Picchion cramoisi

Himatione sanguinea - Apapane

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Fringillidés

  • Genre
    :

    Himatione

  • Espèce
    :

    sanguinea

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 13 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 16 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Fringillidés (fringilles dans le langage courant) sont des passereaux de taille petite à moyenne (9 à 25 cm de longueur). Leur plumage est extrêmement variable et souvent haut en couleurs. Leur bec court et conique est adapté à un régime granivore, mais non exclusif. Ils occupent des mili... lire la suite

Description identification

Ce nectarivore de moyenne taille possède un bec bref, légèrement recourbé vers le bas mais n'ayant pas la forme d'une faucille. La plus grande partie de la tête et du corps, y compris les épaules et les couvertures alaires, est rouge cramoisi brillant. Le reste des ailes et la queue sont noirs, les tertiaires étant étroitement bordées de rouge cramoisi et les primaires étant finement liserées de blanc sur les vexilles externes. L'arrière des flancs est gris, les sous-caudales blanc brillant.
Les iris sont brun sombre, le bec et les pattes sont noirs. Le mâle et la femelle ont un plumage identique, la femelle est plus petite que son partenaire.
Chez les juvéniles, les parties supérieures et la poitrine ont une couleur fauve avec des taches sombres. Le haut du dos est plus sombre, le sommet du crâne et les auriculaires sont fortement striés de brun sombre. La face et la gorge sont variablement teintées de rouge-orange. Les ailes et la queue sont noires. Le dessus des ailes est largement bordé de chamois et de fauve virant au blanc sur l'extrémité des grandes couvertures, des secondaires et des tertiaires. Le bas des parties inférieures est blanc. Les juvéniles qui effectuent leur mue peuvent avoir un plumage moucheté de rouge cramoisi, ceux de première année ressemblent aux adultes mais leurs rémiges gardent le caractère de leur jeune âge.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Apapane,
  • Apapane,
  • Apapane,
  • Apapane,
  • Apapane-gyapjasmadár,
  • Apapane,
  • Apapane,
  • Apapane,
  • Apapane,
  • havajčan karmínový,
  • šatovník karmínový,
  • Apapane,
  • apapane,
  • apapane,
  • hawajka karminowa,
  • Огненная гавайская цветочница (-апапане),
  • アカハワイミツスイ,
  • 白臀蜜雀,
  • 白臀蜜鳥,

Voix chant et cris

Les cris, souvent émis en vol, sont des "tioup" ou des "teerp" puissants et infléchis vers le bas. Le chant, puissant et évident, variable presque à l'infini, ressemble généralement à celui du canari (Serinus) mais avec une sorte de résonnance mécanique et des notes peu harmonieuses. Parfois, il est réduit à 2 ou 3 simples notes.

Habitat

Les picchions cramoisis vivent presque exclusivement dans les parcelles d'Ohia lehua qui appartiennent à la famille des Myrtacées. Ce sont des arbres de taille variable aux branches fleurissantes et aux feuilles permanentes, ils mesurent généralement de 20 à 25 mètres de hauteur sur les terrains les plus favorables mais ils sont bien plus petits sur les sols marécageux ou recouverts de basalte.

Comportement traits de caractère

Les picchions cramosis se perchent bien en vue dans les feuillages extérieurs situés tout au sommet des grands arbres. Ils donnent souvent l'impression de courir à l'intérieur des branchages épais. Ces oiseaux sont sédentaires, ce qui ne les empêche pas d'errer de façon répétitive à la recherche de nectar. Dans l'île d'Hawaï, pendant la journée, ils mènent des expéditions dans les plaines puis ils reviennent sur les pentes montagneuses à la nuit tombée.

Alimentation mode et régime

Les picchions cramoisis se nourrissent principalement de nectar qu'ils tirent des fleurs rouges des Ohia lehua dont ils sont le principal pollinisateur. Ils consomment aussi des insectes qu'ils glanent dans les fleurs et dans les feuillages. Leur deuxième choix est constitué de fleurs et d'insectes qu'ils recueillent de façon opportuniste dans les arbres et les broussailles indigènes. Ils ingèrent également de la noix de coco (Cocos nucifera).

Reproduction nidification

Le picchion cramoisi est monogame, il niche pratiquement à tous les mois de l'année. Au cours de la parade nuptiale, le mâle chante en sautillant de branche en branche, dévoilant ainsi et mettant en valeur la couleur blanche de ses sous-caudales. Les 2 parents construisent le nid, principalement avec de la mousse, des lichens, des radicelles, de l'écorce, des brindilles et des feuilles d'Ohia lehua (Metrosideros polymorpha). La coupe intérieure est garnie avec des fines herbes et des fibres de roseaux. Le diamètre extérieur mesure 9,5 cm et la hauteur 10,3. La coupe intérieure mesure 5 cm et a 3,8 cm de profondeur. Le nid est habituellement placé dans la partie terminale ou dans la canopée d'un ohia mais il arrive qu'il occupe parfois un autre type d'arbre comme un acacia koa ou une fougère arborescente (cibotium). Des tubes de lave ou des cavités naturelless d'arbres sont également utilisées. Les sites de nidification de cet oiseau sont les plus variés de tous les sites de drépadininés. Le picchion cramoisi défend un territoire qui ne s'éloigne guère de la proximité du nid.
La ponte comprend de 1 à 4 œufs, de couleur blanche avec des mouchetures brunes sur la partie la plus large de la coquille. Ces derniers mesurent 24 mm sur 18. Ils sont couvés par la femelle seule pendant environ 13 jours. Pendant qu'elle accomplit cette tâche, elle est ravitaillée au nid par son compagnon. Les 2 parents nourrissent les oisillons mais la femelle fournit à peu près 70% de la pitance. Pendant la pérode de séjour des jeunes au nid qui dure aux alentours de 14 ou 15 jours, les 2 partenaires se relaient pour évacuer les sacs de matières fécales.

Distribution

Les picchions cramoisis sont endémiques des principales îles de l'archipel des Hawaï. On les trouve à Kauai, Oahu, Lanai, Molokai, Maui et Hawaï. Cette espèce est considérée comme monotypique. Dans Kauai, Maui et Hawaï, la plupart des populations vivent au-dessus de 1 250 mètres d'altitude. Dans les zones montagneuses d'Oahu, elles vivent entre 300 et 600 mètres.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook des oiseaux du Monde, ces oiseaux ne sont pas globalement menacés. Ils ont une aire de distribution assez restreinte dans le centre de l'archipel. Ils sont abondants et leur densité atteint parfois 4 000 oiseaux par kilomètre carré, ce qui constitue la densité la plus élevée pour n'importe quel oiseau non colonial. Néanmoins, ces oiseaux sont en déclin localement. A Kauai, les population qui vivent sur le centre du plateau d'Alakai sont stables mais, ailleurs dans l'île, les effectifs ont subi des pertes de près de 50% dans las années 1973-2000. Malgré les pertes, la population globale reste importante. A ce jour, aucune mesure spécifique de protection n'est prise pourtant une surveillance contre les maladies aviaires transmise par les moustiques ne serait pas superflue.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Picchion cramoisiFiche créée le 17/07/2014 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net