Fou varié

Sula variegata - Peruvian Booby

Systématique
  • Ordre
    :

    Suliformes

  • Famille
    :

    Sulidés

  • Genre
    :

    Sula

  • Espèce
    :

    variegata

Descripteur

Tschudi, 1843

Biométrie
  • Taille
    : 76 cm
  • Envergure
    : 150 cm.
  • Poids
    : 1250 à 1550 g
Distribution

Distribution

Description de la famille

La famille des Sulidae comporte 3 genres (Morus, Papasula et Sula) et 10 espèces. Les fous sont présents dans tous les océans, excepté le Pacifique nord et les océans Arctique et Antarctique. Le noir et le blanc dominent le plus souvent dans leur plumage et les sexes sont similaires. Ce sont ... lire la suite

Description identification

Fou varié
adulte
Fou varié
adulte

Le Fou varié est proche du Fou à pieds bleus. Chez l'adulte la tête, le cou et les parties inférieures sont blancs. Les parties supérieures sont brunes, tachetées de blanc.
Les couvertures alaires sont brunes avec des extrémités claires, donnant un aspect écailleux. Les rémiges sont brunes. La queue est brune avec des rachis blanchâtres et les rectrices centrales à base blanchâtre sont beaucoup plus claires que les autres.
Le bec gris-bleu est fort. Un cercle de peau nue grise entoure les yeux châtain-rouge. Les pattes palmées sont grises.
La femelle est légèrement plus grande que le mâle, c'est le seul dimorphisme sexuel visible. Le mâle est plus endurant et agile que la femelle.
Le nouveau-né est nu et se recouvre rapidement d'un duvet blanc afin d'être autonome dans sa thermorégulation, comme chez les autres fous. Le juvénile est blanc taché de brun. L'immature ressemble à l'adulte avec les zones blanches teintées d'un brun franc, ce brun cédant la place graduellement au blanc avec l'âge.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Peruvian Booby,
  • Piquero Peruano,
  • Atobá-peruano,
  • Guanotölpel,
  • guánószula,
  • Humboldtgent,
  • Sula del Perù,
  • Perusula,
  • Humboldtsule,
  • sula guánová,
  • terej guánový,
  • Perusule,
  • perunsuula,
  • mascarell del Perú,
  • głuptak peruwiański,
  • Перуанская олуша,
  • ペルーカツオドリ,
  • 秘鲁鲣鸟,
  • 秘魯鰹鳥,

Voix chant et cris

Fou varié
adulte

Le mâle émet des sifflements tandis que la femelle émet plutôt des grognements s'apparentant à des barrissements.

Habitat

Oiseau pélagique relativement sédentaire une fois installé sur sa zone de reproduction. Le Fou varié niche sur des îlots rocheux et arides, partagés avec les autres gros pourvoyeurs de guano que sont les Cormorans de Bougainville et les Pélicans thages.

Comportement traits de caractère

Fou varié
adulte

La parade nuptiale est similaire à celle du Fou à pieds bleus. Dans un cérémonial, le Fou varié passe d'une position tendue horizontale à une position tendue verticale en transitant par une position avec forte cambrure, le bec pointant vers le ciel avec les ailes semi-pliées sont de beaux atouts.

La ronde en levant bien haut les pieds est souvent terminée par une offrande du mâle.
Dès le nord du Pérou, le Fou varié peut cohabiter avec le Fou à pieds bleus (Sula nebouxii nebouxii), et de très rares accouplements entre les deux espèces ont été observés.

Vol

Fou varié
adulte

Les ailes longues, étroites et pointues sont particulièrement adaptées au vol plané à grande vitesse, même par gros temps. En vol au ras de l'eau, le fou se joue des vagues en basculant élégamment d'une aile sur l'autre.

Alimentationmode et régime

Fou varié
adulte

Le Fou varié pêche en plongeant depuis les airs, parfois en individuel mais plus généralement en groupe allant jusqu'à 30 ou 40 individus. Il peut descendre à une profondeur de 10 mètres pendant une durée d'une quinzaine de secondes. En complément à la plongée, le Fou varié peut aussi capturer le poisson après une courte course poursuite sous-marine.
Il a une prédilection pour l'anchois, mais peut agrémenter son régime de sardines, de maquereaux et autres.

Reproduction nidification

Fou varié
adulte

Le Fou varié niche de façon coloniale au sol sur les corniches, replats et autres plateaux arides tournés vers la mer.

Fou varié
adulte
Les colonies sont fortement peuplées et avec une forte densité de nids.
Les nids, en forme de cuvettes, sont constitués de guano et de terre. Le Fou varié peut également nicher à même le sol. La reproduction s'étale sur toute l'année mais a lieu principalement pendant le printemps austral (de septembre à mars). Certaines années, en fonction des ressources alimentaires, une seconde nidification peut avoir lieu.
Le Fou varié exécute une parade pour l'accouplement.
Des conflits territoriaux peuvent apparaître entre les différents couples à l'instar de ce qui se passe chez les autres espèces de fous.
La femelle pond de 1 à 4 œufs bleu pâle, incubés avec les pattes par les 2 parents alternativement pendant plus ou moins 42 jours. Chaque changement de partenaire donne lieu à une parade quasi complète. S'ensuivra une période de nourrissage au nid par régurgitation d'une durée d'environ 3 mois.
Parfois, l'aîné écarte ses cadets mais pas d'une manière aussi systématique que chez le Fou de Grant ou le Fou masqué. Ici, c'est surtout lié à la quantité de nourriture disponible.

Distribution

Le Fou varié peuple la côte pacifique de l'Amérique du Sud, de la Colombie au nord jusqu'à mi-hauteur du Chili. Cette côte est baignée par le courant marin froid de Humboldt, riche en nutriments.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'exploitation anarchique du guano, la récolte des œufs et la capture des oiseaux, ainsi que la pêche industrielle non règlementée ont mis à mal les populations de Fou varié.
De nos jours, après la mise en place d'un statut de protection très strict des îles et des eaux péruviennes, la population est remontée à approximativement 2 500 000 individus.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Fou variéFiche créée le 31/08/2020 par
publiée le - modifiée le 21-10-2020
© 1996-2020 Oiseaux.net