Brève des Sula

Erythropitta dohertyi - Sula Pitta

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Pittidés

  • Genre
    :

    Erythropitta

  • Espèce
    :

    dohertyi

Descripteur

Rothschild, 1898

Biométrie
  • Taille
    : 16 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 50 à 70 g
Distribution

Distribution

Description identification

Les sexes sont presque identiques, hormis la couleur des iris. Chez les adultes, le front, l'avant du capuchon et les lores sont noirâtres, avec quelques petites taches bleu clair sur l'avant du front. Les plumes du capuchon jusqu'à la nuque sont rouge orangé foncé avec des bases noires. Les plumes qui entourent immédiatement l'œil sont noirâtres et mixées avec du bleu très clair, ce qui leur donne un aspect gris et forme une tache claire. Les couvertures auriculaires, la gorge et la partie supérieure de la poitrine sont noirs, formant un large collier autour de la nuque et bordant le rouge-orange de la calotte. Les plumes situées à la lisière de ce collier ont de larges terminaisons bleues et forment un second collier au sommet du manteau. Le reste du manteau est vert brillant, le bas du dos et le croupion sont bleu clair, légèrement ardoisé. La totalité des couvertures alaires ainsi que les filets extérieurs et les extrémités des secondaires sont bleu pâle avec une légère teinte verte au niveau des tertiaires. Le haut sombre de la poitrine est souligné par une large bande bleu clair brillant qui est elle-même soulignée par une bande noire de moindre largeur. Le ventre et les sous-caudales sont orange-écarlate. Le dessous des ailes est gris-brun clair avec un peu de bleu clair et de légères taches blanches. Le bec est brun noirâtre avec une pointe et une bouche rose-corne. L'iris est brun, les pattes gris-bleu.

La femelle diffère de son partenaire par sa gorge noir brunâtre, son iris blanc et sa taille légèrement inférieure. Les immatures n'ont jamais été décrits à ce jour.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Sula Pitta,
  • Pita de Sula,
  • Sulapitta,
  • sula-szigeteki pitta,
  • Sulapitta,
  • Pitta delle Sula,
  • sulajuveltrast,
  • Sulapitta,
  • pita sulská,
  • pita sulská,
  • Sulapitta,
  • kurtaczek celebeski,
  • Суласская питта,
  • Paok mopo sula,
  • スラヤイロチョウ,
  • 苏拉八色鸫,
  • 蘇拉八色鳥,

Voix chant et cris

La brève des Sula émet un chant complexe qui dure environ 3 secondes. Il commence par une phrase trisyllabique abrupte puis se poursuit, après une courte pause, par une série de 5 notes étirées qui décroissent en hauteur et en volume : "hk-wha-ha-khwa-kwa-wha-wha-wha". Un autre chant a été répertorié. Il s'agit d'un "kwek-kwek-kwek-kwoOo" dont la dernière ou les deux dernières notes traînent un peu plus en longueur.

Habitat

Les brèves des Sula vivent dans un environnement très varié. On peut généralement les observer dans des régions où la forêt a subi un abattage sélectif, mais également dans des endroits qui ont dû supporter des dégradations importantes, en particulier, les zones où les larges massifs de bambous dominent les sous-bois. Ces oiseaux semblent confinés aux forêts de plaine, car ils ne sont jamais observés au-dessus de 200 mètres d'altitude. Dans l'île de Banggai, ils ont été repérés dans des forêts secondaires complètement régénérées. Comme son nom l'indique, cette espèce est originaire de l'archipel des Sula, et plus particulièrement de Mangole, Taliabu, Seho, et peut-être Sulabesi. On la trouve également à Banggai et à Peleng, à l'est de Sulawesi. L'espèce est monotypique (pas de sous-espèce).

Comportement traits de caractère

C'est une espèce peu étudiée, si bien qu'on a récolté peu de renseignements sur sa conduite. C'est un oiseau solitaire qui s'enfuit en sautillant dès qu'il est dérangé. Les individus observés à Taliabu ne se perchent jamais dans la végétation basse ou dans les arbres. Lorsqu'elles recherchent leur nourriture, les brèves des Sula rejoignent souvent des bandes mixtes composées de brèves élégantes et grives à dos roux (Zoothera erythronota) qui prospectent à faible distance les unes des autres.

Alimentationmode et régime

Pas véritablement d'informations. Son régime est sans doute semblable à celui de la Brève à ventre rouge, c'est à dire qu'il est composé majoritairement d'insectes et d'invertébrés.

Reproduction nidification

Des observations très anciennes effectuées sur l'île de Mangole suggèrent que la saison de reproduction se déroule à la fin de l'année, d'octobre à novembre. Les nids et les œufs sont totalement inconnus. Jusqu'à récemment, la brève des Sula était traitée comme une sous-espèce de la Brève à ventre rouge (sous le nom de Pitta erythrogaster dohertyi) et elle possède vraisemblablement avec elle des forts liens de parenté. Pour information, la Brève à ventre rouge construit un nid volumineux à faible hauteur au-dessus du sol. Elle y dépose généralement deux œufs blancs légèrement tachés du côté de la pointe. Les deux espèces ont des dates de reproduction qui sont assez similaires.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Selon des observateurs récents, ce n'est pas une espèce très courante à Taliabu mais le fait qu'elle soit capable de s'adapter à des habitats considérablement dégradés plaide en sa faveur. Du coup, les scientifiques pensent qu'elle n'est pas sérieusement en danger pour l'instant.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Brève des SulaFiche créée le 15/05/2008 par
publiée le - modifiée le 27-05-2008
© 1996-2021 Oiseaux.net