ceux dont les branches ont subi de récents dommages dûs aux incendies. Il tambourine et il martèle dans les feuillages et dans l'écorce. Chez ce pic, le glanage est également une activité très courante.

Alimentationmode et régime

Les Pics des Philippines ont un régime insectivore. Les fourmis constituent la plus grande partie du menu. Toutes sortes de vers et leurs larves qu'ils capturent en creusant viennent compléter le régime alimentaire.

Reproduction nidification

Les premiers jeunes sont aperçus au mois de février. Les différents observateurs s'accordent pour fixer la période de nidification entre le mois de février et le mois d'août. On connaît peu de renseignements sur la nidification : habituellement tous les œufs de Pic des Philippines sont blancs et ils sont couvés aux alentours de 3 semaines (21 jours). Il y a généralement 4 ou 5 œufs par couvée, sauf dans le sud ou le chiffre est plutôt de 2 ou 3. Ces informations demandent à être confirmées par des rapports officiels.

Distribution

P. m. validirostris - Luzon, Lubang, Marinduque, Mindoro et Catanduanes (nord des Philippines)
P. m. maculatus - Sibuyan, Panay, Gigantes, Guimaras, Negros et Cebu (centre des Philippines).
P. m. fulvifasciatus- Samar, Leyte, Bohol, Dinagat, Mindanao et Basilan (centre-est, sud).
Comme l'indique bien le tableau des répartitions, ce petit pic est endémique des Philippines. Toutefois, on
peut aussi l'apercevoir dans l'archipel des Sulu. Par contre, il est totalement absent à Palawan.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Son aire de protection est relativement réduite et se limite, comme son nom l'indique, à l'archipel. La population globale tend à être stable. Bien que le chiffre n'ait pas été quantifié avec exactitude, les observateurs n'expriment aucune inquiétude quant à son avenir immédiat (à ce jour, quelques milliers d'individus). De ce fait, les Pics des Philippines sont classés comme de préoccupation moindre (LC).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic des PhilippinesFiche créée le 01/04/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-04-07 10:52:34 © 1996-2019 Oiseaux.net