Tinamou vermiculé

Crypturellus undulatus - Undulated Tinamou

Systématique
  • Ordre
    :

    Tinamiformes

  • Famille
    :

    Tinamidés

  • Genre
    :

    Crypturellus

  • Espèce
    :

    undulatus

Descripteur

Temminck, 1815

Biométrie
  • Taille
    : 32 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 462 à 569 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les tinamous vermiculés ont des yeux bruns, un bec sombre. Les pattes sont d'un jaune verdâtre douteux. Le capuchon est brun noirâtre, le reste des parties supérieures brun. Les couvertures alaires sont brun grisâtre. L'ensemble du dessus est recouvert de fines vermiculures noirâtres qui ne sont souvent visibles que lorsque l'oiseau est en main.
Le haut de la gorge présente une teinte blanchâtre contrastant avec le bas de la gorge qui est gris avec d'intenses taches blanches. Le reste de l'avant du cou est gris uni. Le haut de la poitrine affiche une couleur brune qui se transforme en brun-chamois clair sur le bas de la poitrine et sur le ventre. Les couvertures sous-caudales varient du chamois blanchâtre au roux pâle. Les flancs, les cuisses et le dessous de la queue sont grossièrement barrés de noir.
Ce tinamou de taille moyenne, au plumage majoritairement brun et gris, vit à proximité des autres tinamous du genre Crypturellus. Mais contrairement à eux (excepté le tinamou cannelle), il est immédiatement reconnaissable à sa gorge blanche et à ses flancs densément barrés.

Indications subspécifiques 6 Sous-espèces

  • Crypturellus undulatus manapiare (s Venezuela)
  • Crypturellus undulatus simplex (s Guyana, nc Brazil)
  • Crypturellus undulatus yapura (w Amazonia)
  • Crypturellus undulatus adspersus (c Brazil)
  • Crypturellus undulatus vermiculatus (e Brazil)
  • Crypturellus undulatus undulatus (se Peru to n Argentina)

Noms étrangers

  • Undulated Tinamou,
  • Tinamú Ondulado,
  • Jaó,
  • Wellentinamu,
  • hullámos tinamu,
  • Marmertinamoe,
  • Tinamo vermicolato,
  • Inambutinamo,
  • Amazontinamu,
  • tinama vlnkovaná,
  • tinama vlnkovaná,
  • Bølgetinamu,
  • huhuilijatinami,
  • tinamú ondulat,
  • kusacz falisty,
  • *Полосатый криптуреллус,
  • ショロハラシギダチョウ,
  • 波斑穴(共鸟),
  • 波斑穴(共鳥),

Voix chant et cris

Les tinamous vermiculés chantent presque sans discontinuer. Ils émettent un sifflement mélancolique en 3 ou 4 parties qu'on peut retranscrire de la façon suivante : "ooo-oo-ooouu". Le chant monte légèrement vers le haut et peut être variable selon les régions. Si on veut donner des références plus culturelles, le cri du tinamou vermiculé possède les mêmes premières notes que la barcarole des Contes d'Hoffmann d'Offenbach (Hilty). Plus prosaïquement, les indigènes locaux essaient de donner une signification au chant de ce tinamou. Les hispanophones retranscrivent les 3 syllabes comme "com-pra pan" ce que signifie "acheter du pain". Les lusophones trouvent une autre signification. Pour eux, les 3 syllabes du chant se traduisent de la façon suivante "Eu sou jao", ce qui veut dire "je suis un tinamou vermiculé". (Wikipedia)

Habitat

Les tinamous vermiculés sont des oiseaux des régions basses, ils vivent pratiquement du niveau de la mer jusqu'à 900 mètres d'altitude. On les trouve dans une grande variété d'habitats boisés, des denses forêts amazoniennes humides jusqu'aux savanes arborées relativement clairsemées en passant par les zones marécageuses et les forêts de transition.
Bien que son aire de distribution soit située principalement dans le bassin amazonien, cet oiseau marque une nette préférence pour les régions de cerrado plus ou moins humide. Ce type d'habitat se caractérise principalement par une grande richesse en catégorie d'arbres et en espèces d'herbes et de graminées. Les tinamous vermiculés sont généralement considérés comme sédentaires, ce qui ne les empêche pas de procéder à de courts mouvements saisonniers.

Comportement traits de caractère

Les tinamous vermiculés sont extrêmement timides et discrets. Ils sont toutefois plus facilement observables que la plupart des autres membres de la famille car ils ont tendance à s'aventurer dans les espaces ouverts le long des chemins ou en bordure des cours d'eau. Occasionnellement, ils traversent en volant des bras de rivière et ils rejoignent des petites îles situées au milieu du courant. Ils sont très sensibles aux cris de leurs congénères et ils sont assez facilement attirés par leurs appels.

Alimentation mode et régime

Les tinamous vermiculés ont un régime mixte , ils consomment à la fois des petits fruits, des graines, des matières végétales ainsi que des insectes, des mollusques et des vers de terre. Dans la catégorie des invertébrés, on note surtout des orthoptères, des coléoptères et leurs larves.

Reproduction nidification

La saison de reproduction se déroule du mois de février au mois de mai en Colombie. Pour les autres régions, on ne possède pas d'informations.
Les tinamous vermiculés nichent à terre. Ils creusent dans le sol une petite dépression à l'intérieur de laquelle ils déposent 4 ou 5 œufs de couleur rose clair, rose vineux ou gris cendré. La coquille est généralement colorée de façon uniforme et ne comporte pas de taches. Chez les oiseaux du genre Crypturellus, comme c'est le cas pour le tinamou vermiculé, la couvaison est relativement brève et dure entre 16 et 18 jours. Les mâles couvent seuls. S'ils interrompent l'incubation pour aller se nourrir, ils recouvrent les œufs avec des feuilles ou avec leurs propres plumes, si bien que la nichée passe presque inaperçue. Quand il couvre les œufs, le mâle reste immobile et il est incroyablement tolérant du danger, se fiant à son plumage cryptique et laissant un intrus s'approcher très près sans qu'il y ait abandon de la nichée.

Distribution

Les tinamous vermiculés sont originaires du nord du continent sudaméricain, du sud de la Colombie et du Venezuela jusqu'au Paraguay et à l'extrême nord de l'Argentine. Sur ce très vaste territoire, on reconnaît officiellement 6 sous-espèces : C. u. manapiare (berges de la rivière Ventuari, dans l'état d'Amazonas, au Venezuela) - C. u. simplex (sud du Guyana, Guyane Française et nord-est du Brésil à l'est du Rio Negro et au nord de l'Amazone) - C. u. adspersus (Brésil, rive sud de l'Amazone, du Rio Tapajos au Rio Madeira) - C. u. yapura (sud-est de la Colombie, Est-Equateur, nord-est et centre-est du Pérou, ouest du Brésil) - C. u. vermiculatus (est du Brésil, du Maranhao et du Tocatins jusqu'au Mato Grosso) - C. u. undulatus, la race nominale (sud-est du Pérou, est et nord de la Bolivie, région du Pantanal au Brésil, au Paraguay et au nord de l'Argentine).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Bien que dans de multiples régions il subisse la pression de la chasse, le tinamou vermiculé reste courant sur l'ensemble de son aire de distribution. En Amazonie, il est menacé par la destruction massive de son habitat. La totalité de son territoire mesure 8 600 000 kilomètres carrés. De ce fait, l'espèce est classée comme de préoccupation mineure.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 12/05/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net