Cutie du Népal

Cutia nipalensis - Himalayan Cutia

Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Léiothrichidés

  • Genre
    :

    Cutia

  • Espèce
    :

    nipalensis

Descripteur

Hodgson, 1837

Biométrie
  • Taille
    : 19 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 40 à 56 g
Distribution

Distribution

Description identification

Cutie du Népal
♂ adulte plum. nuptial
Cutie du Népal
♂ adulte plum. nuptial

Cet oiseau élégant, à l'apparence attractive mais à la silhouette boulotte, possède un dessous blanc avec des motifs noirs en forme de nervure au niveau des flancs et des côtés de la poitrine. Chez le mâle, le capuchon est bleu ardoise. Une longue bande sombre traverse la face, se développant des lores jusqu'à la nuque. Les ailes sont noires et bleu-ardoise. Le dos et les couvertures sus-caudales affichent une couleur éclatante rousse, les plumes de ces dernières recouvrant presque toute la queue excepté l'extrémité qui est noire. Les sous-caudales sont chamois. Le dessous des ailes est blanc et noir.
La femelle est plus terne que son partenaire. La bande faciale est brun-chocolat au lieu de noir. Le dos est brun-roux avec des taches sombres en forme de gouttes. En vol, la cutie du Népal ressemble à un petit Pic trapu avec ses sus-caudales rousses. Les jeunes mâles sont semblables aux adultes mais leurs parties supérieures sont plus claires. Les jeunes femelles ressemblent à leur mère mais le capuchon est plus sombre. Les lores, les couvertures auriculaires et les côtés de la tête sont quasiment noirs. Les taches sur le dos sont plus rondes et les barres sur les flancs sont remplacées par des taches noires regroupées par paires.
Chez les adultes, les iris sont brun cramoisi, le bec est noir hormis la base de la mandibule inférieure qui est bleuâtre. Les pattes et les pieds sont jaune éclatant.

Indications subspécifiques 3 sous-espèces

  • Cutia nipalensis nipalensis (c and e Himalayas to n Myanmar and sw China)
  • Cutia nipalensis melanchima (e Myanmar, s China, n w Thailand and n Indochina)
  • Cutia nipalensis cervinicrissa (Malay Pen.)

Noms étrangers

  • Himalayan Cutia,
  • Cutia nepalesa,
  • Weißbauchcutia,
  • erdei timália,
  • Cutia,
  • Cutia,
  • Kutia,
  • Kutia,
  • kutia himalájska,
  • timálie proužkoboká,
  • Cutia,
  • sinilakkitimali,
  • cútia de l'Himàlaia,
  • zebrobrzuszek himalajski,
  • Кутия,
  • セアカチメドリ,
  • 斑胁姬鹛,
  • นกขัติยา,
  • 斑脇姬鶥,

Voix chant et cris

Cutie du Népal
♂ adulte

La cutie du Népal émet un double "chirp" puissant et caractéristique ou un simple "chirp" qui résonne comme un cri strident. On peut également entendre des "chichip-chip-chichip" forts et monotones qui sont répétés à l'infini, entre 6 et 160 fois sans discontinuer. D'après Smythies, cet oiseau produit aussi des "piou-piou-piou" qui peuvent durer pendant un long moment.

Habitat

Cutie du Népal
♂ adulte

Les cuties du Népal apprécient les forêts épaisses de chênes et les zones boisées de feuillus dont les troncs sont recouverts de mousse. Ces oiseaux résident ente 1350 et 2500 mètres. Au Sikkim, ils hivernent aux alentours de 2000 mètres, mais dans les collines du Cachar, dans l'état d'Assam, ils descendent jusqu'à 900 m. La zone de nidification n'est pas fixée avec précision mais elle se situe vraisemblablement au-dessus de 1500 mètres.

Comportement traits de caractère

Les cuties du Népal vivent généralement au sein de petits groupes mixtes itinérants. Ce sont des oiseaux essentiellement arboricoles. La plupart du temps, ils fréquentent les feuillages situés à l'étage supérieur des arbres, courant rapidement le long des branches et sautillant sur les troncs moussus avec agilité. Néanmoins, on peut parfois les observer à terre lorsqu'ils ingèrent du sable ou des petits gravillons pour faciliter leur digestion. Occasionnellement, ils se tiennent bien en évidence sur les branches où ils lissent leurs plumes.

Alimentationmode et régime

Cutie du Népal
♀ adulte

Les cuties du Népal ont un régime mixte composé principalement de coléoptères, d'autres insectes ainsi que de larves, de nymphes et d'œufs d'insectes. Ils consomment également des graines et des baies provenant d'arbres ou de plantes du genre Viburnum, Michelia et Magnolia.

Reproduction nidification

Cutie du Népal
♂ adulte

Elle est complètement inconnue. La seule information relative à la nidification concerne l'observation de jeunes oisillons complètement emplumés à la fin du mois de juin dans les alentours du mont Victoria (Chin Hills, ouest de la Birmanie).

Distribution

La cutie du Népal est un montagnard de l'Himalaya. Son aire de distribution s'étend du Kumaon (est de l'Uttaranchal) jusqu'aux états de l'est de l'Inde (Darjeeling, Sikkim, Nagaland, Manipur, Assam et NEFA). Elle se poursuit en Birmanie, et encore plus à l'est jusqu'au Vietnam et dans la péninsule malaise. 3 sous-espèces sont officiellement reconnues : C.n. nipalensis (ouest de l'aire, c'est à dire, de l'Uttaranchal jusqu'aux états de l'est de l'Inde en passant par le Népal et le Bhoutan, nord du Myanmar, sud de la Chine) - C.n. melanchima (est et sud-est du Myanmar, sud de la Chine , nord-ouest de la Thaïlande, nord et centre du Laos, nord-ouest du Vietnam) - C.n. cervinicrissa (péninsule malaise).

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Cet oiseau sédentaire a une distribution très locale. A peu près partout sur son vaste territoire, excepté au Bhoutan où il semble assez commun, il présente une répartition très clairsemée. Néanmoins, cette espèce n'est pas globalement menacée, elle est même classée par l'IUCN comme "de préoccupation mineure". Une des races vivant au Vietnam est désormais classée par la plupart des organismes comme une espèce à part entière sous l'appellation de cutie du Vietnam ou cutie de Legallen.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Cutie du NépalFiche créée le 10/11/2010 par
publiée le - modifiée le 11-11-2010
© 1996-2021 Oiseaux.net