Rufipenne de Salvadori

Onychognathus salvadorii - Bristle-crowned Starling

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Sturnidés

  • Genre
    :

    Onychognathus

  • Espèce
    :

    salvadorii

Descripteur

Sharpe, 1891

Biométrie
  • Taille
    : 40 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 121 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez les adultes, les lores et le front sont recouverts de soies rigides et saillantes qui masquent les narines. On peut également apercevoir de petites vibrisses sous le menton et aux coins de la bouche. Les plumes du corps et des ailes sont noir d'encre, excepté les primaires qui sont brun rougeâtre sur presque toute leur longueur, formant une barre alaire bien visible. La queue est quelque peu lustrée de vert, elle est surtout fortement graduée, avec de longues rectrices centrales. Lorsqu'on est à faible distance, on remarque très nettement des reflets violacés sur la tête du mâle. La femelle présente une légère irisation verte sur la tête et sur la gorge. Des petites plumes grisâtres émergent autour des yeux et sur les couvertures auriculaires. Lorsque le mâle et la femelle sont postés l'un à côté de l'autre, cette dernière est immédiatement reconnaissable grâce à sa queue plus brève. Chez les adultes, les iris sont rouge cramoisi foncé, le bec et les pattes sont noires. Les juvéniles ont un plumage bien plus terne que celui de leurs parents.

Chez les rufipennes de Salvadori, la protubérance de plumes rigides qui ornent le front et la très longue queue sont des éléments essentiels pour l'identification.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Bristle-crowned Starling,
  • Estornino de Salvadori,
  • Helmstar,
  • sisakos dalosseregély,
  • Borstelkruinspreeuw,
  • Storno setoloso,
  • Hjälmglansstare,
  • Parykkstær,
  • liskavec štetinkatý,
  • špaček přílbový,
  • Paryksortstær,
  • kyhmyrakkeli,
  • estornell de Salvadori,
  • czarnotek pluszogłowy,
  • Шлемоносный длиннохвостый скворец,
  • オナガクリバネテリムク,
  • 须冠栗翅椋鸟,
  • 豎冠栗翅椋鳥,

Voix chant et cris

Rufipenne de Salvadori
adulte

Les bavardages et les cris du rufipenne de Salvadori sont souvent comparés avec ceux du rufipenne à bec fin (Onychognathus tenuirostris) alors que ses sifflements semblent plus proches de ceux du Rufipenne morio (Onychognatus morio). Ces sifflements ont une indéniable qualité musicale et peuvent être différenciés de ceux de la dernière par leur plus grande hauteur.

Habitat

Dans les montagnes arides qui constituent leur habitat de prédilection, les rufipennes de Salvadori fréquentent principalement les corniches rocheuses des falaises. Ces endroits sont souvent proches de points d'eau permanents, comme c'est le cas au lac Turkana et au lac Baringo proches de la Rift Valley au Kenya. Ces oiseaux pénètrent assez souvent dans les villes et dans les jardins, notamment lorsqu'ils ont besoin de se désaltérer. Les rufipennes de Salvadori vivent généralement en-dessous de 1300 m d'altitude.

Comportement traits de caractère

Hormis leurs mœurs reproductives qui sont assez bien connues, on ne possède pratiquement aucun renseignement. Tout ce qu'on peut en dire pour l'instant, c'est que les rufipennes de Salvadori sont présumés sédentaires et monogames

Alimentation mode et régime

Les rufipennes de Salvadori sont presque exclusivement végétariens, ne consommant pratiquement que des fruits et des graines.

Reproduction nidification

Les rufipennes de Salvadori sont des oiseaux cavernicoles, ils nichent dans des trous de falaises, parfois en compagnie d'autres espèces du genre Onychognathus, comme c'est le cas au lac Baringo. Le nid est construit avec des morceaux de bois et des herbes qui sont reliés entre eux par de la boue. Contrairement à ce qu'on a cru a un moment donné, les œufs ne sont toujours pas décrits. La description que l'on possédait initialement et qui est attribuée à Archer concerne en fait des œufs de pique-bœufs à bec rouge (Buphagus erythrorhynchus) qui ont été confondus par erreur. L'observation d'oiseaux en activité n'a abouti à aucune nouvelle information sur le sujet. Au lac Baringo, la saison de nidification se déroule aux mois de mai et juin, mais certaines couvées sont également possibles plus tard dans l'année, des petits étant nourris au même endroit pendant le mois d'octobre. En Ethiopie, la reproduction a lieu en mai.

Distribution

Cette espèce est endémique de l'Ethiopie, de la Somalie et du nord du Kenya. Elle possède une répartition assez morcelée et inégale mais elle peut être localement commune. Elle est notamment présente en assez grand nombre pendant toute l'année autour du lac Baringo.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Comme nous l'avons dit précédemment, ces rufipennes ont une répartition assez inégale. Il semble cependant qu'ils trouvent des conditions plus favorables à leur mode de vie et qu'ils sont plus courants dans le sud de leur aire, notamment au nord-est du Kenya. L'espèce est classée comme ne causant pas de problème particulier et aucune mesure spécifique n'est prise pour sa protection.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Rufipenne de SalvadoriFiche créée le 29/08/2010 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net