Pic en deuil

Mulleripicus funebris - Sooty Woodpecker

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Picidés

  • Genre
    :

    Mulleripicus

  • Espèce
    :

    funebris

Descripteur

Valenciennes, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 139 à 183 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Picidés sont des oiseaux de la taille d'un moineau à celle d'une corneille. Ils sont adaptés morphologiquement à la vie arboricole. Leurs pattes solides sont pourvues de quatre longs doigts (rarement trois) terminés de griffes puissantes, deux tournés vers l'avant et deux vers l'arrière, ... lire la suite

Description identification

Pic en deuil
♂ adulte

Chez les adultes mâles, le front et l'avant du capuchon, les lores, les joues, la région de la moustache, ainsi qu'une partiie des couvertures auriculaires sont rouge foncé. Habituellement, on peut apercevoir plus ou moins de noir à la base des plumes rouges. Chez certains individus, le rouge pénètre peu à l'intérieur de la calotte. Le reste de la tête et le cou sont noirs, avec un peu de gris sur la gorge et de délicates taches blanches qui ne sont pas toujours présentes.
La totalité des parties supérieures, y compris le dessus des ailes et la queue, sont bleu lustré de noir et dépourvus de tout élément décoratif (taches ou barres). Les parties inférieures sont également grisâtres, mais elles apparaissent comme un peu plus pâles, plus fuligineuses et sans irisation. Quelques oiseaux affichent quelques pointillés blancs sur la poitrine. En plumage éclipse, les plumes deviennent plus brunes et moins lustrées. Les taches sur les plumes noires sont moins nombreuses ou absentes. Les extrémités des plumes noires sont moins visibles sur la face.
Les femelles adultes n'ont pas de rouge. La tête est entièrement noirâtre avec de petites mouchetures blanches. Les juvéniles ressemblent aux adultes, mais en plus terne et en plus brunâtre. Les taches sont plus grosses et à peine discernables. Les jeunes mâles ont le même rouge que leur père.
Chez le Pic en deuil, le bec est noirâtre, avec un peu de jaune sur le centre de la mandibule inférieure. Les pattes et les pieds sont gris-brun. Les yeux sont jaune pâle.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Mulleripicus funebris funebris (n Philippines)
  • Mulleripicus funebris fuliginosus (ec and s Philippines)

Noms étrangers

  • Sooty Woodpecker,
  • Picatroncos Filipino,
  • Philippinenspecht,
  • Treurspecht,
  • Picchio fuligginoso,
  • Sotspett,
  • Sotspett,
  • klopár tmavý,
  • datel sazový,
  • Sodfarvet Myrespætte,
  • nokihelmitikka,
  • picot fuliginós septentrional,
  • mohun czarniawy,
  • Филиппинский мюллеров дятел,
  • クロボウシゲラ,
  • 乌啄木鸟,
  • 北方烏黑啄木,

Voix chant et cris

Pour les observateurs, la description du répertoire est toujours la même. Le cri le plus courant est une sorte de trille qui peut être retranscrit de la façon suivant : "Chil-lel-lel-lel-lel-lel ". La seconde note est plus longue et elle est répétée à intervalles irréguliers, parfois après des pauses de 5 à 10 secondes.

Habitat

Les Pics en deuil fréquentent toutes sortes de forêts, à l'exception des forêts de mousse. On peut souvent les apercevoir dans les forêt à feuilles permanentes, les zones boisées en cours de croissance et les lisières des parcelles d'arbres.
Il n'est pas rare qu'ils s'approchent à faible distance des champs cultivés. Les Pics en deuil s'installent dans les massifs montagneux de chênes et de pins au-dessus de 300 mètres.
Ces pics de moyenne taille grimpent au maximum jusqu'à une altitude de 1 350 mètres

Comportement traits de caractère

Les Pics en deuil vivent généralement en solitaire ou en couples qui gardent le contact par des signaux sonores organisés en séries nombreuses. Ces oiseaux recherchent leur nourriture dans les hauts étages des arbres, jusqu'à 20 mètres au-dessus du sol. Ils fréquentent également les arbres qui sont partiellement vermoulus.

Alimentationmode et régime

En plus des arbres qui constituent traditionnellement leurs lieux de recherches, les Pics en deuil prospectent souvent dans le sous-bois et ils inspectent minutieusement les troncs tombés et les vieilles souches. On suppose donc qu'une part plus ou moins grande de leur repas comprend des insectes et des arthropodes dévoreurs de bois. Pour confirmer cette hypothèse, les Pics meuniers (M. pulverulentus) et les Pics fauves (M. fulvus), qui sont leurs voisins au sud, ingurgitent des insectes dendrophages et leurs larves pour le premier, des termites et des chenilles pour le second. En ce qui concerne le Pic en deuil, on ne possède pas la moindre description des menus consommés. Une enquête approfondie est nécessaire pour connaître la liste exhaustive des aliments.

Reproduction nidification

Tous les observateurs ne sont pas d'accord sur les dates de la saison de reproduction. Toutefois, les gonades sont gonflées et les jeunes sont à l'envol à partir de mars à Luzon et d'avril à Samar, si bien qu'un certain nombre s'accorde pour évaluer qu'elle a lieu du mois de mars au mois de mai à Luzon et Polillo (plus au nord) et d'avril à août à Leyte et Samar (plus au sud). Le nombre d'œufs et la durée d'incubation sont inconnus.

Distribution

Les Pics en deuil sont endémiques de l'Archipel des Philippines. Ils sont présents à Luzon, aux îles Polillo, à Catanduanes, et Marinduque. Dans le sud, leur occupation est réduite à Samar, Leyte et Mindanao. Ces oiseaux sont peu courants ou alors ils sont localement communs.

Sous-espèces et Distribution
M. f. mayri - nord de Luzon.
M. f. funebris - centre-sud de Luzon, Marinduque et Catanduanes.
M. f. parkesi - îles Polillo.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Pics en deuil ne sont pas globalement menacés. La population n'est pas très courante et n'est commune que localement. Les effectifs sont difficiles à dénombrer car ils peuvent passer inaperçus dans leur habitat forestier. Des enquêtes sont requises car de nombreux renseignements sont manquants.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Pic en deuilFiche créée le 16/03/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-03-18 15:45:07 © 1996-2019 Oiseaux.net