Pouillot siffleur

Phylloscopus sibilatrix - Wood Warbler

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Phylloscopidés

  • Genre
    :

    Phylloscopus

  • Espèce
    :

    sibilatrix

Descripteur

(Bechstein, 1792)

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : 19 à 24 cm.
  • Poids
    : 7 à 12 g
Distribution

Distribution

Description identification

Le pouillot siffleur est le plus grand de tous les pouillots. Il se distingue des autres pouillots par son sourcil jaune éclatant, la bande vert foncé qui lui barre l'oeil, les joues et la gorge jaunes qui contrastent avec le dessous blanc soyeux. Le manteau et le dessus du corps sont jaune verdâtre, les pattes claires. Les deux partenaires sont identiques quant au coloris, les jeunes ont des couleurs plus ternes. Le pouillot siffleur peut également se définir par la disposition de ses rémiges : la deuxième est plus longue que la cinquième, et la première est nettement plus courte que les plumes de couverture.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Wood Warbler,
  • Mosquitero silbador,
  • Felosa-assobiadeira,
  • Waldlaubsänger,
  • Sisegő füzike,
  • Пеночка-трещотка,
  • 林柳莺,
  • Fluiter,
  • Luì verde,
  • Grönsångare,
  • Bøksanger,
  • świstunka leśna,
  • kolibiarik sykavý,
  • budníček lesní,
  • Skovsanger,
  • sirittäjä,
  • ,
  • モリムシクイ,

Voix chant et cris

Pouillot siffleur
adulte

Les pouillots ont en en général un chant caractéristique et bien personnel. C'est un mélange de deux phrases bien distinctes : un tic-tac métallique fréquent et aigu s'accélérant en un trille bref et argentin ti ti ti tik-tik tititrrrrrrrrrrrr, et un gazouillis doux et un peu triste piou piou piou.

Habitat

De tous les sylvidés communs et typiques des feuillus, ce pouillot est le plus coloré et le plus exigeant en matière d'habitat, réduisant sa fréquentation aux collines de vieux chênes et aux forêts de grands hêtres, aux sous-bois dégagés et aux sols couverts d'un humus de feuilles mortes. Il vit très rarement dans les forêts de résineux. Le pouillot siffleur est une espèce européenne, présente sur presque tout le continent hormis la péninsule ibérique et la moitié nord de la Scandinavie.

Comportement traits de caractère

Le territoire de nidification du pouillot siffleur est d'habitude plus vaste que celui des autres pouillots et s'étend à quelque soixante ou quatre-vingt mètres du nid. Ce pouillot migre en automne en Afrique Equatoriale. Il revient dan son aire de reproduction en avril ou en mai.

Alimentation mode et régime

Le pouillot siffleur capture des insectes et des araignées sur les feuilles et sur les branches des arbres, de manière moins active que le Pouillot fitis. Il attrape également des mouches en voletant.

Reproduction nidification

Pouillot siffleur
♂ adulte nuptial

La femelle bâtit seule son nid, qu'elle situe toujours au sol. C'est une construction en forme de niche avec un trou d'envol latéral, comme tous les nids de pouillots. Elle l'installe le plus souvent dans des endroits à végétation rare ou sans végétation du tout, et cependant ce nid est très difficile à découvrir en raison de sa parfaite dissimulation sous des feuilles sèches ou des herbes. On reconnaît un nid de siffleur au fait qu'il n'est jamais garni en son creux de plumes, comme c'est le cas de celui du Pouillot véloce ou du Pouillot fitis. C'est encore seule que la femelle couve les cinq à sept oeufs blancs recouverts d'assez grandes taches brun foncé ou gris. Au bout de treize jours, les petits pouillots sortent de l'oeuf. C'est le moment que choisit le mâle pour venir aider sa partenaire. Les deux parents prennent alors soin des petits au nid pendant douze ou treize jours, puis en dehors du nid, ils leur apprennent durant un certain temps à vivre de façon autonome. Les couples n'élèvent qu'une seule nichée par saison, en mai ou juin.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/01/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net