Brève à nuque bleue

Hydrornis nipalensis - Blue-naped Pitta

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Pittidés

  • Genre
    :

    Hydrornis

  • Espèce
    :

    nipalensis

Descripteur

Hodgson, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 25 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 110 à 132 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cette brève de taille moyenne est remarquable par sa tête entièrement fauve à chamois-roux, y compris le front. La région en arrière de l'oeil est généralement roux-orange plus foncé. Une ligne noire qui démarre en arrière du globe oculaire décrit une courbe qui contourne les couvertures auriculaires. Ce trait sombre n'est pas toujours très visible. Les mâles ont l'arrière du capuchon et la nuque d'un bleu éclatant alors que chez les femelles ces parties sont vertes. Chez les deux sexes, les parties supérieures sont vertes avec une légère nuance bleue sur le manteau et le croupion. Le dessous est de couleur fauve. Les mâles présentent habituellement sur les parties inférieures une teinte rose plus brillante que les femelles.
Les subadultes sont semblables à leurs parents, sauf qu'ils affichent une série de larges taches crème sur les couvertures alaires. Ils ont également une bavette noire écaillée sous le menton. Les immatures sont brun foncé avec une gorge blanche et un ventre chamoisé. Le plumage est marqué de multiples motifs : larges stries chamois sur le capuchon, taches chamois sur le dos et mouchetures blanches sur la poitrine. La race Hendeei est bien plus petite que la race nominale. Chez elle, le bleu est réduit à une simple tache bien nette sur la nuque.

Indications subspécifiques 2 sous-espèces

  • Hydrornis nipalensis nipalensis (c Nepal, se Tibet and ne India to Bangladesh and Myanmar)
  • Hydrornis nipalensis hendeei (e Myanmar, n Thailand, Laos and n Vietnam)

Noms étrangers

  • Blue-naped Pitta,
  • Pita nuquiazul,
  • Blaunackenpitta,
  • himalájai pitta,
  • Blauwnekpitta,
  • Pitta nucazzurra,
  • blånackad juveltrast,
  • Blånakkepitta,
  • pita modrotylová,
  • pita nepálská,
  • Blånakket Pitta,
  • ruskopitta,
  • pita de clatell blau,
  • kurtaczek modrokarkowy,
  • Непальская питта,
  • アオエリヤイロチョウ,
  • 蓝枕八色鸫,
  • นกแต้วแล้วใหญ่ท้ายทอยสีฟ้า,
  • 藍枕八色鳥,

Voix chant et cris

Le cri de la brève à nuque bleue est un double-sifflement absolument magnifique. Il est délivré à l'aube et tard dans la soirée. On dit, qu'à quelques détails près, il est identique à celui de la brève à nuque fauve (Pitta Oatesi) qui partage la même aire de distribution.

Habitat

Cet oiseau fréquente une grande variété d'habitats. On le trouve surtout dans les forêts tropicales primaires et secondaires mais également dans les clairières et dans un grand nombre d'habitats dégradés. D'après certains observateurs, la brève à nuque bleue montre une grande préférence pour les forêts secondaires denses et pour les jungles de bambous qui leur sont proches. Selon eux, elles affectionnent également les zones boisées dominées par les bambous qui poussent sur le flanc des collines abandonnées par les cultures. Au Népal, la brève à nuque bleue fréquente les ravins humides dans les forêts pourvues d'un sous-bois épais. Dans le nord de l'Inde, elle occupe les crêtes assez arides qui surplombent les rivières et les cours d'eau permanents. En Birmanie, on la trouve dans des forêts de teck qui possèdent un épais tapis de feuilles mêlé avec des mauvaises herbes. Selon les régions, cette brève réside à des altitudes très diverses. En Inde, on peut la trouver dans les plaines mais c'est une espèce qui fréquente habituellement de plus hautes altitudes jusqu'à 2150 m. En Assam, elle vit de 200 à 700 m, en Arunachal Pradesh de 425 à 1830 m, au Bhoutan de 640 à 1000 m et au Sikkim jusqu'à 1525 m. En Indochine, la race Hendeei fréquente des altitudes plus modérées. Elle atteint au maximum 900 m dans le Tonkin.
Il existe deux sous-espèces : l'aire de la race nominale Nipalensis s'étend du centre du Népal jusqu'au nord-ouest de la Birmanie en passant par le Bengale Occidental, le Darjeeling, le Sikkim, le Bhoutan et le nord-est de l'Inde. La race Hendeei vit en Indochine (Tonkin, Vietnam, Nord Laos) et en Chine (sud du Yunnan et sud-ouest du GuangXi).

Comportement traits de caractère

Cette brève est très timide. Elle fuit en sautillant rapidement au moindre danger. Parfois, elle s'envole et trouve refuge dans les branches basses d'un petit arbre. Les brèves à nuque bleue se perchent vraisemblablement dans les arbres de petite taille. C'est également de cet endroit qu'elles émettent leurs cris, tôt dans la matinée et en soirée. Les brèves à nuque bleue recherchent leur nourriture en couples. Lorsqu'elles prospectent dans la litière de feuilles, elles utilisent parfaitement l'environnement et le couvert ombragé pour bien se camoufler. Dans ces moments-là, leur attitude est très similaire à celle des grives. Elles marchent sur une faible distance, marquent un temps d'arrêt pour écouter et fouiller dans la litière puis elles reprennent leur progression. Apparemment, ces oiseaux entreprennent des migrations altitudinales. Pendant les périodes de froid rigoureux, ils descendent dans les plaines du Brahmapoutre et du Bengale, à des endroits où ils ne sont pas répertoriés comme nicheurs.

Alimentationmode et régime

Les brèves à nuque bleue ont un régime insectivore. Elles consomment des fourmis et des petits coléoptères ainsi que des vers de terre, des punaises, des lézards et même des petits rongeurs des champs. Au Laos, ces brèves ingurgitent surtout des fourmis et des escargots. En Indochine, les populations locales capturent les brèves à nuque bleue en se servant de criquets et de grenouilles comme appâts. On peut donc considérer que ces derniers font partie intégrante de leur menu.

Reproduction nidification

En Inde, la saison de reproduction se déroule d'avril à août mais la plupart des oeufs sont pondus entre mai et juin. Certains oeufs collectés à la fin du mois du mois d'août appartiennent éventuellement à des secondes nichées. Le nid est une importante structure oblongue en forme de dôme avec une entrée à une extrémité. Il est généralement situé à terre ou à une faible hauteur, ne dépassant pas 2 mètres dans un fouillis de buissons, un massif de bambous, à la fourche d'un petit arbre, sur une plate-forme de branches ou de détritus à l'intérieur des broussailles. Très rarement, certaines constructions sont placées à des hauteurs supérieures allant jusqu'à 6 mètres au-dessus du sol.
Les nids qui sont bâtis dans les arbres sont habituellement calés à la fourche de deux puissantes branches ou dans un enchevêtrement de branches plus modestes. De tels nids sont placés sur une plate-forme de matériaux en décomposition ou sur une accumulation d'autres matériaux qui sont ordonnés de telle façon que le nid placé au-dessus y trouve une bonne assise. L'entrée est orientée vers la seule partie de l'arbre par laquelle le nid peut être approché. Elle permet aux adultes qui couvent de surveiller les éventuels intrus et de fuir rapidement en cas de danger. Les nids placés sur les plate-formes dans les arbres mesurent environ 50 cm de large et 20 cm de profondeur. L'entrée possède un diamètre de plus de 9 cm. Les nids qui sont construits à terre sont fabriqués presque entièrement avec des feuilles de bambou. Ils sont garnis avec des petites racines. Les nids qui sont placés un peu au-dessus du sol intègrent une plus grande variété de matériaux : brindilles, racines, frondes de fougères, tiges d'herbes qui sont utilisées pour masquer les feuilles de bambou. Ces matériaux sont parfois tellement décomposés et assemblés de façon si lâche que la construction est extrêmement fragile et peut s'effondrer à la moindre manipulation.
Sur le sous-continent indien, les brèves à nuque bleue pondent de 3 à 5 oeufs. Ces derniers ont une forme ovale, sont d'une couleur blanc brillant avec des taches de couleur variable. : violet-encre, rouge brunâtre, noir brunâtre, lilas ou gris-lavande. Certains oeufs sont teintés de rose. Pour la plupart des oeufs, les marques consistent en des points ou des petites taches irrégulières, alors que pour d'autres, les taches sont plus larges et alternent plus ou moins avec de courtes stries trapues, des lignes éparpillées et d'autres sortes de motifs. Certains oeufs sont presque sans marques. Les deux adultes partagent la plupart des travaux. Ensemble, ils bâtissent le nid, couvent les oeufs et nourrissent les petits. L'incubation dure environ 17 jours. D'après certaines observations, les brèves à nuque bleue réutilisent exactement le même site de nidification années après années. Sur une période de 10 ans, un couple élève deux nichées par saison. La première ponte qui comprend 4 oeufs est déposée au tout début du mois de mai. On ne possède pas de renseignements concernant la reproduction des oiseaux d'Indochine (race Hendeei).

Distribution

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Brève à nuque bleueFiche créée le 02/03/2008 par
publiée le - modifiée le 02-03-2008
© 1996-2021 Oiseaux.net