Podarge étoilé

Batrachostomus stellatus - Gould's Frogmouth

Systématique
  • Ordre
    :

    Caprimulgiformes

  • Famille
    :

    Podargidés

  • Genre
    :

    Batrachostomus

  • Espèce
    :

    stellatus

Descripteur

Gould, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 48.5 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ce podarge de taille moyenne, les sexes sont presque identiques, contrairement à la plupart des autres espèces asiatiques. Au repos, les parties supérieures sont fauve, châtain ou châtain-brun. Un étroit et net collier de couleur blanche ou blanc chamoisé encercle l'arrière du cou. Il est barré ou bordé de noir brunâtre. Les couvertures alaires sont fauve, châtain ou châtain-brun avec d'abondantes taches blanches. Les scapulaires sont nettement tachées de blanc et ornées de marques ovales grises. Le sourcil affiche une teinte chamois. Les parties inférieures ont une couleur fauve avec de très nettes et abondantes taches ovales chamoisées. En vol, pas de taches blanches ni sur les ailes ni sur la queue.
Bien qu'assez semblable à son partenaire, la femelle est légèrement plus sombre et plus rougeâtre. Les immatures ressemblent à leurs parents mais leurs parties supérieures sont moins tachées sur les scapulaires et leurs couvertures alaires ont une couleur plus uniforme, avec de petites vermiculures brunes. Les juvéniles sont identiques aux immatures avec toutefois des parties inférieures plus claires.
Chez le mâle, les iris sont jaunes. chez la femelle, ils sont bruns. Le bec est couleur corne. Les mâles ont des pattes et des pieds rosâtres. Chez les femelles, ils sont jaunâtres.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Gould's Frogmouth,
  • Podargo Estrellado,
  • Schuppenfroschmaul,
  • maláj békaszájú,
  • Goulds Kikkerbek,
  • Bocca di rana di Gould,
  • Goulds grodmun,
  • Stjernefroskemunn,
  • žaboústka šupinatá,
  • lelkoun pralesní,
  • Malajbladfrømund,
  • tähtipöllökehrääjä,
  • podarg estelat,
  • gębal łuskowany,
  • Чешуйчатый лягушкорот,
  • Paruh-kodok bintang,
  • ウロコガマグチヨタカ,
  • 鳞腹蟆口鸱,
  • นกปากกบปักษ์ใต้,
  • 鱗腹蟆口鴟,

Voix chant et cris

Les podarges étoilés sont très communicatifs. Les oiseaux de Malaisie ont une voix différente de ceux de Bornéo. A Bornéo, le chant du mâle est une suite de 2 courtes notes sifflantes qui montent progressivement et qui sont reliées entre elles par une sorte de trémolo "whaWWwhee". Chaque cri est répété environ toutes les 7 secondes. Il existe une variation "whaAH-a" qui est plus brève, plus puissante et ne possède pas de tremblement. En Malaisie le mâle émet une double-note qui grimpe jusqu'au final "waaah-weeer". Les podarges étoilés chantent la nuit dans les branches entre 10 et 20 mètres au-dessus du sol. En Malaisie les femelles produisent une grande variété de cris : des grognements bas, des jappements courts et aigus ainsi que des sifflements rapides et descendants. Le cri d'alarme consiste en une série de 5 à 8 "whaAH" montants.

Habitat

Les podarges étoilés préfèrent généralement les forêts de plaines et de collines. On les trouve surtout dans les boisements primaires, les forêts pluviales et les parcelles en cours de régénération, du niveau de la mer jusqu'à 500 mètres d'altitude. En Asie du Sud-Est, cette espèce possède à peu près le même territoire que le podarge oreillard (Batrachostomus auritus). On le trouve en Thaïlande péninsulaire, en Malaisie, dans l'île Natuna Besar, à Bornéo et à Sumatra, y compris les archipels de Riau et de Lingga. Toutefois, le podarge étoilé est strictement confiné aux régions de plaines alors qu'à Bornéo, l'oreillard peut grimper parfois jusqu'à 1000 mètres. Cet oiseau est considéré comme monotypique, c'est à dire qu'il n'est pas divisé en sous-espèces. Les populations de Bornéo sont parfois différenciées de celles de la péninsule malaise et de Sumatra sous l'appellation parvulus. Toutefois, les caractéristiques morphologiques et comportementales sont peu tranchées et cette dénomination est très souvent considérée comme non valable.

Comportement traits de caractère

Le podarge étoilé est un oiseau nocturne. Il se perche souvent à l'étage inférieur des arbres, à proximité du sol. Lorsqu'il chasse, il happe souvent les insectes qui sont dérangés par les autres espèces d'oiseaux. Aucune autre information n'a pu être recueillie.

Alimentation mode et régime

Comme les autres podarges asiatiques, le podarge étoilé est presque exclusivement insectivore. Il consomme des locustes, des coléoptères et des papillons de nuit. On n'en sait pas plus.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule de juin à septembre en péninsule malaise et de février à juillet à Bornéo. Les sites de reproduction sont situés le long de sentiers pédestres. Le nid est placé en moyenne à 1 mètre 30 au-dessus du sol. Les oeufs sont de couleur blanche et de forme elliptique, ils mesurent environ 29 mm sur 21. La durée d'incubation et de séjour des jeunes au nid sont inconnus. Peu de temps après l'envol, les jeunes séjournent parfois à terre en compagnie de leurs parents, juste en dessous du site de nidification.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le podarge étoilé n'est pas très répandu sur l'ensemble de son aire de distribution. Comme il vit exclusivement dans le milieu forestier, il est victime de la dégradation de son habitat. A la vitesse ou s'effectue la destruction de la forêt, son avenir est très menacé. Toutefois, il semble qu'il se soit bien adapté aux boisements secondaires, et de ce fait il paraît moins vulnérable que les autres espèces qui résident uniquement dans les forêts inviolées. L'espèce est classée par l'IUCN comme quasiment menacée (NT - Near threatened).

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Podarge étoiléFiche créée le 24/02/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net