Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio - Red-backed Shrike

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Passériformes

Famille : Laniidés  ;

Genre : Lanius

Espèce : collurio

Sous-espèces : 2 [+] [-]
Lanius collurio collurio(c, w)
Lanius collurio kobylini(se Europe to e Turkey and nw Iran)

Biométrie :

Taille : 17 cm
Envergure : 24 à 27 cm.
Poids : 22 à 47 g

Longévité : 7 ans

Chant :

Statut de conservation IUCN :

Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué

EX EW CR EN VU NT LC NE

Distribution :
Distribution

Synonymes : Rooiruglaksman (af), ťuhýk obecný (cs), Rødrygget Tornskade (da), Neuntöter (de), Red-backed Shrike (en), Alcaudón dorsirrojo (es), pikkulepinkäinen (fi), Tövisszúró gébics (hu), Averla piccola (it), セアカモズ (ja), Tornskate (nb), Grauwe Klauwier (nl), gąsiorek (pl), Picanço-de-dorso-ruivo (pt), Обыкновенный жулан (ru), strakoš obyčajný (sk), Törnskata (sv), 红背伯劳 (zh)

Identification :
Pie-grièche écorcheur La Pie-grièche écorcheur est un très bel oiseau, avec la tête et le cou gris clair, le dessous du corps blanc rosé. Le dos est rouge brunâtre, un large bandeau noir traverse le front, au-dessus des yeux. La femelle est d'un brun-roux au dessus, d'un blanc sale au dessous, avec des ondes plus sombres sur la poitrine et sur les flancs. Les jeunes oiseaux ressemblent aux femelles, mais ils ont aussi des ondes sur le dos. La pie-grièche a une queue assez longue qu'elle agite souvent, et de plus en plus vite lorsqu'un danger se fait plus pressant.

Chant : Le chant est un pot pourri peu audible issu d'imitations d'autres passereaux partageant le milieu de la Pie-grièche écorcheur. Les cris d'alarme sont rauques et très secs, aisément reconnaissables Pie-grièche écorcheur avec l'habitude.

Habitat : Son habitat s'étend sur une grande partie de l'Europe, depuis le nord de la péninsule ibérique jusqu'au centre de la Scandinavie et sur une bonne partie de l'Asie. La Pie-grièche écorcheur fréquente les régions ouvertes et sèches à végétation buissonneuse, les landes plantées d'arbustes épineux. Elle niche à l'orée des bois et forêts, dans les parcs, les jardins, les boqueteaux, les clairières, le long des chemins et des routes mais aussi loin dans les champs, pour peu qu'elle y trouve ne fut-ce qu'un unique petit buisson.

Comportements : La Pie-grièche écorcheur est un oiseau typiquement migrateur, qui ne passe que quatre à cinq mois sur ses aires de nidification. Il ne revient dans nos contrées qu'au mois de mai, et prend le départ dès le mois d'août ou en septembre. Ses lieux d'hivernage sont très étendus : les oiseaux européens migrent vers l'Afrique Tropicale et l'Afrique du Sud, tandis que les oiseaux asiatiques prennent leurs quartiers en Inde et en Extrême-Orient. Cet oiseau a l'habitude caractéristique d'empaler ses proies sur des 'lardoirs' constitués des longues épines des prunelliers ou de l'aubépine. Le territoire autour du nid n'est pas très vaste et ne dépasse pas une centaine de mètres de circonférence. Le mâle ne defend que rarement son territoire par son chant. Cependant, son registre vocal n'en est pas moins très étendu, et il imite à merveille la voix de nombreux autres oiseaux.

Vol : Dans certaines situations de chasse, cette pie-grièche effectue un Pie-grièche écorcheur vol stationnnaire pour repérer et capturer ses proies dans les secteurs enherbés.

Nidification : Son nid est habituellement un peu au-dessus du sol, au maximum de un à trois mètres, et souvent dans des buissons épineux. Ce nid est une construction plutôt massive faite de racines, d'herbes sèches, parfois de brins de mousse, et le creux est garni de racines, d'herbes plus fines, rarement de plumes et de poils. Les deux partenaires participent à son édification, mais ce n'est que la femelle qui couve ses quatre à six oeufs de teinte gris-vert ou brunâtre, sur lesquels des taches brunes forment une couronne du côté du gros bout. La couvaison dure de quatorze à seize jours, puis les parents nourrissent les petits durant la même période, tant qu'ils sont au nid. Ils s'en occupent encore trois semaines, alors qu'ils sont déjà capables de voler. La Pie-grièche écorcheur n'élève qu'une seule couvée par an. Les jeunes éclosent sans être couverts de duvet, ils ont une peau couleur presque orange. Quand ils ouvrent leur bec, on en voit l'intérieur jaune foncé, avec un bord plus clair.

Régime : Son régime est constitué de coléoptères et d'autres insectes, mais aussi de petits oiseaux et de lézards. Elle peut poursuivre les insectes en zigzags aériens mais repère la plupart de ses proies au sol et s'en empare après un long plongé depuis un perchoir. Elle transporte ensuite les petits insectes sur ce dernier pour les avaler et empale les plus grosses prises sur une épine ou un fil barbelé. Elle crée ainsi un 'garde-manger' et démembre plus facilement une capture coriace ou de grande taille.

Protection / Menaces : Espèce en nette régression dans tout son aire de répartition dans l'UE. Menacée par la modification et la disparition de son habitats par suite à la modernisation de l'agriculture, l'usage des insecticides et les reboisements.

Sources :

 

Autres liens :
D'après Buffon : L'écorcheur ; Les Pie-grièches
Iucn
Birdlife
Xeno_Canto
Avibase
Hbw Alive


Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur


Fiche créée le 07/11/2002 par Didier COLLIN avec la participation de Alexandre KNOCHEL et Daniel LE-DANTEC


Partager cette page sur facebook Flus rss Twitter oiseaux.net
A propos | Nous aider | Mentions légales | Sources | Contacts | Version imprimable
Mis à jour le 04/12/2016 04:29:46 - © 1996-2016 Oiseaux.net

Le guide Ornitho : Le guide le plus complet des oiseaux d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient : 900 espèces

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur

Pie-grièche écorcheur