Fuligule morillon

Aythya fuligula - Tufted Duck

Systématique
  • Ordre
    :

    Ansériformes

  • Famille
    :

    Anatidés

  • Genre
    :

    Aythya

  • Espèce
    :

    fuligula

Descripteur

Linnaeus, 1758

Biométrie
  • Taille
    : 47 cm
  • Envergure
    : 67 à 73 cm.
  • Poids
    : 550 à 900 g
Longévité

15 ans

Distribution

Distribution

Description de la famille

Les Anatidés sont des oiseaux de taille moyenne à grande, occupant tous les continents, excepté l'Antarctique. La famille est forte de quelque 165 espèces. Ils sont très liés à l'eau, majoritairement aux eaux douces. Leurs pattes courtes sont palmées, ce qui constitue une adaptation à la n... lire la suite

Description identification

Fuligule morillon
♂ adulte
Fuligule morillon
♀ adulte plum. nuptial

Le Fuligule morillon est un canard plongeur de l'ancien monde dont le mâle est facile à identifier. Il y a en effet chez cette espèce un net dimorphisme sexuel en plumage nuptial.
Le mâle adulte est bicolore. Posé sur l'eau, il apparaît tout noir, avec les flancs blancs et une huppe retombant sur la nuque. En vol, il paraît noir dessus et blanc dessous. Dans le détail, on note dessus des barres alaires blanches formées par les bases blanches des rémiges qui ressortent bien sur fond noir. En vue inférieure, le ventre, les flancs et le dessous des ailes blancs contrastent avec l'avant et l'arrière noir. A bonne lumière, la tête présente des reflets verts ou violacés. L'iris est jaune. Le bec est bleu clair avec la pointe noire précédée d'un anneau blanc mal défini. Les pattes sont grises.
En plumage d'éclipse après la reproduction, les flancs deviennent gris brun et retrouveront leur blancheur dans le courant de l'hiver. Dans le même temps, les jeunes mâles dans leur 2e année ont le noir moins franc, les flancs plus bruns, une huppe moins fournie, le bec encore bien grisâtre et l'iris d'un jaune terne.
Chez la femelle adulte, les parties noires du mâle sont brun sombre. Les flancs sont d'un brun plus clair, souvent d'aspect barré verticalement, et contrastent avec le reste. La huppe est plus courte et moins fournie. Le bec est un peu moins bleu. L'oeil est toutefois bien jaune. Au vol, mêmes barres alaires blanches dessus et même pâleur des parties inférieures, flancs exceptés. En période inter-nuptiale, pas de grand changement. Souvent une zone pâle apparaît sur la face à la base du bec qui peut faire penser à une femelle de Fuligule milouinan, mais l'aspect huppé de la tête évite la confusion. Les sous-caudales également apparaissent souvent pâles et peuvent faire penser au Fuligule nyroca, surtout quand les flancs sont d'un brun chaud. Là encore, la forme de la tête ramène à la réalité. La jeune femelle de 2e année se distingue de son aînée à son bec largement grisâtre et à son oeil moins jaune.
Le poussin est remarquable avec son duvet noirâtre, inconfondable chez nous. Le juvénile en fin d'été a un plumage de type femelle. Son bec est gris et son oeil est "miel".

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Tufted Duck,
  • Porrón Moñudo,
  • Negrinha,
  • Reiherente,
  • Kontyos réce,
  • Kuifeend,
  • Moretta eurasiatica,
  • Vigg,
  • Toppand,
  • chochlačka vrkočatá,
  • polák chocholačka,
  • Troldand,
  • tukkasotka,
  • morell de plomall,
  • Skúfönd,
  • czernica,
  • cekulpīle,
  • čopasta črnica,
  • Хохлатая чернеть,
  • Kambangan hitam,
  • キンクロハジロ,
  • 凤头潜鸭,
  • เป็ดเปีย,
  • 鳳頭潛鴨,

Voix chant et cris

Fuligule morillon
♂ adulte plum. nuptial

Le cri du Fuligule morillon est une suite de "kree" rapeux, "kree kree kree kree..." qui n'est pas sans évoquer des cris de corvidés.

Habitat

Fuligule morillon
adulte plum. nuptial

Le Fuligule morillon est lié aux eaux douces, courantes et dormantes, d'une certaine profondeur.
Pour la reproduction, il recherche les plans d'eau assez grands, de profondeur moyenne (3-5 m), pourvus de végétation riveraine terrestre et aquatique.
En hivernage, le choix est plus large car s'ajoutent à la liste les portions élargies et calmes des rivières, les réservoirs, les plans d'eau d'agrément et parmi les eaux littorales, les estuaires et les lagunes saumâtres.

Comportement traits de caractère

Fuligule morillon
♂ adulte plum. nuptial

Ce canard plongeur trouve sa nourriture sous la surface. Son immersion dure généralement 10 à 20 secondes. Propulsé par ses larges pattes palmées, il peut descendre jusqu'à 7 mètres de profondeur.
Il est sociable, même en période de reproduction : son nid est souvent proche de celui de mouettes et de sternes. Sa sociabilité s'exprime surtout en hiver où des centaines voire des milliers de fuligules se rassemblent sur les bons sites d'hivernage en groupes spectaculaires.

Vol

Fuligule morillon
♂ adulte

Vol typique de canard.

Alimentationmode et régime

Fuligule morillon
♀ adulte

Le régime alimentaire est mixte. Il est à la fois végétarien, surtout à la belle saison, et consomme des plantes aquatiques (feuillage, fructifications et graines), mais aussi, et en toutes saisons, prédateur.

Fuligule morillon
♂ adulte plum. nuptial
Ce sont les mollusques qui l'intéressent particulièrement, bivalves et gastéropodes en eaux douces et marines, à commencer par notre moule marine comestible Mytilus edulis. En eau douce, la Moule zébrée par exemple, espèce envahissante, est une proie recherchée. Il a également à son menu des insectes aquatiques et surtout leurs larves ainsi que des crustacés comme les écrevisses.

Reproduction nidification

Fuligule morillon
adulte

Le Fuligule morillon est monogame. Les couples se forment à la fin de l'hiver ou au début du printemps.

Il n'y a pas de règle établie, certains oiseaux s'apparient avant la migration, d'autres le font en arrivant sur les lieux de nidification. Ils sont unis pour la saison, mais comme il y a une fidélité prouvée au site de nidification, les mêmes partenaires peuvent se retrouver et s'apparier de nouveau l'année suivante. Les adultes paradent en groupes bruyants, avec de fréquents mouvements de tête et des toilettages rituels.
Il n'y a qu'une seule ponte par an et la nidification est tardive. Elle intervient à partir de mai. Le nid est une petite plate-forme d'herbe et de roseaux garnie de duvet située près de l'eau, à terre, dans la végétation herbacée. En mai-juin, la femelle pond 8 à 11 oeufs dont l'incubation dure 23 à 28 jours. Elle s'occupe seule des oeufs et les couvre de duvet isolant lorsqu'elle s'absente du nid. Les canetons, couverts de duvet noirâtre, sont nidifuges et quittent rapidement le nid. L'envol s'effectue à l'âge de 40-45 jours. Le jeune fuligule peut atteindre la maturité sexuelle à un an, mais plus souvent il l'atteint à deux ans.

Distribution

Fuligule morillon
♂ 2ème

Le Fuligule morillon a une vaste répartition sur l'ensemble du continent eurasiatique. Il se reproduit en Islande et dans les Îles britanniques puis de la pointe bretonne au Kamtchatka russe en une bande continue aux latitudes tempérée et boréale.
L'aire d'hivernage est disjointe et située bien au sud, excepté les Îles britanniques et l'Europe de l'Ouest qui hébergent en plus des siens de nombreux hivernants. L'hivernage concerne encore l'Europe du Sud, le pourtour méditerranéen, les Mers Noire et Caspienne, l'Asie du SW, l'Inde, les pays qui bordent le Golfe du Bengale et la Mer de Chine, la péninsule coréenne et l'archipel japonais.
Certains migrateurs au long cours atteignent l'Afrique subsaharienne (Sénégambie, Ethiopie,...)

Menaces - protection

Fuligule morillon
♂ adulte plum. internuptial
Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

L'espèce n'est pas menacée. Elle est nombreuse et l'aire de répartition est vaste.

Autres références utiles

QRcode Fuligule morillonFiche créée le 19/12/2020 par
publiée le - modifiée le 19-12-2020
© 1996-2021 Oiseaux.net