Bruant zizi

Emberiza cirlus - Cirl Bunting

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Emberizidés

  • Genre
    :

    Emberiza

  • Espèce
    :

    cirlus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 17 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 17 à 25 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Emberizidés sont une petite famille de petits passereaux de l'ancien monde riche d'un genre, le genre Emberiza, fort de 44 espèces. Ils montrent, sauf exception, un dimorphisme sexuel, avec les mâles plus colorés que les femelles. Le brun est la teinte dominante, mais pas exclusive, des pa... lire la suite

Description identification

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial
Bruant zizi
♀ adulte

Le Bruant zizi mâle ressemble superficiellement au Bruant jaune. La confusion peut venir surtout des femelles et des jeunes. Il est un peu plus petit avec la queue plus courte.
La mâle nuptial se distingue aisément de dos à ses parties supérieures (manteau, couvertures et tertiaires) très châtain et à l'absence de roux vif au croupion qui est gris olive. De face, ce qui frappe est le dessin de la tête et la poitrine. Le premier est très contrasté avec une succession de bandes sombres (calotte grise striée de noir, lores noirs, couvertures auriculaires noirâtres et gorge noire) et de deux bandes jaunes intercalées encadrant le bandeau oculaire sombre. Une tache blanche est visible à l'arrière des parotiques. La poitrine présente un large plastron olive surmonté d'un collier jaune et souligné de deux larges plages châtain remontant vers les poignets. Le ventre est jaune et les flancs légèrement striés. Le bec est bicolore, noir dessus et gris bleuté dessous. Les deux paires externes de rectrices ont du blanc, bien visible seulement en vol ou pendant la toilette, sur leur vexille interne.
La femelle ressemble au mâle, mais en moins coloré. Elle se distingue assez facilement de la femelle du Bruant jaune à ses couvertures châtain, son croupion gris brun, les patrons de tête et de poitrine identiques à ceux du mâle mais moins marqués, moins colorés. Le plumage est plus strié et la gorge est blanche.
Le juvénile est comme une femelle terne. Le châtain des ailes reste notable. Par rapport au jeune B. jaune, le patron de tête est net. La poitrine et les flancs sont plus nettement et plus finement striés de brun. Et bien sûr, n'oublions pas que les deux espèces ont des cris très différents.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cirl Bunting,
  • Escribano Soteño,
  • Escrevedeira,
  • Zaunammer,
  • Sövénysármány,
  • Cirlgors,
  • Zigolo nero,
  • Häcksparv,
  • Hekkspurv,
  • strnádka svrčivá,
  • strnad cvrčivý,
  • Gærdeværling,
  • pensassirkku,
  • gratapalles,
  • Álmtittlingur,
  • cierlik,
  • žogu stērste,
  • plotni strnad,
  • Огородная овсянка,
  • ノドグロホオジロ,
  • 黄道眉鹀,
  • 黃道眉鵐,

Voix chant et cris

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial

Le cri habituel est un "siii" incisif et pénétrant. C'est un cri de contact. Les cris poussés lorsqu'ils sont actifs et mobiles sont fins et aigus, tsit, sit, tit, titit, et variantes.
Le chant est une suite rapide de notes tintantes d'une durée de 2 à 3 secondes et qu'on peut qualifier de trille. Le rythme en est constant mais, suivant les chanteurs, la tonalité des notes varie. Certaines sont sèches et métalliques tandis que d'autres peuvent être qualifiées de liquides.

Habitat

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial

Le Bruant zizi recherche les milieux agricoles traditionnels, variés et à faible pression anthropique (parcelles agricoles avec marges incultes, jardins, vignobles, prairies.

incluant des ligneux structurants mais en nombre pas trop élevé (grands arbres isolés, alignés ou en petits bosquets, zones buissonnantes, haies, vergers...). La forêt n'est fréquentée que sur la marge et à condition que l'écotone soit favorable.
Héliophile, il choisit les bonnes expositions. En milieu collinéen, une exposition sud est préférée. C'est particulièrement net au nord de l'aire où c'est exclusivement un oiseau des versants bien exposés. Dans le sud de l'aire, par exemple au Maghreb, il monte jusque vers 1500 m.
Il n'est pas vraiment anthropophile, mais on peut le trouver en milieu suburbain, là où l'habitat est entouré d'espaces dégagés. Il arrive qu'on voit un mâle chantant sur un fil électrique ou une antenne de télévision.
Pendant la période hivernale, on peut souvent l'observer dans les chaumes et les champs récoltés à proximité des grandes haies et des arbres.

Comportement traits de caractère

Bruant zizi
♀ adulte

Le Bruant zizi est plus discret que son cousin le Bruant jaune et, s'il lui arrive de chanter à découvert à la pointe d'un arbre, sur un fil ou une antenne de télévision, il reste le plus souvent caché par le feuillage et l'observateur doit se contenter de sa voix. Malgré cette apparente timidité, il se mêle volontiers en intersaison aux bandes de fringilles et autres granivores dans sa quête de nourriture.

Vol

Bruant zizi
♂ adulte

Le vol est un vol typique d'embérizidé, direct et onduleux. C'est par l'habitat et le cri qu'on le différenciera d'autres bruants.

Alimentationmode et régime

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial

Le Bruant zizi est essentiellement granivore, recherchant spécialement les graines de poacées et par extension celles des céréales, au sol. Bien d'autres graines entrent aussi dans son régime. A la belle saison, les couples recherchent ensemble leur nourriture. Les jeunes sont nourris d'insectes divers, plus nutritifs que des graines. En hiver, les oiseaux se nourrissent avec d'autres granivores dans les champs et friches, mais jamais trop loin des ligneux refuge.

Reproduction nidification

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial

Le Bruant zizi est un sédentaire dont la période de reproduction s'étend de fin mars à août, plus longue bien sûr au sud qu'au nord.

Bruant zizi
♀ adulte plum. nuptial
Il y a le plus souvent deux nichées au printemps, mais une troisième peut éventuellement trouver place en juillet-août.
Le nid est construit à faible hauteur (en général moins d'1m50) bien dissimulé dans un arbuste dense, épineux ou coniférien, voire dans une plante grimpante, par exemple un lierre. Le mâle invite la femelle à se mettre à l'ouvrage en se promenant avec quelques brins d'herbe dans son bec, mais c'est cette dernière qui se charge de la totalité du travail. Le nid est un amas assez grossier de tiges, d'herbes sèches et de mousse protégeant une coupe soignée constituée de fibres, de radicelles et de poils. La ponte se compose de 3 à 4 œufs (2 à 5) grisâtres tachés de brun clair et rehaussés de dessins noirs. La femelle en assure l'incubation pendant 11 à 13 jours. Les jeunes, nourris par les deux adultes, s'envolent à 14 jours.

Distribution

Bruant zizi
♂ adulte plum. nuptial

Le Bruant zizi est un méridional sédentaire, occupant les pays bordant la Méditerranée, excepté au sud-est et à l'est où les habitats sont trop arides. Il occupe aussi les îles méditerranéennes. Il est en limite d'aire dans le nord de la France et rares sont les points de présence au Bénélux et en Allemagne. Il en est de même plus à l'est mais à des latitudes inférieures du fait du climat plus continental. Il est ainsi très rare en Autriche, en Hongrie et en Roumanie. Il est présent dans le sud de l'Angleterre et au Pays de Galles. On peut penser que le changement climatique en cours pourrait le favoriser au nord de son aire.

Menaces - protection

Bruant zizi
juvénile
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Le Bruant zizi n'est pas menacé. Il a connu des hauts et des bas mais sa population est actuellement évaluée stable. C'est sur les marges de l'aire que sa présence est plus fragile et que des disparitions locales sont possibles.
Le cas de l'Angleterre est intéressant. L'espèce était bien répandue dans le sud du pays et au Pays de Galles puis a décliné fortement et aurait disparu sans les mesures qui ont été prises, principalement concernant l'habitat, et qui ont restauré progressivement la population.
Les menaces sont connues, ce sont les changements qui touchent son habitat traditionnel semi-ouvert, que ce soit du fait d'une trop grande pression humaine (perte de diversité végétale, exploitation intensive des terres, urbanisation...) ou au contraire d'une déprise qui entraine la fermeture du milieu par développement des ligneux qui limite l'accès au sol.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Bruant ziziFiche créée le 06/11/2020 par
publiée le - modifiée le 06-11-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net