Râle à collier

Gallirallus torquatus - Barred Rail

Systématique
  • Ordre
    :

    Gruiformes

  • Famille
    :

    Rallidés

  • Genre
    :

    Gallirallus

  • Espèce
    :

    torquatus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 35 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description identification

En ce qui concerne les parties supérieures, du front à la queue, le plumage est brun-olive, souvent avec une nuance verdâtre. Le front est légèrement plus gris. Le bas du dos et les sus-caudales sont plus ternes, avec parfois un soupçon d'indication de barres noires sur le croupion. Les rectrices et parfois les couvertures sus-caudales sont teintées de brun-roux.
Les lores, les plumes qui entourent les yeux, les oreillons, la gorge, les côtés de la nuque et les côtés du cou sont noirs.
Le menton est parfois gris. Une évidente rayure blanche part de la base du bec, se poursuit derrière l'œil, traverse les joues et aboutit au bas du cou.
Les petites et les moyennes couvertures ainsi que les tertiaires sont identiques au-dessus. Les grandes couvertures sont plus roussâtres, les primaires sont rousses et tapissées de motifs en forme de marques vagues et de barres brun-roux sur l'extérieur. Les vexilles internes sont mouchetés de blanc. L'avant du cou jusqu'à la queue est noir avec des fines barres claires. Il y a une belle bande bordeaux sur la poitrine. Le bas du ventre et le dessous de la queue sont nuancés de roux.
Les iris sont rouge sanguin. Le bec est noir. Les pattes et les pieds sont bruns. Les sexes sont identiques.
Les immatures sont plus ternes que les adultes. Ils sont souvent lavés de chamois sur les parties supérieures. Chez les juvéniles, le noir de la tête est remplacé par du gris foncé. Le menton et la gorge sont blancs. Les parties inférieures sont barrées, plus fortement sur le ventre. Les cuisses sont teintées de roux et de cannelle. Les sous-caudales sont barrées de brun et de cannelle. Le duvet des oisillons n'est pas décrit.

Indications subspécifiques 5 Sous-espèces

  • Gallirallus torquatus torquatus (Philippines)
  • Gallirallus torquatus celebensis (Sulawesi and nearby se islands)
  • Gallirallus torquatus sulcirostris (Peleng and Sula Is.. e of Sulawesi.)
  • Gallirallus torquatus kuehni (Tukangbesi Is.. e of Sulawesi.)
  • Gallirallus torquatus limarius (Salawati I. w of New Guinea. ., nw New Guinea)

Noms étrangers

  • Barred Rail,
  • Rascón Acollarado,
  • Sanã-barrada,
  • Zebraralle,
  • szakállas guvat,
  • Zebraral,
  • Rallo barrato,
  • Rostbandad rall,
  • Mustasjerikse,
  • chriašteľ fúzatý,
  • chřástal příčkovaný,
  • Hvidskægget Rikse,
  • viiksiluhtakana,
  • rascló embridat,
  • wodnik wąsaty,
  • Зебровый пастушок,
  • Mandar-padi zebra,
  • ムナオビクイナ,
  • 横斑秧鸡,
  • 橫斑秧雞,

Voix chant et cris

La voix est un ensemble puissant et discordant de notes qui durent plusieurs secondes. Ce rassemblement de croassements, de cris cacophoniques, délivrés à partir du couvert d'un bois est produit généralement par plusieurs individus.

Habitat

Les Râles à collier vivent dans les prairies ouvertes, dans les champs de maïs et dans les rizières. On peut également les observer dans zones végétales sèches et dans les marais côtiers. Ils marquent souvent une préférence pour les étendues où les herbes se mélangent avec les marécages et les bosquets d'arbres.
Les Râles à collier apprécient les herbes à éléphant. Par contre, ils montrent une certaine répugnance pour les champs d'agriculture extensive. Bien que souvent humide, leur habitat ne nécessite pas obligatoirement la présence d'un point d'eau.
Ces échassiers de taille moyenne vivent à des altitudes qui varient du niveau de la mer jusqu'à 1 000 mètres d'altitude

Comportement traits de caractère

En dépit de l'assez grande superficie de son aire de distribution et de la relative bonne densité de cette espèce, on possède peu d'informations sur les mœurs et sur les habitudes de cet échassier. Cet oiseau de l'ordre des gruiformes est très discret et timide, si bien qu'il est assez difficile à observer. Il apprécie la compagnie des Râles de Tilklin et, comme eux, il apprécie les sentiers mal façonnés, bordés de broussailles débordantes.

Alimentation mode et régime

Le menu de cet échassier de moyenne taille est peu connu. Il ressemble à bien des égards à celui des autres espèces du genre Gallirallus comme les Râles d'Okinawa ou les Râles des Philippines.
Son alimentation est donc probablement composée principalement d'insectes, en priorité des locustes, et de lézards qui sont capturés sur le plancher de la forêt. Cet échassier aux longues pattes attaque également des proies aquatiques dans les mares peu profondes. Il visite les réservoirs où il a la possibilité de se baigner et de se désaltérer.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule en avril et en novembre dans l'île de Luzon, aux Philippines. Elle se déroule en novembre-décembre, sur l'île de Sulawesi, en Indonésie. Extrêmement peu de choses sont connues sur les mœurs reproductives et les habitudes sociales de cet oiseau pendant cette période très particulière de l'année. Les Râles à collier sont présumés monogames.
Le nid n'est pas décrit, la plupart du temps, il est installé, dans les sous-bois. La couvée comprend habituellement 3 œufs, de forme ovale et de couleur crème, avec des taches chocolat ou brun rougeâtre réparties sur l'ensemble de la coquille. Des taches de teinte lilas s'accumulent plus nettement sur l'extrémité tronquée de l'œuf. Celui-ci mesure environ 40 cm sur 30 et pèse aux alentours de 20 grammes.
La couvée et le soin parental sont pris en charge par les 2 membres du couple. Il n'y a aucune information disponible.

Distribution

Les Râles à collier sont des oiseaux insulaires dont la distribution s'étend des Philippines à la Papouasie Occidentale en passant par Sulawesi et de multiples petites îles. Cette espèce est divisée officiellement en 5 races régionales dont voici la répartition de l'est à l'ouest :

H. t. torquata - archipel des Philippines (du nord au sud, Luzon, Basilan, Bohol, Leyte, Marinduque, Mindanao, Mindoro, Negros, Panay et d'autres îles importantes).

H. t. celebensis - Sulawesi et îles avoisinantes.

H. t. sulcirostris - Peleng (Banggai Island) et Sula Island, au large de Sulawesi.

H. t. kuehni - Tukangbesi Island, sud-est de Sulawesi.

H. t. limaria - îles de la Papouasie Occidentale (Salawati) et ouest de la Nouvelle-Guinée, (presqu'île du Vogelkop, Irian Jaya).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les Râles à collier ne sont pas globalement menacés. Cependant, le peu d'informations que l'on possède sur cette espèce ne permet pas d'établir un statut bien précis. On peut toutefois préciser qu'elle est assez commune aux Philippines alors qu'elle est assez réduite à Sulawesi et partout ailleurs.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Râle à collierFiche créée le 21/09/2016 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net