Tocro du Venezuela

Odontophorus columbianus - Venezuelan Wood Quail

Systématique
  • Ordre
    :

    Galliformes

  • Famille
    :

    Odontophoridés

  • Genre
    :

    Odontophorus

  • Espèce
    :

    columbianus

Descripteur

Gould, 1850

Biométrie
  • Taille
    : 30 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 335 à 343 g
Distribution

Distribution

Description identification

Chez ces cailles forestières, les plumes du capuchon sont plissées, notamment en arrière. Le bec est noirâtre. Les iris sont brun sombre mais la peau nue orbitale est pratiquement absente. Les pattes sont gris terne. Le mâle et la femelle sont sexuellement dimorphiques.
Chez le mâle adulte, les plumes de la calotte sont brunes avec des taches noires, elle sont légèrement ébourriffées et forment une petite crête. Le menton et la gorge sont blancs avec des mouchetures noires sur le côté et une large bordure noirâtre sur le dessous. Une vague bande mouchetée de noir et de chamois orne l'arrière de l'œil, juste en avant des couvertures auriculaires. Le reste des parties inférieures est brun-roux foncé avec de nettes marques noires et blanches en forme de flêches. La partie basse de l'abdomen est chamois avec des taches noires.
Les plumes des parties supérieures sont gris-brun avec des stries chamois sur le rachis et des liserés noirs sur les vexilles externes. La nuque est châtain et les scapulaires présentent de plus grosses marques noires.
Chez la femelle adulte, le plumage ressemble à celui de son partenaire excepté le fait que le dessous est plus uni avec des ornements plus discrets et plus épars. Les juvéniles sont semblables aux femelles mais les stries chamois sur les parties supérieures sont quasiment absentes. Les taches sur le dessous sont plus petites. Le bec est rougeâtre.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Venezuelan Wood Quail,
  • Corcovado Venezolano,
  • Corcovado-venezuelano,
  • Venezuelawachtel,
  • Venezuela-tandkwartel,
  • Quaglia boschereccia del Venezuela,
  • Venezuelamarmorvaktel,
  • Venezuelatannvaktel,
  • prepelka škvrnitoprsá,
  • křepel venezuelský,
  • Venezuelatandvagtel,
  • venezuelanviiriäinen,
  • tocro de Veneçuela,
  • przepiór wenezuelski,
  • Венесуэльский лесной перепел,
  • ベネズエラウズラ,
  • 委内瑞拉林鹑,
  • 委內端拉林鶉,

Voix chant et cris

Les tocros du Venezuela sont presque silencieux pendant la journée. Le matin, ils chantent en duo, chaque partenaire répondant à l'autre de façon répétée et avec une égale vigueur. Le premier oiseau émet un "churdale" haut et le second répond par un "chir-it" rythmé dont le ton est assez semblable à celui d'une tyrolienne. A la fin du chant, la voix d'un des deux protagonistes coupe brusquement et l'autre termine seul.

Habitat

Les tocros du Venezuela fréquentent les forêts de nuages dans les zones subtropicales de montagne entre 900 et 2 400 mètres d'altitude. Comme leur nom l'indique bien, ces oiseaux vivent presque exclusivement au Venezuela, le long du Rio Chiquito dans le sud-ouest de l'état de Tachira mais aussi dans la cordillière côtière du Carabobo jusqu'à l'ouest de Miranda, au nord de Caracas. Ils sont peut-être également présents dans le nord de Santander, en Colombie.

Comportement traits de caractère

Peu d'informations sont connues. Pendant la saison de nidification, ces tocros vivent en couples mais le reste de l'année, ils se regroupent en petites bandes d'une douzaine d'individus qui se déplacent dans le sous-bois et sur le plancher de la forêt. Ces oiseaux restent proches les uns des autres et gardent constamment le contact en émettant de petits cris doux qui sont perceptibles à peine à quelques mètres. Ils marchent quelques pas puis ils marquent une pause pour fouiller laborieusement dans la litière de feuilles. Parfois, on peut observer deux individus très proches l'un de l'autre, avec le dos arrondi et la queue basse. La plupart du temps, les groupes voyagent à travers la forêt en formant une file indienne plus ou moins rectiligne. Les tocros ne sont pas des oiseaux craintifs dans la mesure où les obervateurs sont calmes. Quand ils sont alarmés, ils prennent une position accroupie et ils essaient de se dissimuler. Si le danger est vraiment pressant ou s'ils sont pris au dépourvu, ils préfèrent alors prendre leur envol. Ces oiseaux établissent leur dortoir dans les frondes de palmier.

Alimentation mode et régime

Aucun détail sur le menu de cet odontophoridé. On suppose que le régime est assez similaire à celui des autres tocros du genre Odontophorus. Comme il cherche sa nourriture à terre, on présume qu'il est constitué principalement de fruits, de graines et de petits arthropodes.

Reproduction nidification

Ce secteur de leur activité possède très peu d'informations. Le nid est une sorte de chambre recouverte d'une toit construit avec des végétaux. Il est placé au pied d'un palmier et il contient habituellement une ponte constituée de 5 ou 6 œufs blancs. L'incubation dure environ 30 jours. La saison de nidification se déroule généralement du mois de mai jusqu'à la fin du mois de juillet.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cette espèce est presque menacée (NT). Comme chez la plupart des tocros, le principal danger est constitué par la destruction et le morcellement de l'habitat. Cette menace est d'autant plus sensible que le territoire est très restreint (9 400 kilomètres carrés, d'après Birdlife). Alors que les espaces qui leur conviennent sont encore assez développés dans la région de la cordillière côtière, ils sont réduits à une peau de chagrin dans les environs de Caracas et à proximité des habitations humaines. Dans l'état de Tachira, la déforestation est également sévère. Dans les zones protégées comme le Parc National Henri Pittier, les populations sont encore relativement nombreuses. D'après Birdlife, les effectifs globaux sont estimés entre 2 500 et 10 000 individus matures.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 10/03/2012 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net