Troglodyte ocré

Troglodytes ochraceus - Ochraceous Wren

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Troglodytidés

  • Genre
    :

    Troglodytes

  • Espèce
    :

    ochraceus

Descripteur

Ridgway, 1882

Biométrie
  • Taille
    : 10 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 8 à 10 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

A une exception près, celle de notre Troglodyte mignon Troglodytes troglodytes, les Troglodytidés sont endémiques du continent américain. Ce sont des passereaux insectivores de petite taille. Leur plumage, dans des tons de gris et de brun, est discret. Ils possèdent un bec long et fin, et souve... lire la suite

Description identification

Tous les troglodytes qui vivent dans son proche environnement ressemblent plus ou moins au Troglodyte austral (troglodytes aedon musculus). Le troglodyte ocré se distingue de tous ces congénères par sa face richement colorée et son large sourcil ocré. Chez les adultes, le capuchon, la nuque et le dos sont brun moyen brillant. Le front est légèrement plus orangé, le croupion plus nuancé de roux. Les épaules et les couvertures alaires présentent la même couleur que le dos. Les primaires et les secondaires sont brun foncé, les filets extérieurs portant des marques brun-orange, ce qui provoque l'apparition d'une dizaine de petites barres sur l'aile fermée. Les tertiaires sont brun foncé avec des barres sombres sur l'ensemble des filets. Les rectrices brun terne sont également barrées de noir. Les lores affichent une couleur chamois-brun. Le sourcil, qui commence en arrière de l'oeil et se poursuit jusqu'à l'épaule, est brun orangé. En comparaison, les couvertures auriculaires paraissent plus sombres que la petite tache située en avant de l'oeil. Le menton, la gorge et la poitrine forment un ensemble chamois-brun qui vire au brun foncé sur les flancs et sur le bas-ventre. Le dessous des ailes est gris chamoisé. L'iris est brun. La mandibule supérieure est brun foncé alors que la mandibule inférieure est brune avec une base pâle. Les pattes sont brunes.
Les juvéniles sont semblables aux adultes, toutefois leurs parties inférieures sont recouvertes de nombreuses petites écailles sombres et de vagues mouchetures sombres. Leur sourcil a une couleur moins éclatante.

Indications subspécifiques 2 Sous-espèces

  • Troglodytes ochraceus ochraceus (Costa Rica and w Panama)
  • Troglodytes ochraceus festinus (e Panama)

Noms étrangers

  • Ochraceous Wren,
  • Chochín Ocráceo,
  • Ockerzaunkönig,
  • Panamese Bergwinterkoning,
  • Scricciolo ocraceo,
  • Ockragärdsmyg,
  • Okersmett,
  • oriešok okrový,
  • střízlík vysočinný,
  • Irazúgærdesmutte,
  • okrapeukaloinen,
  • cargolet ocraci,
  • strzyżyk ochrowy,
  • キイロヤマミソサザイ,
  • 赭鹪鹩,
  • 奧求鷦鷯,

Voix chant et cris

Le chant est un pot-pourri de sifflements aigus, ténus, mal articulés et de trilles liquides délivrés sur un ton inhabituellement calme. Les cris sont des 'pi-iou', des 'pi-ii' roulants, fins et aigus. On entend également un 'churr' traînant et de faible intensité. On ignore la fonction de ces cris.

Habitat

Les troglodytes ocrés fréquentent les forêts humides de montagne dans lesquelles poussent de nombreuses plantes épiphytes. On les trouve généralement entre 900 et 2450 mètres, plus rarement entre 600 et 3000 mètres. Ces oiseaux s'aventurent volontiers dans les zones de pâturages dans la mesure où il y reste suffisamment d'arbres. Les troglodytes ocrés sont endémiques d'Amérique Centrale. Ils vivent principalement au Costa Rica dans la cordillère de Tilaràn mais leur aire se poursuit de façon discontinue jusqu'à l'ouest du Panama. Malgré une apparition dans la zone du canal, ils sont en principe absents de l'est du Panama. Malgré leur territoire relativement réduit, on ne compte pas moins de 3 sous-espèces : Troglodytes O. Ochraceus, la race nominale (cordillère de Tilaràn, cordillère de Talamanca et les régions montagneuses situées entre les deux) T.O. Ligea (ouest du Panama, province du Chiriqui) - T.O. Festinus (mont Cirre, dans la région du Darién, dans l'extrême est du Panama et peut-être dans la Colombie voisine).

Comportement traits de caractère

C'est un oiseau plutôt discret, bien qu'il ne soit pas trop difficile à observer si on fait preuve d'attention et si on s'arme d'un peu de patience. Le troglodyte ocré recherche sa nourriture sur les troncs moussus et sur les branches qu'il gravit avec aisance. La famille, constituée habituellement d'un adulte et de deux jeunes, se repose dans un nid qui a été utilisé précédemment pour la reproduction. Quelque soit la race, aucun mouvement saisonnier ou migratoire n'a jamais été décelé. L'espèce est donc présumée complètement sédentaire.

Alimentation mode et régime

Comme la plupart de ses congénères, son régime est composé vraisemblablement d'invertébrés.

Reproduction nidification

A ce jour, seulement trois nids ont été découverts. Chose curieuse pour un oiseau du genre troglodytes, ils étaient tous les trois placés dans une situation identique, dans une touffe d'épiphytes tout au bout d'un très grosse branche, bien arrimée à elle par de fines racines de façon à éviter la chute. Ces trois nids étaient donc suspendus à une hauteur de 15 mètres au-dessus du sol, si bien que leur situation élevée empêchait tout examen détaillé de la structure et des matériaux de construction. La femelle semble s'occuper principalement de la construction du nid. La couleur et la forme des oeufs sont inconnus. La durée de l'incubation et du séjour au nid restent pour l'instant un mystère. On ignore également la taille de la ponte mais la plupart des groupes familiaux sont composés de 2 juvéniles. Au Costa Rica, la saison de nidification semble se dérouler d'avril à juillet, des jeunes ayant été aperçus au nid en mai. Une construction de nid a également été repérée à la fin mai.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Dans un environnement qui lui convient, il est relativement commun. L'espèce ne semble pas du tout menacée et aucune mesure particulière de protection n'a été prise.

Iconographie

plus de photos

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Troglodyte ocréFiche créée le 12/03/2008 par Daniel Le-Dantec © 1996-2018 Oiseaux.net