Chouette hulotte

Strix aluco - Tawny Owl

Systématique
  • Ordre
    :

    Strigiformes

  • Famille
    :

    Strigidés

  • Genre
    :

    Strix

  • Espèce
    :

    aluco

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 39 cm
  • Envergure
    : 94 à 104 cm.
  • Poids
    : 420 à 590 g
Longévité

18 ans

Distribution

Distribution

Description identification

Chouette hulotte
adulte
Chouette hulotte
adulte

La Chouette hulotte est une chouette de taille moyenne (envergure de 95 à 105 cm) inféodée aux milieux forestiers du paléarctique occidental. L'espèce présente deux morphes de plumage, un gris et un roux, comme beaucoup d'autres rapaces nocturnes.
L'adulte de morphe gris a un plumage brun gris marqué de taches brun sombre et claires qui rompent la continuité et le rendent très cryptique. Une bande blanche ou crème est particulièrement visible au niveau des scapulaires externes. Le dessous est blanc à beige clair, strié et barré plus discrètement de brun. La grosse tête arrondie porte un masque facial pâle à contours arrondis bien développé. Il est coupé en son centre par une ligne sombre qui rejoint le bec. Il présente de légers cercles concentriques autour des gros yeux sombres. Le bec, surmonté par un X blanc est couleur paille.
Chez le morphe roux, le brun gris froid du plumage est remplacé par un brun roux chaud, parfois très vif, du plus bel effet. Mais les dessins restent les mêmes.
Le jeune oiseau est d'abord couvert d'un duvet gris blanchâtre qui cède la place progressivement au plumage juvénile, plus pâle, plus lâche, plus nettement et plus finement barré que celui de l'adulte. L'oeil est très sombre, avec parfois un aspect bleuté à la lumière du jour.

Indications subspécifiques 7 sous-espèces

  • Strix aluco aluco (n, c and se Europe through the Ukraine and European Russia)
  • Strix aluco biddulphi (Pakistan and nw India)
  • Strix aluco harmsi (Kazakhstan, Uzbekistan and Kyrgyzstan)
  • Strix aluco sanctinicolai (ne Iraq and w Iran)
  • Strix aluco siberiae (Ural Mts. to w Siberia)
  • Strix aluco sylvatica (w and s Europe, w Turkey)
  • Strix aluco willkonskii (ne Turkey and nw Iran to Turkmenistan)

Noms étrangers

  • Tawny Owl,
  • Cárabo Común,
  • Coruja-do-mato,
  • Waldkauz,
  • Macskabagoly,
  • Bosuil,
  • Allocco eurasiatico,
  • Kattuggla,
  • Kattugle,
  • sova obyčajná,
  • puštík obecný,
  • Natugle,
  • lehtopöllö,
  • gamarús euroasiàtic,
  • Náttugla,
  • puszczyk (zwyczajny),
  • meža pūce,
  • lesna sova,
  • Серая неясыть,
  • モリフクロウ,
  • *灰林鸮,
  • 灰林鴞,

Voix chant et cris

Chouette hulotte
juvénile

Du fait de son habitat forestier, on l'entend plus qu'on ne la voit. Le hululement territorial du mâle lui a donné son nom vernaculaire de chat-huant. Il est émis presqu'exclusivement la nuit. C'est un chant facile à imiter par une bouche humaine et c'est probablement l'imitation de ce chant utilisé comme cri de ralliement par les contrebandiers-insurgés de la fin du 18e siècle dans l'ouest de la France qui leur a valu le nom de chouans.
Ce chant est émis en deux temps. Tout d'abord un "ouuuuu" prolongé, montant puis descendant, suivi une à deux secondes plus tard d'un "ou... ou ou ou ou" avec la première syllabe détachées des suivantes en saccade. Il arrive que la fin du chant approche le tremolo et dans ce cas, il peut présenter une parenté avec celui de la Nyctale de Tengmalm, source possible de confusions.
La femelle répond au mâle par des "kiwit" bisyllabiques puissants, isolés ou en séries. L'espèce étant commune et particulièrement vocale, les vocalises de la hulotte font partie du paysage sonore nocturne des forêts européennes.
Le juvénile quémande avec des "tchiiit" étouffés, simples ou dédoublés en "tchi.iit, tout à fait typiques.

Habitat

Chouette hulotte
adulte

La Chouette hulotte est un oiseau des milieux arborés ouverts et semi-ouverts. Les arbres sont une nécessité vitale pour elle, en particulier pour sa nidification cavernicole.

Les facies habités sont très variés, forêts feuillues et mixtes, particulièrement dans leurs parties les plus variées physionomiquement, les parcs et bosquets, les ripisylves, les milieux rupestres en contexte forestier, etc. Elle évite les vieilles futaies compactes trop uniformes et ne pénètre pas la forêt de conifères boréale.

Comportement traits de caractère

Chouette hulotte
immature

La Chouette hulotte est une espèce sédentaire qui défend son territoire toute l'année. Elle est assez strictement nocturne, mais il arrive qu'on entende son chant de jour.

Chouette hulotte
adulte
En revanche, elle ne vole qu'à la nuit tombée. C'est un oiseau très vocal toute l'année de telle sorte qu'on apprend rapidement sa présence dans un site.
Avec un peu de chance, on peut l'observer de jour à son reposoir diurne, par exemple à l'entrée d'une cavité dans un arbre, dans un arbuste touffu, un lierre imposant ou une anfractuosité de rocher.
Elle est connue pour son agressivité près du nid. Si on l'approche de trop près, on peut subir une attaque de sa part. On site l'exemple d'un ornithologue photographe qui a perdu un oeil en voulant la photographier au nid.
Finalement, par son mode de vie, elle n'interfère que peu avec les activités humaines, contrairement à la Chouette effraie par exemple.

Vol

Chouette hulotte
adulte

Le vol de la Chouette hulotte est rapide et direct. Les battements d'ailes, saccadés, sont énergiques et puissants.

Alimentationmode et régime

Chouette hulotte
adulte

La Chouette hulotte est un prédateur assez opportuniste dont le régime varie en fonction des ressources du milieu.

Chouette hulotte
Poussin
Il connaît des variations saisonnières et inter-annuelles.
Mais elle est avant tout une prédatrice de petits mammifères, rongeurs et insectivores, et de petits oiseaux. Les rongeurs forestiers, le Campagnol roussâtre et les deux mulots, sont échantillonnés systématiquement et constituent habituellement plus de la moitié du régime en biomasse, plus encore les années de pullulation consécutives à une bonne fructification des essences forestières. Les musaraignes tiennent également une bonne place. Les oiseaux arrivent juste derrière.
Mais du fait de l'opportunisme de la chouette, le spectre alimentaire est très large. Il inclut en part minoritaire des invertébrés (lombrics, insectes...), de petits mollusques, des amphibiens comme les grenouilles et de nombreux oiseaux et mammifères dont la taille va respectivement jusqu'à celle du geai et de l'écureuil.
La chasse n'est pas itinérante mais le repérage des proies se fait à l'oreille depuis un perchoir bien placé.
Il a été démontré que mâle et femelle ont des stratégies alimentaires légèrement différentes et ne chassent pas tout à fait dans les mêmes endroits ni exactement les mêmes proies. Le mâle tendrait à se spécialiser plus que la femelle qui aurait un spectre plus large. Ceci a probablement pour but de limiter la concurrence entre eux.

Reproduction nidification

La nidification de la Chouette hulotte est cavernicole, c'est à dire qu'elle niche dans une cavité.

Chouette hulotte
Poussin
Cette cavité est située le plus souvent dans un vieil arbre, mais ce peut être aussi un trou dans une paroi rocheuse, plus rarement dans un vieux nid d'une autre espèce comme un nid de buse, encore plus rarement dans un contexte anthropique, dans un bâtiment inoccupé ou désaffecté, dans la paille ou le foin dans une grange ou sous un hangar, dans un vieux grenier ouvert...
La saison de reproduction s'étend de fin février à juillet et dépend des localités et de leur climat. Le nid n'est pas apprêté. La femelle pond directement sur le substrat 3 à 5 oeufs blancs et assez arrondis, pondus à intervalles de 2 à 4 jours. La femelle, ravitaillée par le mâle, couve 28 à 30 jours. Les poussins sont couvés par la femelle pendant une 15e de jours, le mâle ravitaillant la famille. Ils sont ensuite laissés seuls pendant que les adultes chassent. Les jeunes quittent le nid à 5 à 6 semaines et continuent à quémander bruyamment leur pitance dans les environs du nid. Ils ne deviendront vraiment indépendants que 2 mois et demi environ après avoir quitté le nid. La majorité d'entre eux n'atteindront pas l'âge d'un an.

Distribution

Chouette hulotte
adulte

La Chouette hulotte occupe toute l'Europe à l'exception de l'Irlande et d'une grande partie nord de la Scandinavie où elle est remplacée par d'autres espèces. Ce n'est pas un oiseau de la taïga. Son aire de distribution s'avance vers l'est en Sibérie russe jusque dans la région d'Omsk. Au sud de l'aire, elle se trouve au Maghreb, en Asie mineure et au Proche-Orient. Plus à l'est, elle devient montagnarde et occupe le Caucase, les montagnes d'Iran et d'Asie centrale, le Tien Shan, le Pamir, et enfin les reliefs à cheval sur l'extrême NE de l'Afghanistan, le nord du Pakistan et l'extrême NW de l'Inde.
7 sous-espèces se partagent cet espace.
L'espèce est strictement sédentaire.

Menaces - protection

Chouette hulotte
adulte
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La Chouette hulotte est une espèce commune et donc non considérée menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Chouette hulotteFiche créée le 24/05/2020 par
publiée le - modifiée le 24-05-2020
© 1996-2020 Oiseaux.net