Tamatia tacheté

Bucco tamatia - Spotted Puffbird

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Bucconidés

  • Genre
    :

    Bucco

  • Espèce
    :

    tamatia

Descripteur

Gmelin, JF, 1788

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 33 à 42 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les ornements faciaux sont nombreux et variés : une vague bande rousse va de la base du bec jusqu'au dessus et en arrière de l'œil, se transformant en discrètes taches rousses sur le capuchon brun foncé.Une ligne noirâtre faiblement marquée part de la base du bec, passe en dessous de l'œil et rejoint le haut des couvertures auriculaires. Elle est soulignée par une très fine rayure blanche qui se connecte avec l'étroit collier nuchial blanc. Une large tache triangulaire noire orne le bas des joues.
Le menton est blanchâtre avec de longues vibrisses blanches recourbées. La gorge, le haut de la poitrine et les côtés du cou forment un ensemble roussâtre. Comme le capuchon, les parties supérieures sont brun sombre, mais avec des écailles chamois sur le bas du manteau, le dos et particulièrement le croupion et les sus-caudales. Les rémiges sont brun foncé, les secondaires sont liserées de chamois. La queue est également brun foncé avec des bordures chamois. La poitrine et les flancs blancs sont tachetés et écaillés de noir, les marques diminuant en nombre et en taille sur les flancs. Le centre du ventre et les sous-caudales sont blanchâtres avec des petites taches noires. Les couvertures sous-alaires et les bases des rémiges du dessous affichent une couleur chamoisée.
Le bec est entièrement noir, les iris rouge éclatant. L'anneau orbital et les pattes sont gris foncé. Les immatures peuvent avoir une gorge plus pâle et plus barrée, des marques en forme de chevron sur le dessous et des sous-caudales plus chamoisées. Les ornements faciaux sont moins nets et le dessus est plus abondamment barré.
La race pulmentium possède une gorge plus pâle que la nominale, un front plus éclatant et des taches plus nombreuses. La race hypneleus est de plus grande taille mais présente un bec plus fin. Les taches sur le poitrine sont plus abondantes.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Bucco tamatia pulmentum (s Colombia to ne Bolivia)
  • Bucco tamatia tamatia (e Colombia, Venezuela, the Guianas and n Brazil)
  • Bucco tamatia hypnaleus (ec Brazil)

Noms étrangers

  • Spotted Puffbird,
  • Buco Moteado,
  • Rapazinho- carijó,
  • Fleckenfaulvogel,
  • Gevlekte Baardkoekoek,
  • Piumino macchiato,
  • Fläckig trögfågel,
  • Tamatiadovenfugl,
  • lenivka tamatia,
  • lenivka skvrnitá,
  • Plettet Dovenfugl,
  • oranssikurkkulaiskuri,
  • barbacoll pigallat,
  • drzym wąsaty,
  • Пятнистая малакоптила,
  • マダラオオガシラ,
  • 斑蓬头鴷,
  • 點斑噴鴷,

Voix chant et cris

Le Tamatia tacheté n'est pas très vocal. Généralement, il ne délivre que quelques chants aux premières lueurs de l'aube. Ceux-ci commencent par un "puwéep puwéep" faible, plaintif et quelque peu hésitant. Ils deviennent ensuite plus développés et plus puissants comme si les oiseaux prenaient de l'assurance. En cas de dispute, on peut entendre des sifflements légèrement bourdonnants

Habitat

Les Tamatias tachetés vivent principalement dans les varzeas, c'est à dire, les forêts qui sont saisonnièrement envahies par les eaux. Ils fréquentent également avec assiduité les igapos, c'est à dire les parties des forêts qui restent marécageuses même après le retrait des eaux de crue. On les trouve aussi aux lisières humides des zones boisées, dans les parcelles en cours de régénération parvenues à un bon stade de maturité, dans les savanes arborées qui sont appauvries et sableuses, dans les dunes forestières, les galeries d'arbres, les plantations de palmiers, les lisières marécageuses ainsi que les buissons et les broussailles.
Les Tamatias tachetés s'installent souvent à côté d'un point d'eau à l'intérieur d'une forêt dense. Leur habitat va des régions basses jusqu'à 1 400 mètres d'altitude.

Comportement traits de caractère

Les mœurs du Tamatia tacheté sont assez semblables à celles des autres espèces du genre Bucco. Cet oiseau se perche généralement en solitaire, mais sa partenaire n'est jamais très loin. Il se tient immobile sur une branche ombragée entre 2 et 8 mètres au-dessus du sol. Occasionnellement à l'aube, il choisit un perchoir plus exposé en bordure d'un ruisseau broussailleux ou d'une zone boisée. Les longues périodes d'inactivité sont interrompues par de brusques sorties du feuillage afin de capturer des insectes.
Le Tamatia tacheté est présumé sédentaire.

Alimentation mode et régime

Les Tamatias tachetés sont majoritairement insectivores : ils mangent des chenilles, des scorpions, des mouches de la famille des brachycera, des coléoptères et plus particulièrement des carabes, des charançons ou des rhynchites, des isoptères et des abeilles. Cependant, ils ingurgitent également des matières végétales comme les baies et le gui. Certains oiseaux attrapent des papillons de nuit de la famille des sphingidés qui sont attirés par les arbustes en fleurs au crépuscule. Les Tamatias tachetés chassent à l'affût à partir d'un perchoir bas et exposé. Ils suivent parfois les essaims de fourmis-soldats.

Reproduction nidification

Les Tamatias tachetés nichent en avril au Venezuela. On a remarqué des parades et des offrandes rituelles de nourriture en Guyane française au mois de juin. Le dépôt des œufs s'effectue au mois de septembre en Bolivie. La ponte comprend habituellement 2 œufs. On ne possède aucune autre information sur le reste des mœurs reproductives.

Distribution

Les Tamatias tachetés sont originaires du continent sud-américain, et plus particulièrement de l'Amazonie de part et d'autre du grand fleuve et de l'équateur. Leur aire de distribution part de l'embouchure de l'Amazone et se poursuit en direction de l'ouest et du sud jusqu'au Pérou et à la Bolivie. 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : N. t. tamatia, la race nominale (est de la Colombie, est du Venezuela, et les Guyanes en direction du sud jusqu'aux rives nord de l'Amazone) - N. t. pulmentum (sud-est de la Colombie jusqu'à l'est de l'Équateur, nord-est du Pérou, ouest du Brésil et nord-est de la Bolivie) - N. t. hypneleus (Amazonie à l'est du Rio Tapajos).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

D'après le Handbook, cette espèce n'est pas globalement menacée. Elle n'est pas très courante dans la plus grande partie de son aire de répartition, y compris les Guyanes, le Pérou et une majorité du Brésil. En Amazonie, au Brésil, elle est à l'évidence assez commune dans une zone qui longe le Rio Purus et le Rio Urucu. Ce tamatia est présent à l'Amacayacu National Park en Colombie.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 26/01/2013 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net