Troglodyte à long bec

Cantorchilus longirostris - Long-billed Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Cantorchilus

  • Espèce
    :

    longirostris

Descripteur

Vieillot, 1819

Biométrie
  • Taille
    : 22 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 20 à 21 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Troglodyte à long bec
adulte

Il ressemble très étroitement au Troglodyte à face pâle, mais on peut le différencier grâce à son long bec et à la teinte roussâtre de ses parties inférieures. Cependant, chez cet oiseau, la longueur du bec semble être un caractère variable et il n'est pas rare de trouver des individus intermédiaires entre les deux espèces. D'autres espèces de troglodytes, comme le troglodyte à moustaches et le Troglodyte austral partagent partiellement la même aire de distribution, toutefois cela n'entraine aucune confusion. Le premier se distingue immédiatement par ses joues fortement marquées, son trait malaire noir, sa nuque grise et ses ailes sans taches. Le second est plus petit, possède un bec plus court et un sourcil moins évident.
Chez l'adulte à long bec, le capuchon et la nuque sont brun foncé, devenant plus roussâtre sur le dos et brun rougeâtre sur le croupion. D'étroites barres sombres à peine discernables traversent la partie centrale du dos. Les rectrices sont brun rougeâtre, avec environ 12 petites barres noires, plus larges à l'extrémité, qui s'étendent à l'ensemble de la queue. Le sourcil est blanchâtre, le trait oculaire brun foncé, les lores gris. La face porte une barre malaire noire. Le menton affiche une teinte blanchâtre. La gorge est chamois pâle, la poitrine chamois rougeâtre, le ventre chamois foncé, cette couleur devenant encore plus sombre sur les flancs et la zone anale. Les couvertures alaires portent des marques qui forment des barres noires assez larges et visibles dans la région des tertiaires. Le dessous des ailes est chamois chaud. L'iris est brun ou rougeâtre, le bec gris-bleu, les pattes gris terne.
Les juvéniles son très semblables aux adultes. Toutefois les taches des couvertures auriculaires et le trait malaire sont souvent moins bien définis.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Cantorchilus longirostris bahiae (ne Brazil)
  • Cantorchilus longirostris longirostris (e Brazil)

Noms étrangers

  • Long-billed Wren,
  • Cucarachero Piquilargo,
  • Garrinchão-de-bico-grande,
  • Langschnabel-Zaunkönig,
  • hosszúcsőrű ökörszem,
  • Langsnavelwinterkoning,
  • Scricciolo beccolungo,
  • Långnäbbad gärdsmyg,
  • Langnebbsmett,
  • oriešok dlhozobý,
  • střízlík dlouhozobý,
  • Langnæbssmutte,
  • trillipeukaloinen,
  • cargolet becllarg,
  • pręgostrzyżyk długodzioby,
  • Длинноклювый кустарниковый крапивник,
  • ハシナガマユミソサザイ,
  • 长嘴苇鹪鹩,
  • 長嘴葦鷦鷯,

Voix chant et cris

Habitat

Le troglodyte à long bec vit à la lisière des forêts, dans les épaisses forêts secondaires parvenues à un bon stade de régénération, ainsi que dans les régions de coatinga, qui est un petit arbuste épineux cousin de notre acacia. Il fréquente également les mangroves mais il est moins étroitement associé aux milieux aquatiques que son proche parent le Troglodyte à face pâle (thryothorus leucotis). On le trouve à des altitudes qui varient du niveau de la mer jusqu'à 900 mètres.
Le troglodyte à long bec est endémique du Brésil où on le trouve sous deux formes distinctes dans des régions parfaitement disjointes et distantes de quelques centaines de kilomètres. La race Bahiae, vit dans le nord-est du Brésil, de Fortaleza à Salvador de Bahia en passant par Recife. La race type, Longirostris, occupe une longue bande littorale dans le sud-est , à partir de l'extrême sud de l'état de Bahia jusqu'à l'est du Minas Gerais et le nord du Parana.

Comportement traits de caractère

Compte tenu des latitudes auxquelles il réside, le troglodyte à long bec est présumé sédentaire. Son chant est varié et puissant. C'est un 'choop chip-chip-chip chii-wah-lii' répété à de nombreuses reprises. Les mâles et les femelles chantent fortement, mais des phrases légèrement différentes qui se superposent en duo. Ces phrases, pas aussi puissantes que le chant territorial, sont répétées par les deux sexes sans synchronisation. Un individu peut changer le contenu de son répertoire en cours de journée. Selon la croyance populaire brésilienne, il peut agir ainsi en reponse aux changement de temps. Le cri d'alarme est un 'cha-cha-cha-charr'.

Alimentation mode et régime

Bien qu'on n'en soit pas absolument certain, on pense que les troglodytes à long bec se nourrissent uniquement d'invertébrés.

Reproduction nidification

Le nid est une construction en forme de dôme qui possède une entrée en pente dans la partie basse. L'oiseau construit également un ou plusieurs nids servant de dortoir dont l'architecture est plus simplifiée, la coupe moins profonde et auquel il manque un tunnel d'entrée. Les oeufs qui y sont déposés n'ont, à ce jour, jamais été décrits. La période d'incubation et la date d'envol des jeunes est indéterminée.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 18/10/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2017 Oiseaux.net