Troglodyte de Zapata

Ferminia cerverai - Zapata Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Ferminia

  • Espèce
    :

    cerverai

Descripteur

Barbour, 1926

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : -
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Il ne ressemble à aucun troglodyte, ni à aucun autre oiseau qui réside dans son environnement proche. Sa relative grande taille, ses ailes courtes, sa queue allongée et son plumage fortement barré en font à Cuba une espèce quelque peu à part.
Les adultes possède un capuchon brun noirâtre, chaque plume portant une fine terminaison brun clair, ce qui donne à l'ensemble une nette impression de mouchetures sombres. La nuque, le dos et le croupion affichent la même couleur, les mouchetures se transformant en fines bandes latérales sur le dos et sur les tertiaires. Les primaires et les secondaires brun noirâtre présentent sur les filets extérieurs une série d'étroites barres sombres qui sont visibles lorsque l'aile est fermée. La queue brun noirâtre est recouverte de nombreuses barres brun grisâtre. Les côtés de la face sont mouchetés de chamois brunâtre, le sourcil n'est pas très proéminent. Le menton affiche une teinte chamois blanchâtre qui devient plus brune sur la poitrine et encore plus foncée sur les flancs. La partie inférieure des flancs porte d'évidentes barres transversales brun noirâtre. La zone anale et les cuisses brunâtres ont de vagues barres plus sombres. L'iris est brun clair, le bec brun foncé dessus et brun-jaune pâle dessous. Les pattes sont brunâtres.
Les juvéniles sont semblables aux adultes, mais leur gorge est finement mouchetée de noir, plus particulièrement sur les côtés. La poitrine est recouverte par une indistincte bande de petites taches brun foncé. Les flancs sont nettement moins barrés

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Zapata Wren,
  • Cucarachero de Zapata,
  • Kubazaunkönig,
  • kubai ökörszem,
  • Zapata-winterkoning,
  • Scricciolo di Zapata,
  • Zapatagärdsmyg,
  • Zapatasmett,
  • oriešok kubánsky,
  • střízlík kubánský,
  • Zapatasmutte,
  • kuubanpeukaloinen,
  • cargolet de Zapata,
  • strzyżyk kubański,
  • Кубинский крапивник,
  • セジマミソサザイ,
  • 扎巴鹪鹩,
  • 札帕塔鷦鷯,

Voix chant et cris

Son chant est varié. Il s'agit généralement d'un série de 4 à 7 sifflets clairs et glougloutants qui alternent avec des notes rauques. La performance dure fréquemment une minute ou plus. On ne sait pas exactement si les deux sexes chantent de concert. Le chant de la femelle est plus court et plus aigu. Le cri du troglodyte de Zapata est un 'chut chut , churr churr' enroué.

Habitat

Le troglodyte de Zapata est très sélectif et se cantonne généralement aux savanes marécageuses avec des massettes ou des roseaux du genre Cladium. Occasionnellement, il occupe également des zones buissonneuses avec des arbres à suif (myrica cerifera), des palétuviers gris (canocarpus erecta) ou toutes sortes de petits arbustes sur lesquels il peut se percher pour émettre son chant. Le niveau des eaux des marécages dans lesquels il réside est variable selon les saisons. Aussi, le troglodyte de Zapata a-t-il tendance à s'installer dans les zones moins détrempées où il a la possibilité de creuser le sol. L'aire de ce troglodyte est des plus réduite. Il séjourne uniquement dans la réserve naturelle de Ciénaga de Zapata qui couvre 70 277 hectares sur la côte méridionale à l'ouest de Cuba.

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau plutôt secret, bien qu'il grimpe au sommet de certains buissons bas pour chanter pendant d'assez longues périodes. Il possède un vol d'une qualité très médiocre, si bien qu'il vole rarement plus de 15 mètres en seule fois. Il lui arrive cependant de parcourir d'assez longues distances lorsqu'il chante au-dessus de son territoire. Sa queue est souvent dressée au-dessus de son dos, mais elle est abaissée lorsqu'il chante. Le troglodyte de Zapata est réputé pour sa pugnacité et son esprit querelleur, n'hésitant pas à éconduire sans ménagement les oiseaux de plus grande taille qui franchissent les limites de son territoire. Il se nourrit souvent sur le sol, grattant la terre pour y trouver des oeufs d'insectes et d'escargots.

Alimentation mode et régime

Son régime est étonnament varié pour un troglodyte. Il consomme principalement des invertébrés (criquets, punaises, coléoptères, chenilles, mouches et araignées) mais également des oeufs d'escargots et des limaces. Certains petits lézards sont courants au menu, dont un qui mesure environ 10 cm, d'après la taille de ses os. Le troglodyte de Zapata ingurgite aussi des végétaux comme les lichens et les graines.

Reproduction nidification

On n'a pas découvert de nid avant 1986. C'est une construction en forme de balle presque sphérique d'environ 30 cm de diamètre, avec une entrée latérale de 5 cm de hauteur. La structure extérieure est bâtie avec des feuilles de roseaux et l'intérieur est garni avec des petites feuilles. Le nid est situé généralement dans une roselière entre 50 et 70 cm au-dessus du sol. Il est élaboré par les deux parents mais la femelle couve seule. La ponte comprend seulement deux oeufs blancs. La durée d'incubation n'est pas connue. La saison de nidification est assez longue. Elle commence au mois de janvier et elle s'étend au moins jusqu'en juillet. Les mâles chantent vigoureusement au moins de janvier. L'intensité de leurs appels décroît au moins d'avril pour reprendre un peu plus tard, suggérant qu'il peut y avoir deux couvées dans la saison. On ignore tout en ce qui concerne le statut marital du mâle, et notamment s'il pratique ou non la polygamie, comme c'est le cas chez d'autres espèces de troglodytes.

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte de ZapataFiche créée le 10/12/2006 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net