Toucan tocard

Ramphastos ambiguus - Yellow-throated Toucan

Systématique
  • Ordre
    :

    Piciformes

  • Famille
    :

    Ramphastidés

  • Genre
    :

    Ramphastos

  • Espèce
    :

    ambiguus

Descripteur

Swainson, 1823

Biométrie
  • Taille
    : 56 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 620 à 740 g
Distribution

Distribution

Description identification

La tonalité générale du plumage est sombre : les parties supérieures, capuchon, nuque, manteau, dos, couvertures alaires et sus-caudales affichent une belle coloration noire. Le ventre et le dessous de la queue confirment cette prédominance. Du coup, les rares surfaces claires sont mises en valeur : joues, gorge et plastron jaunes soulignés par un fin liseré rouge ; croupion blanc, zone anale rouge écarlate. L'iris noir est entouré par une peau nue verte. Le bec est original : mandibule noire, maxillaire semblable mais avec une très large bande supérieure citron. Les ornithologistes d'outre-Manche ont pris en compte deux de ces particularités physiques pour lui donner son appellation : 'toucan à gorge jaune' ou 'toucan à mandibule noire'.

Indications subspécifiques 3 Sous-espèces

  • Ramphastos ambiguus swainsonii (se Honduras to w Ecuador)
  • Ramphastos ambiguus ambiguus (sw Colombia to sc Peru)
  • Ramphastos ambiguus abbreviatus (ne Colombia and n Venezuela)

Noms étrangers

  • Yellow-throated Toucan,
  • Tucán Pechigualdo,
  • Tucano-de-mandíbula-preta,
  • Goldkehltukan,
  • aranytorkú tukán,
  • Zwartsnaveltoekan,
  • Tucano becconero,
  • Svartnäbbad tukan,
  • Gulnebbtukan,
  • tukan tmavochrbtý,
  • tukan žlutohrdlý,
  • Gulmasket Tukan,
  • mustanokkatukaani,
  • tucà pitgroc,
  • tukan czarnodzioby,
  • Желтогорлый тукан,
  • ニショクキムネオオハシ,
  • 黑嘴巨嘴鸟,
  • 黑喙鵎鵼,

Voix chant et cris

Habitat

Le toucan tocard s'adapte à une grande variété de paysages : plaines tropicales, versants de montagnes, forêts tropicales et subtropicales humides, forêts inondées et parcelles boisées. On le trouve également dans les vieilles forêts secondaires, les forêts-galeries, les plantations et même dans les terrains de golf à condition que ces derniers soient pourvus de grands arbres. L'aire de distribution du toucan tocard se situe en Amérique Centrale, dans le sud-est du Honduras, au Nicaragua, dans le centre et l'est du Costa Rica et au Panama. Sur le continent sud-américain, il fréquente les versants des Andes à l'ouest du Vénézuela, dans l'est de la Colombie et au sud-ouest de l'Equateur. Il est également présent dans la partie centrale du Pérou.

Comportement traits de caractère

Alors qu'ils possèdent un vol facile et gracieux qui leur permet de glisser élégament au dessus de la cime des plus grands arbres, les toucans tocards adoptent à terre une démarche sautillante assez maladroite qu'ils entreprennent avec les pattes largement écartées. Ils accèdent aux sommets des plus grands arbres par une série de bonds successifs de branche en branche. Arrivés dans cette position, ils ont pris l'habitude de se percher en bandes, dressant leur bec, les faisant résonner entre les entrechoquant les uns contre les autres et poussant des hurlements rauques sans discontinuer, coutume pour laquelle les indigènes les appellent 'oiseaux prêcheurs'. Parfois, l'ensemble du groupe, y compris la sentinelle, organise un hurlement collectif si assourdissant qu'il peut s'entendre à plusieurs kilomètres. Les toucans sont des oiseaux si loquaces qu'ils sont souvent repérés à cause de leur perpétuel bavardage.

Lorsqu'il s'installe pour dormir, le toucan s'enroule systématiquement de la même manière : il replie son cou, fait reposer son bec sur son dos, l'enfouissant complètement dans les plumes, si bien que, malgré sa grande taille et ses couleurs chatoyantes, il devient complètement invisible. Au même moment, il replie sa queue comme s'il s'agissait d'une charnière. Les toucans peuvent ainsi occuper un espace assez réduit.

Alimentation mode et régime

Observé le plus souvent dans la canopée ou directement sous la cime des arbres, ces oiseaux descendent volontiers à l'étage moyen ou dans le sous-bois pour se nourrir. Des bandes comprenant jusqu'à 20 individus peuvent se réunir lorsque les ressources en fruits sont abondantes. Ces groupements peuvent être plurispécifiques et comprendre également des toucans à carène et des toucans du choco. Les toucans tocards consomment une grande variété de fruits, certaines parties de fleurs, des insectes tels que les cigales, les termites, les chenilles, mais aussi des petits mammifères, des oiseaux, des lézards et des serpents. A cause de sa grande taille, le toucan tocard a peu de prédateurs, ce qui l'autorise à stationner dans une aire de nourrissage pendant une période plus importante.

Reproduction nidification

La saison de reproduction est relativement brève et s'étale de mars à juin. Le lissage de plumage et l'offrande de nourriture à la partenaire sont les principales caractéristiques de la parade qui précède la formation des couples. Le nid est installé dans une cavité naturelle dans le bois pourrissant ou dans un ancien nid de pic ou de bécasseau que le couple réaménage légèrement. Les nids sont généralement situés entre 7 et 27 mètres du sol et l'entrée est suffisamment large pour que les deux oiseaux puissent s'y faufiler. La femelle y dépose 2 à 4 oeufs blancs de forme elliptique dont l'incubation dure environ 16 jours. Les deux parents s'ocupent de l'éducation des jeunes jusqu'à ce qu'ils prennent leur envol, c'est à dire habituellement au bout de 47 jours.

Distribution

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 06/07/2005 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net